Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

La BEI se rapproche de ses clients africains

· La banque mise sur les marchés émergents pour développer son activité
· Des réformes pour faciliter les procédures de financement


Avec un total de prêts qui a atteint 43,2 milliards d’euros en 2004, la Banque européenne d’investissement confirme sa détermination pour l’appui des stratégies de développement économique et social en Europe et dans le monde. C’est ce qu’a indiqué Philippe Maystadt, président de l’institution, lors de la séance annuelle 2005.

La banque a su préserver sa bonne santé financière malgré les emprunts qu’elle a consentis sur le marché des capitaux (plus de 50 milliards d’euros), elle est encore loin du plafond fixé par les statuts, et arrivera à autofinancer ses augmentations de capital d’ici 2010. Les nouveaux programmes mis en œuvre dans le cadre de la stratégie internationale de l’institution vont permettre de réaliser un développement social et économique intégré dans les pays Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP) ainsi qu’un rapprochement économique entre l’Union et les autres pays d’Europe. L’établissement financier demeure un partenaire incontournable dans ce processus où il intervient dans quatre domaines différents. En premier lieu, le soutien de la R&D. Ensuite, le développement du capital humain. La diffusion des technologies à grande échelle et l’encouragement des PME innovantes font aussi partie des priorités de l’institution. La BEI a mis en place le programme MFS (mécanisme de financement structuré) qui permet d’alléger les garanties sollicitées auprès des PME, pour leur permettre d’investir plus en recherche et les aider à bénéficier des fonds de l’Union européenne, et réaliser plus de coopération avec les institutions publiques.

La Banque européenne d’investissement dispose aussi du programme-cadre pour l’innovation et la compétitivité (PIC), qui concerne la période 2007-2013, et vise à mettre en place des fonds de capital-risque, qui réuniront les aides communautaires à l’investissement et les capitaux privés, pour les acheminer vers les jeunes investisseurs innovants.

La BEI s’est engagée à centraliser tous ses efforts pour participer au développement du capital humain dans les pays de l’union. Elle a consacré à cet effet plus de 50 milliards d’euros, pour le financement des recherches et de la formation dans les universités et les hôpitaux de l’Union.

La banque a aussi entamé un programme prometteur pour le financement des études pour les pays membres, à travers des partenariats qui l’engagent avec des banques et des instituts de formation locaux. Ce programme a été inauguré en Italie et en Hongrie, et la banque compte élargir ses actions pour couvrir tout le territoire européen et plus spécialement les nouveaux pays membres. La BEI accompagne la politique de cohésion régionale par un programme de financement à hauteur de 180 milliards d’euros, étalé sur la période 2000-2006. En 2004, les projets liés à la politique régionale ont été financés à hauteur de 28 milliards d’euros, ce qui représente 70% du montant total des prêts accordés pendant cette année.

Ce programme de financement concerne essentiellement les projets liés aux infrastructures essentielles dans les nouveaux pays membres et les régions défavorisées (Allemagne de l’Est, Mesoggiorno en Italie…). Ainsi que la création et l’assistance aux nouvelles PME susceptibles de booster le développement socioéconomique dans ces régions.

--------------------------------------------------------------------------------

«Investment facility»

Depuis juin 2003, la BEI participe à travers son programme «investment facility» à la mise en place de programmes d’investissements socioéconomiques dans les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), en dépit des conditions politiques et humanitaires déplorables.

Le programme est actif dans 78 pays de la région, et la BEI a financé durant l’année 2004, quatorze projets en partenariat avec les institutions financières et les autorités publiques locales. 44 autres projets sont encore à l’examen et devraient être lancés dans les années à venir.

Durant l’année 2004, la BEI a renforcé ces institutions dans les pays ACP à travers l’ouverture du premier bureau de représentation à Naïrobi (Kenya), cette nouvelle institution permettra de rapprocher la banque de ses clients en Afrique, et d’accélérer la réalisation des projets financés dans cette région.

Casablanca,08 29 2005
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |