Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Congrès du SNAV: La France resserre les liens avec le tourisme jordanien !

La décision du SNAV ( Syndicat National des Agences de Voyages de France ) et de son président, M. César Balderacchi, de maintenir son 44e Congrès en Jordanie malgré les turbulences de la région, est « un geste politique fort » comme le qualifie M. Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat français aux Transports et à la Mer, lors de son allocution à la cérémonie d’ouverture du congrès, qui s’est déroulée à l’hôtel Méridien mercredi 22 janvier sous le haut patronage et la présence de Sa Majesté la Reine Rania Al Abdallah de Jordanie.

Deux ans après celui d’Agadir au Maroc, ce congrès qui se tient dans un pays aux frontières communes avec l’Irak, dans un pays qui a toujours affirmé sa volonté de préserver des valeurs telles que la paix et la tolérance dans une région déchirée, revêt une valeur symbolique à l’heure où les bruits de bottes deviennent assourdissants en Irak, et marque la volonté de la profession touristique française de soutenir par leur présence le tourisme jordanien actuellement en difficulté (la clientèle européenne a chuté de 51% durant les onze premiers mois de 2002 comparé à 2000, année de référence.)

Malgré les réticences, les organisateurs ont tenu bon et le résultat était là : les agences de voyage et tour-opérateurs ont répondu en masse avec plus de 800 congressistes et une liste d’attente de…80 personnes !

Il est à noter que le Syndicat a clôturé les inscriptions à 800 participants en raison des capacités aériennes réduites. Les responsables de presse confiaient au Jourdain qu’ils ne s’attendaient pas à une telle participation, et ajoutent que ce 44e Congrès est une véritable réussite ! La présence de la Reine Rania Al Abdallah, était, elle aussi, symbolique et témoignait de l’importance accordée à l’événement.

Elle a souligné l’importance pour le pays de promouvoir le développement du tourisme, vecteur de paix et de dialogue mais aussi de développement économique ayant un impact direct sur la vie des individus, et a ajouté que le tourisme était un « indice de sécurité, de tolérance et de fraternité entre les peuples. » Cela fait deux ans que le JTB ( Jordan Tourism Board ) prépare la venue du congrès du SNAV dans le royaume Hachémite et les efforts n’ont pas manqué pour défendre la position de la Jordanie par rapport aux nombreux pays demandeurs.

La décision de choisir la Jordanie comme pays organisateur du congrès résulte de la tradition du SNAV de tenir un congrès dans un pays qui a fait le choix d’une réelle politique de développement touristique, et de cette interrogation très juste : comment les professionnels peuvent-ils conseiller et vendre une destination à leur clientèle, alors qu’eux-mêmes redoutent d’y aller ? Dans un entretien avec un magazine français spécialisé dans l’industrie touristique, le président du SNAV défend sa conviction et la justesse du choix retenu : « Je trouve très dommage que certaines entreprises liées au tourisme défendent à leurs collaborateurs d’aller au congrès. Si l’on pousse ce raisonnement jusqu’au bout, la planète se rétrécit à vue d’œil, car le risque zéro n’existe nulle part… » Pour César Balderacchi, ce congrès devait être celui de la Solidarité, de l’union entre professionnels.

Rappelons que le SNAV représentant 1400 agences de voyages françaises et plus de 3600 points de vente, fait 80% du chiffre d’affaire de la profession. C’est le principal interlocuteur entre les acteurs du tourisme et les pouvoirs publics français ainsi qu’au niveau européen avec l’union des agences de voyages ( ECTAA ) et auprès de la Commission européenne pour les questions de concurrence, et compte seize SNAV régionaux décentralisés. Voici un résumé des temps forts de ce 44e congrès. César Balderacchi, dans son discours d’ouverture, tout en reconnaissant que « c’est la première fois dans l’histoire de l’organisation qu’une souveraine régnante nous fait un tel honneur », a fait l’éloge de la destination et de son potentiel, et a pris l’engagement de faire mieux connaître la Jordanie à la France.

« Votre pays a beaucoup à offrir aux touristes français et dispose d’infrastructures routières et hôtelières d’un excellent niveau. Je suis sûr que tous les professionnels du tourisme présents ici auront à cœur de promouvoir au plus vite le tourisme en Jordanie, pays qui est un exemple de stabilité politique et de paix. »

Porteur d’un message du Premier Ministre français M. Jean-Pierre Raffarin, Dominique Bussereau a évoqué les liens privilégiés entre les deux pays, puisque la France est le premier partenaire économique européen de la Jordanie et qu’un accord de coopération touristique existe depuis 1992 en matière de restauration du patrimoine culturel jordanien ( le Qasr Amra, Iraq Al Amir, le Temple de Zeus à Jerash, le Qasr Al Bint à Pétra… ) Enfin, il revenait à Mumtaz Teker, président du 44e Congrès qui, curieux retour de l’histoire, a déambulé, enfant, dans les rues d’Amman, y a conduit sa première voiture et obtenu son permis de conduire, de rappeler les enjeux de cette manifestation : « Le choix des sujets retenus n’est pas le fruit du hasard mais résume les préoccupations des agences de voyages parce que ce métier est en danger.

Les choix et orientations qui seront pris dans les mois à venir décideront de l’avenir de toute notre profession. » En effet, les Tour-opérateurs, membres de l’Association CETO accusent une chute de leur activité de 6,18% en 2002, par rapport à l’exercice 2001, d’après les chiffres publiés du bilan annuel du CETO. La vente des voyages à forfait baisse sur les destinations longs courriers ( –12,16% par rapport à 2001.) Ainsi, le programme de ce congrès a porté sur quatre grands thèmes : « La refonte de la loi de 1992 dans le contexte européen », loi qui va être profondément remaniée pour suivre les évolutions de ce métier, notamment face aux nouvelles règles du jeu induites par le commerce électronique.

« Les nouvelles sécurités touristiques » abordant la problématique de la gestion des pays à risques et posant la question de la définition d’une destination dite « à risque », « Comment rentabiliser et sécuriser son site Internet » avec le thème de la sécurisation des paiements en ligne, et l’épineux dossier de la rémunération ou Commission agence. Les congressistes participant à ces débats ont eu l’occasion de visiter en excursion les principaux sites du pays ( Amman, Jerash, la Mer Morte, le Site du Baptême, Pétra ) et leurs impressions furent plus que positives : « les professionnels ont été très impressionnés par les hôtels et l’infrastructure touristique du pays ainsi que par l’accueil réservé » précisait la responsable de presse. Il faut là souligner l’engagement de l’Association des Guides jordaniens qui a pleinement collaborée avec le JTB au bon déroulement de ce congrès, par la présence de ses guides francophones dont le niveau en français a été apprécié, et qui ont été chaudement remerciés par Mumtaz Teker.

Preuve irréfutable que lorsque tous les acteurs du tourisme jordanien mettent en commun leurs expériences, c’est le succès assuré d’un événement tel que celui-ci !

Le congrès du SNAV s’est clôturé le vendredi 24 janvier par un dîner de gala à l’hôtel Le Royal en présence de M. Léon Bertrand, Secrétaire d’Etat français au Tourisme, qui profitant de ce congrès pour rencontrer son homologue jordanien, Nader Dahabi, lors d’une séance de travail bilatérale, a salué « la dynamique créée par cette destination orientale. »

Les professionnels français sont repartis d’Aqaba vers la France avec, espérons-le, la ferme volonté de promouvoir plus encore la Jordanie et de lui accorder une place de choix dans leurs brochures !


Amman,02 04 2003
Léticia Franiau-Al Sharaia
The Star
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |