Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Un gars, une fille sera adaptée au Liban en langue arabe

Vendue dans une trentaine de pays, la série "Un gars, une fille" sera diffusée dans le monde arabe pour la première fois à partir de l'automne prochain, dans une version un peu "édulcorée".

La série imaginée par Guy A. Lepage a été achetée par le Liban, où elle doit prendre l'antenne en novembre sous le tire de " Adam wa Hawa " (Adam et Eve), indique-t-on.

Le programme sera créé dans le format quotidien de sept minutes qui a fait sa fortune en France.

Les homologues français de Guy et Sylvie sont devenus célèbres sous les doux surnoms de Chouchou et Loulou. Au Liban, ils s'appelleront Mimi et Sissi, les diminutifs de Yasmine et Issan. Le couple sera joué par deux comédiens d'un peu moins de 30 ans, Patricia Nammour et Issan Baradié.

Après une semaine à Paris, où il a entrepris l'écriture d'un nouveau long-métrage, Guy A. Lepage est allé passer six jours à Beyrouth. Il a pu y suivre le tournage et le montage de deux épisodes (des pilotes tournés en studio) d'"Adam wa Hawa".

"Même si on ne comprend pas l'arabe, on sait tout de suite qu'on est dans `Un gars, une fille', a-t-il raconté dans une entrevue téléphonique, avant de rentrer à Montréal. Ca marche bien. L'équipe sur le plateau riait. Les Libanais sont assez `wildes'. Le programme est provocateur."

On ne sait pas encore sur quelle chaîne sera diffusée la série. "Plusieurs télés veulent l'acheter", assure la journaliste et productrice franco-libanaise Péri Cochin.

Cela signifie qu'"Un gars, une fille" pourra être vu dans l'ensemble du Proche-Orient, par des téléspectateurs qui sont loin d'avoir les mêmes sensibilités que les Occidentaux. Tout en étant beyrouthins, ouverts et "modernes", Mimi et Sissi ne pourront pas aborder les mille et une petites choses qui donnent son piquant à la vie de couple de manière aussi crue que Guy et Sylvie.

"Dans notre adaptation, on a édulcoré certains sujets, notamment les histoires de cul, explique sans détour Peri Cochin. Il y a des mots et des expressions qui passent en français, mais qui sont très lourds et très vulgaires au Proche-Orient. Et c'est évident que Mimi ne se promènera pas en `'string'' dans sa salle de bain à longueur de programme."

Bien entendu, Guy A. Lepage ne peut pas prédire comment "Un gars, une fille" sera accueilli dans le monde musulman. Mais il se réjouit de cette nouvelle ouverture.

"Je trouve ça `flyé' d'être là, a-t-il raconté. Les marchés arabes et asiatiques sont très difficiles à pénétrer. C'est une belle opportunité. Je me trouve chanceux. "

Guy A. Lepage a par ailleurs profité de son séjour à Beyrouth pour rencontrer Neshan, l'animateur de la version libanaise de "Tout le monde en parle", également vendue au Liban par le courtier en concepts montréalais Distraction Formats. Le programme sera à l'antenne à compter de l'automne prochain.

Beyrouth,06 27 2005
Rédaction
AP
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |