Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

REUNIONS

* Pour la première fois depuis la Conférence de Barcelone de 1995, les ministres euro-méditerranéens des affaires étrangères, réunis les 30 et 31 mai à Luxembourg, ont adopté des conclusions communes. Ils ont évalué les réalisations de 10 ans de Partenariat euro-méditerranéen et discuté des orientations futures dans la perspective de la réunion extraordinaire à haut niveau prévue pour les 27-28 novembre à Barcelone. Les ministres ont estimé que, bien qu’il y ait de nombreux résultats positifs, il reste beaucoup à faire pour réaliser tout le potentiel de la Déclaration de Barcelone. Ils ont réaffirmé que le caractère central du Processus de Barcelone constitue un principe unanimement accepté. Ils ont noté que les instances d’application des Accords d’association fournissent un fondement solide pour la mise en œuvre de la politique européenne de voisinage, qui renforce Barcelone. Ils ont salué la mise en place de l’Assemblée parlementaire, de la Fondation Anna Lindh et de la plateforme des ONG, ainsi que les activités de la Facilité d’investissement et de partenariat (FEMIP) et les financements MEDA qui ont représenté plus de € 9,7 milliards depuis les débuts du programme. Pour l’avenir, les ministres ont réfléchi à la nécessité d’améliorer le Partenariat afin de le rapprocher des gens. Ils ont recommandé de mettre l’accent sur quelques activités qui seraient menées à un rythme plus rapide, notamment dans les domaines de la paix, de la sécurité, de la stabilité, de la bonne gouvernance et de la démocratie, du développement économique et des réformes économiques durables, de l’éducation et des échanges socio-culturels, ainsi que de la justice, des migrations et de l’intégration sociale. Les ministres ont mandaté les hauts fonctionnaires du Partenariat pour étudier la possibilité d’établir des objectifs dans tous ces domaines. Ils ont en outre recommandé l’élaboration de feuilles de route pour la création d’une zone de libre-échange en 2010 et pour la libéralisation des échanges de produits de l’agriculture et de la pêche. Ils ont également donné instruction au Comité euro-méditerranéen du Processus de Barcelone de renforcer son rôle de coordonnateur et d’évaluateur. Les ministres ont d’autre part insisté sur la promotion du rôle des femmes dans la société des deux côtés de la Méditerranée, ainsi que sur l’importance de la lutte contre le terrorisme. Ils ont bien accueilli l’intention de la Commission européenne d’examiner dans quelle mesure les méthodes de la politique régionale de l’Union pourraient inspirer la politique de développement régional en Méditerranée. Ils se sont enfin prononcés pour la mise au point d’une stratégie régionale contre le racisme, la xénophobie et l’intolérance. Les conclusions de la conférence ont été envoyées le 1er juin en anglais sous le titre d’Euromed Report n° 90. Elles sont également disponibles sur Internet à l’adresse suivante : http://europa.eu.int/comm/external_relations/euromed/publication.htm

* « L’objectif de l’UE reste la coexistence de deux Etats, par la création d’un Etat palestinien indépendant, démocratique, viable et continu vivant côte à côte avec Israël et ses autres voisins dans la paix et la sécurité ». C’est ce qu’a déclaré le Président en exercice du Conseil de l’UE, le ministre luxembourgeois des affaires étrangères Jean Asselborn, lors d’une conférence de presse organisée à la suite de deux réunions de la « Troïka » européenne avec le Groupe arabe et avec Israël, tenues le 30 mai en marge de la Conférence ministérielle de Luxembourg. Le texte complet de la déclaration de M. Asselborn se trouve à l’adresse suivante : http://www.eu2005.lu/fr/actualites/communiques/2005/05/30ja-euromed/index.html

* Le Haut Représentant de l’UE, Javier Solana, a souligné, dans son intervention le 31 mai à la session plénière de la Conférence ministérielle Euromed à Luxembourg, que le Processus de Barcelone constitue un concept unique de sécurité partagée et de solidarité. Le texte complet de son discours est en ligne : http://ue.eu.int/solana .

* La Commissaire européenne chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, Benita Ferrero-Waldner, a salué, dans une déclaration publiée le 31 mai, la décision de la Cour Suprême de Libye de reporter son jugement sur le cas des infirmières bulgares et du médecin palestinien condamnés à mort. Mme Ferrero-Waldner s’était rendue en Libye la semaine dernière et avait soulevé l’affaire auprès du dirigeant libyen, le Colonel Mouammar Khadafi (voir Synopsis Euromed n° 316). La déclaration de la Commissaire est disponible en ligne à l’adresse suivante : http://europa.eu.int/comm/external_relations/news/ferrero/2005/ip05_639.htm .

* Le Comité d’association UE-Maroc tiendra sa quatrième réunion le 3 juin à Rabat. Après avoir eu un échange de vue sur la mise en œuvre de l’adaptation de l’Accord d’association à l’élargissement de l’UE, le Comité discutera de sujets d’intérêt commun dans le cadre du dialogue politique, en particulier les perspectives du Processus de Barcelone après la réunion de Luxembourg. Puis il examinera le rôle qu’il devra jouer dans la mise en œuvre du plan d’action « voisinage » du Maroc. A cet égard, le comité fera le point sur les réunions passées et à venir des sous-comités et groupes de travail UE-Maroc. Les partenaires dresseront ensuite un état des lieux de la coopération bilatérale dans le cadre de MEDA. Puis le comité évoquera des questions commerciales multilatérales, comme la zone de libre-échange Euromed et l’accord d’Agadir, et bilatérales. Le comité traitera enfin de questions douanières, notamment les réformes en cours au Maroc.

* Deux sous-comités UE-Jordanie, celui des Droits de l’homme, de la gouvernance et de la démocratie et celui de la Justice et de la sécurité, se réuniront à Amman les 5 et 6 juin respectivement. Ils évoqueront d’abord, chacun dans son domaine de compétence, la mise en œuvre du plan d’action de la Jordanie adopté au titre de la politique européenne de voisinage (PEV) avant de traiter une longue liste de questions. Le sous-comité Droits de l’homme examinera les institutions jordaniennes qui renforcent la démocratie et l’Etat de droit. Il discutera également de la liberté des médias et de la liberté d’expression, ainsi que de l’évolution de la société civile, de la question de l’égalité de traitement pour les femmes et de la peine de mort. Le sous-comité Justice et sécurité discutera de la réforme actuelle de la Justice, de la lutte contre la criminalité organisée et du système carcéral, ainsi que de la lutte anti-drogue. Le sous-comité se penchera également sur la coopération entre la Jordanie et des instances policières et judiciaires de l’UE et des Etats membres. Il y aura enfin un échange de vues sur la coopération en matière de renforcement de la lutte contre le financement du terrorisme.

* Le Groupe de travail UE-Jordanie sur les Affaires sociales se réunira le 7 juin à Amman. Le groupe discutera d’abord de la mise en œuvre du plan d’action « voisinage » de la Jordanie. Dans le domaine des affaires sociales proprement dites, le groupe évoquera les droits sociaux, les normes en matières de conditions de travail et les questions de genre, ainsi que la politique de l’emploi et la réduction de la pauvreté. En matière de migrations et de politique d’asile, le groupe traitera de la prévention des migrations illégales, ainsi que du dialogue sur les questions de visas et de la gestion des frontières. Parmi les autres sujets à l’ordre du jour, on peut citer la coopération dans le secteur de l’éducation, la circulation des biens et des services culturels et audiovisuels, ainsi que la santé publique.

PROGRAMMES & PROJETS

* ATELIER SUR L’INTRODUCTION DES JUMELAGES D’ADMINISTRATIONS EN EGYPTE
Un important atelier a eu lieu les 29 et 30 mai au Caire afin d’introduire en Egypte le jumelage des administations dans le cadre du programme d’appui à la mise en œuvre de l’Accord d’association UE-Egypte, financé par MEDA et piloté par l’Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne. Cet atelier, organisé par l’unité « Opérations de jumelage » d’EuropeAid et par le ministère égyptien de la coopération internationale, a été inauguré par la Ministre de la coopération internationale, Fayza Abu El Naga ; il a attiré un large public, notamment d’autres ministres et des hauts fonctionnaires, des journalistes et des ambassadeurs d’Etats membres de l’UE. Les points de contact nationaux pour les jumelages de l’Italie, du Danemark et de la République tchèque ont présenté des études de cas. Des opérations de jumelage entre des administrations publiques de Partenaires méditerranéens et leurs homologues d’Etats membres de l’UE ont déjà été lancées en Jordanie, au Maroc, en Tunisie et au Liban. Elles s’inspirent de l’expérience des pays qui ont rejoint l’UE l’an dernier. En Egypte, des travaux préparatoires sont actuellement en cours pour mettre au point d’autres projets de jumelage. Il faut souligner la participation à l’atelier d’observateurs de certains pays qui reçoivent une aide de l’UE dans le cadre du programme TACIS : l’Ukraine, la Géorgie, la Moldavie, l’Arménie et l’Azerbaidjan. On peut donc dire que cet atelier a constitué l’une des premières concrétisations physiques de la nouvelle politique de voisinage. http://www.eu-delegation.org.eg.

* 3E SEMINAIRE DE FORMATION DE FORMATEURS POUR FONCTIONNAIRES MEDITERRANEENS
Le troisième séminaire de formation de formateurs destiné à des fonctionnaires méditerranéens aura lieu du 6 au 10 juin à Athènes dans le cadre du Programme régional « Formation des administrations publiques », financé par MEDA et géré par l’Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne. Il portera sur le Processus de Barcelone, sur le Programme MEDA, les accords d’association et le marché intérieur de l’UE, ainsi que sur des programmes et techniques de formation. Ce séminaire s’adresse à des formateurs et à des organisateurs de formations travaillant dans des services et institutions de formation des administrations publiques des Partenaires méditerranéens. Le programme « Formation des administrations publiques » est coordonné par le Centre européen des régions de l’Institut européen d’administration publique. « Formation de formateurs » est l’un des quatre modules du programme ; les trois autres s’appellent « Connaissances de base sur l’UE », «cours avancé sur l’UE » et « les programmes de l’UE ». Il est également envisagé de créer un réseau de centres de formation dans le cadre de ce programme. http://www.eipa.nl

* ATELIERS SMAP SUR LES POLITIQUES ECOLOGIQUES A GAZA ET EN CISJORDANIE
Deux ateliers nationaux sur l’intégration de l’environnement dans les autres politiques se dérouleront prochainement dans le cadre du programme régional SMAP III (Programme environnemental prioritaire à court et moyen terme), financé par MEDA et géré par l’Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne. L’un de ces ateliers, tous deux consacrés aux Territoires palestiniens, se tiendra à Gaza le 6 juin et l’autre aura lieu le 8 juin en Cisjordanie. Les deux ateliers ont pour but de discuter des mécanismes qui peuvent servir à promouvoir efficacement des objectifs de développement durable à l’échelon national dans divers domaines et d’encourager la réflexion multisecteurs et la coopération entre secteurs. Les sessions mettront l’accent sur la mise à disposition d’outils d’intégration de l’environnement comme les études de cas et les bonnes pratiques dans la perspective d’une gestion saine de l’environnement. Participeront à l’atelier des fonctionnaires et des experts de services ministériels ou d’entités travaillant sur l’environnement, ainsi que d’autres personnes intéressées, y compris les bénéficiaires de SMAP dans les Territoires Palestiniens. http://www.smaprms.net

* ATELIERS SUR LES EAUX USEES AU MAROC ET EN TURQUIE
Un atelier consacré au traitement et à la réutilisation des eaux usées a eu lieu à El Jadida au Maroc les 26 et 27 mai, dans le cadre du projet MEDAWARE, qui fait partie de MEDA Water, le programme régional euro-méditerranéen pour la gestion locale de l’eau. Les technologies et les systèmes de traitement des eaux usées urbaines ont été présentées, l’accent étant mis sur la réutilisation dans la production agricole. Un autre atelier traitant des mêmes sujets se tiendra les 9 et 10 juin à Ankara. Pour en savoir plus : http://www.emwis.org

* MODERNISATION DE SIX VILLES SYRIENNES
Un programme de € 18 millions financé par MEDA et lancé le 31 mai va contribuer à améliorer l’administration, l’urbanisme et les services publics dans six villes syriennes : Alep, Damas, Deir Ezzor, Homs, Lattakia et Tartous. D’autres villes pourraient suivre. Ce programme a été lancé à Damas par la Délégation de la Commission européenne en Syrie et le ministère syrien des collectivités locales et de l’environnement. Il devrait faciliter l’obtention de permis de bâtir, ce qui aiderait à résoudre le problème des actuelles habitations « sauvages ». Le programme aurait d’autres avantages, comme celui de garantir à tous les citoyens l’accès à des services abordables et de bonne qualité : transports publics, ramassage des déchets solides et protection de l’environnement. http://www.delsyr.cec.eu.int

PUBLICATIONS

* CINQ RAPPORTS D’EUROMESCO SUR LE PARTENARIAT EUROMED
Cinq rapports de groupes de travail appartenant au réseau euro-méditerranéen d’instituts de politique étrangère EuroMeSCo, soutenu par MEDA, ont été mis récemment en ligne. Ils traitent de divers aspects du Partenariat : la promotion de la démocratie ; les interactions ; l’impact de la politique européenne de sécurité et de défense ; l’élargissement de l’UE et la logique de sous-régionalisme ; enfin la société civile et la gouvernance. http://www.euromesco.net

Bruxelles,06 06 2005
Rédaction
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |