Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Droits de la femme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord : Tunisiennes, Marocaines et Algériennes "mieux loties"

Les femmes tunisiennes, marocaines et algériennes sont les mieux "loties" dans la région du Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA).

C'est la conclusion d'une étude menée par "Freedom House", organisation américaine basée à Washington, et dont les résultats ont été dévoilés samedi dernier en Jordanie à l'occasion de la tenue du Forum mondial économique.

Selon cette étude, intitulée "Droits de la femme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord: Citoyenneté et Justice" et faisant la synthèse d'enquêtes réalisées sur 20 mois par une quarantaine de spécialistes, la Tunisie arrive en tête des 17 pays (dont les territoires sous contrôle de l'Autorité palestinienne et territoires occupés) de cette région avec une moyenne de 3,24 points.

Le Maroc se classe deuxième avec une moyenne de 3,10 avant l'Algérie. Seuls ces trois pays du Maghreb arrivent à obtenir une moyenne "honorable" dans ce système de notation allant de 1 à 5, la plus mauvaise des notes étant la première. Cette liste voit arriver l'Arabie Saoudite en dernier lieu avec 1,26 point. La méthode de notation retenue par l'ONG américaine se base sur cinq critères d'évaluation. Ainsi, le Maroc obtient 3,2 points pour le critère "Non discrimination et accès à la justice", 3,2 pour l' "autonomie, la sécurité et la liberté de la personne", 3,1 pour les "droits économiques et égalité des chances", 3,0 pour les "droits politiques" et la même note pour les "droits culturels et sociaux".

Globalement, note le rapport, premier du genre en ce qui concerne les études comparatives pour cette région, les femmes restent victimes de l'absence ou du manque de protections sociales malgré le fait que la majorité des constitutions de ces pays (hormis l'Arabie Saoudite) consacrent l'égalité entre les deux sexes dans plusieurs domaines.

Les femmes, généralement, restent désavantagées et font toujours les frais, les premières, de l'analphabétisme, de l'"apathie" des gouvernements et de traditions patriarcales en vigueur dans plusieurs pays.

Le rapport relève, entre autres aberrations, les cas de millionTrafic de drogue : Une affaire "Erramach bis" devant la justice espagnole

Fruit de bénévolat entre jeunes français et marocains de femmes ne pouvant bénéficier des mêmes droits que les hommes face à la justice dans les cas, entre autres, de procès pour violences conjugales. La même remarque est relevée, en général pour tous les pays, en ce qui concerne le transfert de la nationalité qui reste du ressort exclusif des pères...

Dans la partie consacrée au Maroc, une vingtaine de pages, le rapport revient sur le long cheminement de l'affirmation des droits de la femme pour en arriver au Code de la Famille, mais aussi à la ratification de plusieurs traités et conventions internationaux concernant les droits de la femme et notamment celui pour la levée de toute forme de discrimination, ratifié dernièrement.

Alger,05 30 2005
Rédaction
Allafrica
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |