Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Système financier dans la région Mena - Encore des efforts pour l’ouverture du marché

· Bon point pour la régulation et la supervision
· Avec les réformes, le Maroc devrait améliorer son classement en 2005


La réforme du système financier ne date pas d’hier. Elle remonte au début des années 60 mais c’est à partir de 1993 que la cadence s’est accélérée. BMCE Bank rappelle les résultats d’une étude menée par le FMI en 2003 et qui classe le pays en bonne position dans la région Mena.

Le Maroc a réalisé des performances notoires entre 2000-2001 et 2002-2003, passant d’une moyenne de 4,8 à 5,5. Ces résultats lui ont permis de faire mieux que la moyenne de la région Mena qui était de 4,7 et 5 respectivement.

C’est au chapitre de la régulation et de la supervision que le Royaume s’illustre avec une note de 7,3, dépassant la moyenne de la région de 1,6 point. S’agissant de la politique et du secteur monétaires, le Maroc a obtenu la note de 6,8, soit 1,8 point de plus que la région. Les domaines du système financier non bancaire et bancaire ne dérogent pas à cette tendance positive, avec respectivement des scores de 4,7 et 5,6. A ce niveau, la zone Mena récolte 3,3 et 5,5 points. En revanche, le Maroc fait moins bien dans le chapitre ouverture financière, avec une note de 4 pour une moyenne de la région de 5,9. D’ailleurs, le rapport de BMCE Bank l’invite à fournir davantage d’efforts sur des chantiers tels que l’environnement institutionnel, l’ouverture financière et le système financier non bancaire.

· Microcrédit, assurance à l’export...

Sur quatre décades (1960-1990), le Maroc a enregistré d’importantes avancées dans sa réforme financière. Son indice de développement financier est passé de 2,6 dans les années 60 à 4 dans les années 90. Cette performance dépasse les 2,9 et 3,5 points réalisés par la région Mena sur la même période. Le rapport de BMCE Bank note que le classement du Royaume est appelé à s’améliorer suite aux réformes financières engagées en 2004. Celles-ci consistent en plusieurs projets de lois touchant à des domaines aussi variés que la sphère bancaire et boursière, le microcrédit et l’assurance à l’exportation.

S’agissant du secteur bancaire, rappelons qu’un projet de loi sur les établissements de crédit et organismes assimilés a été adopté par le Parlement. Il vise, entre autres, à élargir l’application des dispositions en matière de surveillance et de comptabilité à tout organisme ayant une activité bancaire ou parabancaire. En outre, le dahir portant statuts de Bank Al-Maghrib a été revu afin de renforcer l’autonomie de la Banque centrale et sa capacité de supervision bancaire. Idem pour le dahir relatif à la Bourse des valeurs de Casablanca dont l’amendement transfère au Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), certaines prérogatives relevant précédemment du ministère des Finances. La révision du dahir portant loi relatif au CDVM se propose, quant à elle, d’élargir le pouvoir de contrôle et d’enquête du Conseil à l’ensemble des opérateurs du marché des capitaux. Enfin, BMCE Bank rappelle l’introduction de nouvelles normes de classification des OPCVM, ainsi que l’élargissement des possibilités de leur placement aux titres de créances négociables.

Casablanca,05 16 2005
Morad El Khezzari
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |