Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Tout le monde en parle aura un cousin au Liban

Thierry Ardisson et Guy A. Lepage auront bientôt un équivalent francophone au Liban. L'émission Tout le monde en parle vient d'être achetée par Periscoop, un important producteur de télévision libanais, a appris La Presse.

La transaction a été bouclée par Michel Rodrigue, le président de Distraction Formats, un courtier québécois qui se spécialise dans la vente de formats d'émissions à des producteurs internationaux. Un format, c'est tout simplement la recette ou la formule qui sert à fabriquer une émission de télé.

C'est Distraction Formats qui a notamment servi d'intermédiaire pour la vente de Tout pour toi et Les Apprentis à TVA, de Qui l'eût cru à Radio-Canada et d'Un gars, une fille dans une kyrielle de pays.

Tout le monde en parle - Talk of the Town dans sa version internationale - est une des émissions qui suscitent le plus d'intérêt dans le catalogue de Distraction Formats, soutient Michel Rodrigue, joint hier à Cannes où il participe au Marché international des programmes de télévision (MIP-TV). «Ça marche très fort. La vente au Liban s'est réglée rapidement. Dix autres pays nous ont demandé des cassettes ou des options. C'est impressionnant», précise-t-il.

La chaîne libanaise qui diffusera Tout le monde en parle n'a pas encore été choisie. Idem pour l'animateur ou l'animatrice. Chose certaine, l'émission sera présentée en français. Selon Michel Rodrigue, la compagnie Periscoop se compare à la boîte Avanti au Québec.

Et pourquoi autant d'intérêt envers Tout le monde en parle? «À cause des résultats de l'émission au Canada. C'est extraordinaire», rappelle Michel Rodrigue. Depuis l'automne, Tout le monde en parle décroche des parts de marché oscillant entre 49 % et 63 %.

D'ailleurs, la vidéo de présentation qui est montrée aux acheteurs potentiels contient en majorité des extraits de Guy A. Lepage et Dany Turcotte. Thierry Ardisson n'y apparaît que très peu. «La formule québécoise est plus rythmée», indique Michel Rodrigue.

Autre émission qui marche très bien au MIP-TV de Cannes: Les Artisans du rebut global, présentée à Télé-Québec cet automne. Rebaptisée EcoHouse:The Challenge sur le marché international, l'émission produite par Blue Storm a piqué la curiosité de producteurs anglais, allemands, canadiens-anglais, espagnols, français, finlandais, norvégiens et même américains.

«C'est un nouveau genre. C'est écolo, frais et positif. On appelle ça de l'ecotainment», détaille Michel Rodrigue, qui a également importé La Fureur au Québec, du temps où il travaillait pour Guy Cloutier.

Michel Rodrigue ne s'étonne pas de l'intérêt des Scandinaves pour EcoHouse, où une équipe bâtit une maison à partir de matériaux recyclés. «Ce sont des gens écolos dans ce coin-là», rappelle-t-il. Les 13 épisodes des Artisans du rebut global sont présentement disponibles en DVD. La série aura une suite intitulée Les Citadins du rebut global, où deux Français et quatre Québécois réaménageront un loft montréalais.

Le MIP-TV, qui réunit plus de 3000 acheteurs de 60 pays, prend fin aujourd'hui. Distraction Formats dit avoir connu un excellent MIP. «Ça bouge beaucoup. C'est un marché très intense. C'est notre meilleur MIP depuis longtemps», dit Michel Rodrigue.

Selon lui, la téléréalité perd des plumes. «C'est un peu comme regarder la peinture sécher. Les gens s'en sont lassé. Pour la téléréalité, les gens sont plus prudents. On a connu des punches énormes et ensuite, ça s'est écrasé. On fait maintenant des téléréalités nouveau genre. Les gens recherchent du positivisme», constate Michel Rodrigue.

Distraction Formats négocie aussi avec des producteurs québécois pour leur vendre le concept de TV Diaries, une téléréalité quotidienne nouveau genre qui roule déjà dans neuf pays.

Tous les jours, 10 personnes révèlent à la caméra une tranche de leur vie intime. Chacun des participants de TV Diaries dispose de deux minutes pour s'exécuter. Les téléspectateurs votent quotidiennement et éliminent le participant le moins intéressant, qui est remplacé sur-le-champ. Tout ça, à coût minimum. Selon Michel Rodrigue, une participante en Russie a réussi à rester pendant 40 émissions sans être évincée. TV Diaries semble un naturel pour TQS. On verra bien.

Gérard D. n'est pas mort

Fans de Gérard D. Laflaque - il y en a près d'un million - ne vous découragez pas. Il n'y aura pas d'émission ce dimanche, en raison du débordement de Tout le monde en parle à 19 h 30, mais Et Dieu créa Laflaque reviendra la semaine prochaine pour sa dernière de la saison.

L'équipe de Laflaque a été avertie mercredi qu'elle sauterait une semaine de diffusion. Le hic? Comme cette émission se colle sur l'actualité de la semaine, il faudra en recommencer plusieurs segments qui seront périmés dans 10 jours. Et d'autres portions déjà enregistrées devront carrément être jetées à la poubelle, car elles ne seront plus utilisables en raison des nouvelles qui ne cessent de débouler.

Inutile de préciser que ça rouspétait et grognait au sein de l'équipe d'Et Dieu créa Laflaque, qui croyait partir en vacances aujourd'hui. Que non. C'est plutôt un retour au boulot qui les attend la semaine prochaine. Après l'équipe du Téléjournal, c'est donc au tour de celle de Gérard D. de subir les débordements de Tout le monde en parle.

Hier, Radio-Canada précisait que Gérard D. reprend sa case de 19 h 30 le 24 avril. Son émission sera suivie d'un collage des meilleurs moments de Tout le monde en parle, entre 20 h et 22 h.

Beyrouth,04 18 2005
Rédaction
AP
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |