Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Telecom Italia va investir 500 millions d'euros en France

Avec le rachat de Liberty Surf, l'opérateur italien espère intégrer le trio de tête des FAI français. Une stratégie d'acquisition qui repose sur l'intégration des infrastructures de réseau et des offres commerciales.

Intégrer, croître et investir : tels sont les trois axes de la stratégie de développement de Telecom Italia dans l'Hexagone suite au rachat de Liberty Surf, la filiale française de Tiscali (lire l'article du 07/04/05). Objectif : rejoindre le trio de tête des fournisseurs d'accès haut débit d'ici à 2007.

"L'union de Telecom Italia avec Liberty Surf détermine la naissance d'un acteur important sur le marché français de l'Internet", a déclaré jeudi lors d'une conférence de presse Riccardo Ruggiero, l'administrateur délégué de Telecom Italia. Et pour appuyer sa détermination, l'opérateur italien a annoncé qu'il allait investir 500 millions d'euros en France sur trois ans.

En intégrant Liberty Surf, Telecom Italia France revendique aujourd'hui un portefeuille d'un million de clients, dont près de 40 % d'abonnés ADSL (344.000 pour Tiscali France et 40.000 pour TIF) et une une base de 600.000 clients en bas débit, potentiellement intéressés par la migration vers les offres d'accès rapide. L'intégration technique et commerciale des actifs des deux sociétés devrait en effet permettre d'enrichir le portefeuille d'offres de nouveaux services à valeur ajoutée tels que la voix sur IP (VoIP) et la TV sur ADSL. "Notre stratégie de conquête de nouveaux clients consistera à offrir des services dual et triple play, indique Riccardo Ruggiero. C'est pourquoi notre objectif est d'augmenter la couverture en dégroupage total."

L'acquisition de Liberty Surf permet au groupe de bénéficier d'ores et déjà d'une infrastructure d'accès à la boucle locale dégroupée dans dix grandes villes françaises. Opérant son propre réseau depuis près d'un an, Tiscali France compte 146 sites dégroupées à fin 2004. Cette infrastructure viendra s'ajouter à celle développée par Telecom Italia depuis son retour sur le marché français, fin 2003. L'opérateur italien dispose pour sa part d'un réseau constitué d'un backbone en fibre optique propriétaire de 4.000 kilomètres et de 211 centraux de dégroupage équipés dans huit villes.

L'objectif du groupe est d'étendre le service en dégroupage à 650 sites d'ici la fin de l'année dans plus de 100 villes, atteignant ainsi 15,5 millions de lignes, soit une couverture de 46 % du marché français. Preuve du caractère essentiel du dégroupage pour soutenir la croissance sur le marché de l'Internet français, ce sont pas mois de 350 millions que Telecom Italia entend investir dans le développement des infrastructures de réseaux et des systèmes d'information. Soit 70 % de son plan d'investissement sur trois ans.

Les 150 millions restants seront dédiés aux activités marketing et communication pour promouvoir les nouvelles offres du groupe. En attendant le feu vert définitif des autorités antitrust de Bruxelles, qui devrait intervenir en juin, les produits de la marque Tiscali France continueront d'être commercialisés en l'état. A terme, les offres des deux FAI seront regroupées sous une seule et même marque, Alice ou Liberty Surf, le choix n'étant pas encore arrêté.

La nouvelle entité annonce d'ores et déjà un chiffre d'affaires combiné en 2004 de 265 millions d'euros. Interrogé sur les prévisions de résultats de Telecom Italia France, une fois absorbée la filiale de Tiscali (dont le résultat brut d'exploitation était proche du seuil de la rentabilité l'an passé), Riccardo Ruggiero a annoncé un objectif de marge de résultat d'exploitation avant amortissement de 10 % d'ici 2007. Concernant les 620 salariés de Tiscali France, aucun plan social n'est prévu. Les équipes de management des deux sociétés devraient également rester en place. Le choix du directeur de la filiale française sera connu vers le mois de juin, lorsque l'acquisition de Liberty France sera finalisée.

Marseille,04 18 2005
Rédaction
Journal du Net
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |