Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Un mégaprojet touristique à Tanger

· Les Catalans de Renta Corporacion veulent aménager la côte de Houara
· Un investissement de près de 3,7 milliards de DH


Il s’agira vraisemblablement d’un des plus gros projets touristiques que le Maroc aura à accueillir. Les Espagnols de Renta Corporacion négocient en effet avec le gouvernement un contrat évalué selon nos informations à près de 340 millions d’euros.

Il s’agira de construire sur la côte atlantique près d’une demi-douzaine d’hôtels, un golf de 18 et un autre de 9 trous, ainsi que plusieurs autres équipements touristiques. Le nombre d’emplois créés devrait est estimé à 5000, selon Renta. Le projet, à l’origine, s’étalait sur près de 235 hectares le long de la route nationale allant vers Asilah. Le choix de la côte atlantique pour l’implantation du projet n’est pas fortuit. La région ne manque pas d’attrait: le climat y est plus tempéré que du côté méditerranéen et de plus la côte atlantique est aussi connue pour être riche en poissons, les amateurs du bar y font de belles prises. Le site englobe une partie de l’espace réservé à l’ex-projet Tanger-Atlantique, dans une plage connue sous le nom du douar mitoyen, Houara. Mais l’assiette foncière a été modifiée entre-temps et le projet, même s’il gardera les mêmes composantes risque de changer de forme. La version définitive sera présentée aux autorités marocaines courant avril.

Côté marocain on préfère ne pas se prononcer sur le sujet, “le projet étant encore en cours de négociation entre le gouvernement et la société Renta”. Selon une source bien informée, les négociations seraient bien avancées et la signature pourrait avoir lieu sous peu, une fois la version définitive approuvée. Cette dernière option est très vraisemblable, selon la même source, vu le sérieux de la société espagnole. Renta Corporacion est une société espagnole spécialisée dans l’achat, vente et transformation des immeubles. En 2004, elle a réalisé un bénéfice net de près de 22 millions d’euros, suite à un revenu de près de 272 millions d’euros. Le mode d’action de Renta est bien particulier, elle opère en cinq phases, achat en gros, transformation-rénovation et vente au détail. Le groupe est présent à Madrid, Barcelone et aussi dernièrement à Paris. La société a été fondée en 1990 et emploie près de 80 personnes. Sa vice-présidente n’est autre qu’une des ministres de l’ex-gouvernement espagnol d’Aznar, Anna Birules. Parmi ses actionnaires, figurent des acteurs de l’action sociale tels que l’Unicef et Intermon-Oxfam ainsi que le fonds 3i. Ce dernier est considéré comme le leader européen du capital-risque. Il vient d’acquérir 10% de la valeur de Renta d’une valeur en bourse de 20 millions d’euros.

--------------------------------------------------------------------------------

La locomotive Fadesa

L’arrivée de grands noms de la promotion et de l’immobilier, tels que l’espagnol Fadesa pour Saïdia, a permis de faire croître la confiance des entreprises espagnoles dans la destination Maroc. Après Fadesa pour Saïdia, l’intérêt des Espagnols s’est fortement focalisé sur le nord. Pour le Tanger City Center, un projet de plus de 700 millions de DH, Fadesa a de nouveau exprimé son intérêt. Elle s’est associée pour soumissionner avec Anjoca, un gros opérateur de l’immobilier et de la construction opérant dans l’ensemble du territoire espagnol. L’autre groupement est composé de Martin Casillas/BCN Med Land, d’origine espagnole également.

Casablanca,04 11 2005
Ali Abjiou
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |