Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Marrakech accueille le Jazz Montreux Festival

· Rendez-vous pris en mai 2006
· Ticket d’entrée: 200 DH
· Une fondation devra être créée pour la gestion


Ce n’est pas uniquement une promotion touristique et culturelle, mais un coup de maître réussi par la ville de Marrakech. Celle de la tenue d’un festival de jazz de Montreux à Marrakech fin mai 2006. En perspective, plus de 1.500 spectateurs, de grande têtes d’affiche du jazz et des projections sur la place Jamaâ El-Fna pour impliquer davantage la population.

La fameuse rencontre du monde du jazz en Suisse exporte son concept avec une nouvelle philosophie, à l’occasion de ses quarante ans d’existence. Marrakech a été choisie parmi les quatre régions où se tiendra désormais ce festival en dehors de Montreux: Shanghai, Singapour et Dubaï.
Les organisateurs suisses, en repérage pour la troisième fois à Marrakech, vont bientôt signer une convention avec la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz. Un partenariat dans lequel le CRT (conseil régional de tourisme) de la ville a joué un grand rôle, mais aussi des volontés individuelles, telle celle de Brahim Laraichi, DG administratif du Tikida qui a “accroché” les organisateurs suisses lors d’un séjour. Celle aussi d’un Latif Benseddik, membre du CRT et agent de voyages, qui a à son actif six festivals de musique classique et d’art lyrique avec des têtes d’affiche comme Jessie Norman ou encore Barbara Hendrix.

Montreux Jazz Festival, lancé il y a quarante ans en collaboration entre la région normande et l’Office du tourisme suisse, attire chaque an plus de 250.000 visiteurs. C’est dire l’impact de cet événement, devenu la messe des fans de cet art.

Ce n’est plus un simple concert, mais un concept. “C’est pour cela qu’en exportant cette marque aujourd’hui, il s’agit de créer un village de jazz avec des concerts, des workshop, des cafés jazz. Et pour exporter le festival dans des villes comme Marrakech ou Singapour, il nous faut l’implication totale de responsables autochtones, mais surtout une autonomie du festival”, tient à préciser Mathieu Jaton, secrétaire général de Montreux Jazz Festival.

Le budget prévisionnel du festival à Marrakech est estimé à près de 5 millions de DH, dont la moitié sera financée en fonds propres (publics et privés).

Les 50% restants seront les droits d’entrée au village, fixés à un prix raisonnable: 200 DH par personne. Y sont inclus un spectacle de 10 heures, la participation aux workshop et un passeport au jazz café. La vente des articles comme les compilations des meilleurs morceaux d’artistes qui se sont produits durant les 40 ans du festival, ou encore des tee-shirts à l’effigie du festival, aideront à la constitution de fonds. Déjà, la région se dit prête à y consacrer un budget.
En attendant, l’on pense d’abord à la création d’une fondation de ce festival où seront partenaires aussi bien des institutions locales et nationales, que les fondateurs de ce festival en Suisse. Cette fondation sera la structure coordinatrice à Marrakech. “Ce que nous recherchons, c’est une pérennité et non un événement qui aura du succès ou peu”, conclut Jaton.

--------------------------------------------------------------------------------

Palais Bahia, lieu du spectacle

Avec sa structure, un palais à plusieurs pièces, le lieu répond parfaitement à ce que nous voulons faire d’un festival de jazz à Marrakech», indiquent les promoteurs de cet événement.
L’équipe a fait la tournée des sites de Marrakech et a porté son choix sur ce palais antique. “Ce que nous voulons c’est un village avec plusieurs espaces sur place et une seule entrée. C’est la philosophie même du festival à Montreux”, rappelle Jaton. Il est aussi question de revisiter le palais Bahia avec une réhabilitation des chambres. La fondation du festival devrait s’en charger.

Casablanca,03 06 2005
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |