Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Les CCI arabes veulent se mettre à niveau

Les directeurs de ces chambres tiennent un congrès les 16 et 17 décembre à Marrakech.

L'union des Chambres de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture des pays arabes et la FCCIS du Maroc organisent à Marrakech les 16 et 17 décembre le Congrès des directeurs de ces institutions. Cette rencontre, qui a lieu tous les 2 ans, se déroulera pour la deuxième fois au Maroc.

La précédente édition avait eu lieu à Paris en 2000. Elle a connu la participation d'une centaine de directeurs, y compris des Chambres arabes implantées en Europe et en Amérique latine. Le thème de débat n'est autre que “la restructuration et la modernisation des Chambres arabes”. Car ces institutions doivent aujourd'hui se mettre à niveau et atteindre le rôle joué par leurs homologues occidentales. Au sein même des Chambres arabes, il est à noter qu'en particulier, celles des pays du Golfe, ont évolué rapidement et ont atteint un stade important de maturité et d'efficacité. Ceci ne s'expliquerait pas uniquement par les moyens financiers importants dont elles disposent. Mais aussi le rôle et la reconnaissance dont elles jouissent. Les Chambres marocaines, quant à elles, cherchent encore cette reconnaissance auprès des “clients” comme auprès des autorités. Seule une réforme de leur code électoral, leurs ressources financières et de leur administration peut les rendre plus efficaces.

Professionnalisation

Il s'agit en fait de professionnaliser davantage les services offerts par les chambres. “Une condition incontournable pour qu'elles puissent répondre aux exigences de leurs ressortissants mais aussi des investisseurs.
Les participants au congrès découvriront de nouvelles expériences telles que celles de la CCI de Beyrouth ou encore celles de Bahreïn, sans oublier la FCCIS du Maroc.
C'est pour montrer à quel point la mise à niveau est un thème d'actualité pour les CCI arabes. Rappelons au passage que les Chambres européennes en particulier celles indépendantes de l'Etat comme en Belgique se font aujourd'hui certifier.
Les chambres qui n'ont plus de “clients” donc plus de budget, finissent par disparaître. Les cotisations ne sont pas appliquées dans tout le monde arabe où les chambres relèvent du droit public et ont même une origine constitutionnelle comme c'est le cas au Maroc. Ce n'est donc pas la qualité de leurs services qui est mise en jeu, mais plutôt leur place en tant que représentants du secteur privé national.

Casablanca,12 16 2002
Salah BACHIR
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |