Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Google devient la première capitalisation mondiale de l'Internet

Le moteur de recherche profite de la hausse des investissements publicitaires

Il y a bientôt un an, Larry Page et Sergey Brin, les cofondateurs de Google révélaient l'un des secrets les mieux gardés de l'Internet : les performances financières du plus célèbre des moteurs de recherche de la Toile.

Avec une bonne centaine de millions de dollars de profits et un petit milliard et demi de chiffre d'affaires en 2003, Google surprenait agréablement tous les observateurs.

Mardi dans la nuit, la jeune entreprise cotée au Nasdaq depuis août dernier, frappe de nouveau un grand coup. En un an, son chiffre d'affaires, 3,2 milliards de dollars, a plus que doublé. Quant aux profits, ils ont quadruplé et se sont montés à 400 millions de dollars.

Google est donc en pleine forme. Au même titre en réalité que toutes les sociétés Internet qui tirent leurs revenus de la publicité. Ainsi les recettes de publicité et de marketing de Yahoo !, 3 milliards de dollars, ont bondi de 1,8 milliard de dollars l'an dernier. Google, à l'instar de Yahoo !, profite de la combinaison de deux facteurs. Les budgets des annonceurs qui investissent sur Internet sont en forte hausse, + 35% aux Etats-Unis pour le seul troisième trimestre 2004. Mais, surtout, la société profite de la croissance encore plus rapide de la publicité sous forme de «liens sponsorisés». Cette technique consiste à proposer aux annonceurs d'apparaître sur les écrans des moteurs de recherche en fonction des requêtes des internautes qui lancent une recherche. En quelques années, ce format de publicité, inventé par Overture une filiale de Yahoo !, s'impose comme l'outil le plus recherché des annonceurs. En 2001, les liens sponsorisés ne représentaient que 4% des investissements publicitaires en ligne aux Etats-Unis, contre 40% au premier semestre 2004 selon PWC et l'IAB.

A court terme, l'activité de Google devrait continuer de fortement progresser. BankCorp Piper Jaffray estime que le marché des liens sponsorisés devrait plus que doubler dans les trois ans aux États-Unis. La progression sera du même ordre en Europe. Quoi qu'il en soit, la partie ne sera pas forcément aisée pour Google. Lundi, Microsoft a lancé officiellement son moteur de recherche maison MSN Search. Il ne s'agit que d'un clone de Google, mais la société cofondée par Bill gates n'a peut-être pas dit son dernier mot. «Nous n'en sommes qu'à l'an un des moteurs de recherche. Celui qui apportera une véritable rupture technologique pourrait bouleverser le marché», juge Olivier Andrieu patron d'Abondance, une société spécialisée dans l'étude des outils de recherche en ligne.

Hier, le Nasdaq a salué les performances de la start-up californienne, en hausse de plus de 7% à la clôture. Yahoo !, + 2,27%, en a profité également. Ironie de l'histoire, avec une telle hausse, Google est devenue en moins de six mois la première capitalisation mondiale des sociétés de l'Internet grand public devant Yahoo ! et eBay. La Bourse la valorise à 58 milliards de dollars. Une bonne affaire pour Sergey et Larry. Les deux amis de 30 et 31 ans détiennent chacun 16% du capital, soit une dizaine de milliards de dollars par tête.

Marseille,02 14 2005
Redaction
ebusiness
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |