Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Une convention pour les opportunités France-Maghreb

· Nouvelle édition pour les 26 et 27 janvier 2006
· Les entreprises marocaines boudent le rendez-vous


LES hommes d’affaires maghrébins et français devraient à nouveau avoir l’occasion de se rencontrer à Paris. La cinquième édition de la Convention France-Maghreb est en effet prévue les 26 et 27 janvier 2006. Après quatre premières éditions “réussies”, selon un des initiateurs de la rencontre, Mohamed El Ouahdoudi, il s’avérait “nécessaire de rééditer l’expérience”.

“Très peu d’espaces ont été conçus pour permettre aux compétences des deux rives de la Méditerranée de se rencontrer”, explique Ouahdoudi.

La dernière édition qui s’est déroulée les 27 et 28 janvier dernier au Palais des Congrès à Paris a permis à des dizaines d’hommes d’affaires de “prospecter les potentialités des économies du Maghreb”. C’est particulièrement le Maroc et l’Algérie qui ont été présents lors des dernières éditions. C’est au cours de la prochaine manifestation que la Tunisie devrait renforcer les rangs de ses voisins du Maghreb.Le forum permet aussi à des jeunes issus de l’immigration de venir à la rencontre des décideurs de leurs pays d’origine. L’esprit de la convention dépasse le simple cadre d’une rencontre. Pour Ouahdoudi, il s’agit de “donner un coup de fouet à la coopération maroco-française, même si celle-ci se porte au mieux”. Diverses rencontres se déroulent en marge de la manifestation.

L’ambition de la convention est encore plus grande. “Un de nos objectifs est d’offrir aux maghrébins résidents en France un panorama des secteurs d’activité qui présentent des potentialités et de les inciter par ce biais à retourner à leur pays d’origine”. Un “trophée des Franco-Marocains qui entrent au pays” a été décerné à deux personnes. Celles-ci ont opté de s’installer au sein de leur pays d’origine.

Jusqu’à présent, les entrepreneurs marocains montrent peu d’intérêt à la Convention. “Aucune entreprise marocaine n’a assisté au Salon des Entrepreneurs qui s’est tenu en janvier à Paris, c’est dommage pour l’économie marocaine”, déplore Ouahdoudi. Pour lui, il s’agit de “profiter de l’image excellente dont bénéficie le Maroc en France”. Cinq projets maroco-français d’envergure ont été présentés à l’ambassadeur du Maroc en France, Fathallah Sijilmassi, lors de la dernière édition. Mais rien n’a filtré sur leur nature ou le montant des investissements prévus. Dès le mois prochain, les candidatures pour la participation à la cinquième convention France–Maghreb seront ouvertes. Le Maroc a reçu trois trophées au cours de la précédente rencontre et six pour l’Algérie.

Casablanca,02 14 2005
Redaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |