Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Dialogue Nord-Sud: Que peuvent faire les médias?

Un séminaire de formation sur ce thème débute aujourd'hui à Rabat jusqu'au 22 décembre.
Plusieurs hommes politiques marocains et étrangers vont y intervenir.


En avril 2001, l'Institut pour les relations entre l'Italie et les pays d'Afrique, d'Amérique et du Moyen-Orient (IPALMO), basé à Rome, et en collaboration avec l'Institut universitaire oriental de Naples, a organisé le premier cours de formation sur la "presse et les droits humains"(1).

Les bénéficiaires, 25 journalistes originaires du pourtour méditerranéen, ont ainsi constitué un réseau d'opérateurs de l'information. Plus ou moins efficacement, ce réseau tente de participer aux grands débats sociopolitiques et culturels qui secouent depuis des mois les pays du bassin méditerranéen: dialogue Nord-Sud, immigration, élargissement de l'UE et de l'OTAN, lutte contre le terrorisme, etc.

La seconde édition de ce cours se tiendra à Rabat du 19 au 22 décembre 2002. La formation s'inscrit dans le cadre du programme Meda-Democracy financé par l'Union européenne.

Depuis le 11 septembre, une nouvelle logique dans les relations entre les Etats s'est instaurée. Les rapports de force ont complètement changé et certaines valeurs ont fait leur apparition. La lutte contre le terrorisme a donné naissance à des conflits et à des amalgames que les intellectuels condamnent et veulent endiguer. La Méditerranée demeure un point névralgique.

L'Union européenne, prise dans sa globalité, souhaite préserver l'influence politique, économique et culturelle sur la rive sud de la Méditerranée. Mais son action, dans ce sens, est manifestement assez timide. Sans doute à cause de la réticence de certains de ses pays membres. Même les Etats les plus concernés par la rive arabo-musulmane de la Méditerranée, comme la France, l'Espagne ou l'Italie, tardent à concrétiser ce rapprochement. A leur décharge, il faut souligner que le conflit au Moyen-Orient a anesthésié le processus de Barcelone. L'adhésion de 10 pays de l'Est européen et le report du dossier de la Turquie prouvent aussi que la religion est un élément essentiel de la donne.

Toutefois, les pays du Sud eux-mêmes endossent une lourde responsabilité sur ce sujet. Les droits de l'homme, dans leursens le plus large, sont l'entrave principale à un "rapprochement intellectuel" entre le Nord et le Sud. Par "droits de l'homme", il faut entendre droits politiques, certes, mais également économiques (égalité des chances), sociaux (éducation, santé, emploi…) et culturels(2).

C'est autour de ces sujets que se déroulera le second cours de formation à Rabat. Ce type de rencontre a le mérite de donner un coup de pouce au dialogue Nord-Sud. Mais les résistances de part et d'autre se font toujours sentir. Tout laisse croire que la route est encore longue. Et c'est justement là que devra se manifester le rôle de la presse. Celle-ci devrait contribuer à cet effort de rapprochement, nécessaire non seulement pour les Etats du Sud, mais également pour ceux du Nord.


Des intervenants de taille

Le séminaire de formation se déroulera au siège de la MAP, dans celui de l'association Ribat Al Fath et à l'Institut supérieur de l'information et de la communication (ISIC). Le chef de la diplomatie marocaine, Mohamed Benaïssa, sera présent à la séance d'ouverture à côté du directeur de la zone méditerranéenne au ministère italien des Affaires étrangères, Antonio Badini. Plusieurs experts de l'UE et des professeurs universitaires arabes et européens interviendront lors des quatre jours du séminaire.

Abdelmohsin EL HASSOUNI

(1) Le séminaire s'est déroulé à Naples et à Rome, du 30 mars au 6 avril 2001.
(2) Sur ce dernier point, le premier cours de l'IPALMO était consacré à “l'information et les droits des minorités ethniques, religieuses et culturelles en Méditerranée”.


Casablanca,01 07 2003
info
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |