Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Réseau Maroc Entreprendre est né

· L’initiative est d’un MRE, appuyé par Attijariwafa bank et des chefs d’entreprises

Une petite pierre de plus à l’édifice du Maroc en marche. Une poignée de bonnes volontés créent le “Réseau Maroc Entreprendre”, une sorte d’association qui parraine et accompagne les jeunes porteurs de projets.

L’idée est importée de France par un MRE, El Hassan Bouod, chef d’entreprise installé dans la région de Marseille, qui avait lui-même bénéficié du soutien du Réseau Entreprendre en France dans les années 80. Une organisation qui compte 31 associations régionales, plus de 2.500 entreprises engagées et 1.300 autres lauréates.

Séduits par le projet, Khalid Oudghiri, PDG d’Attijariwafa bank, et Mohammed El Kettani, son DG, s’entourent alors de représentants des milieux d’affaires marocains pour concrétiser l’idée. La direction opérationnelle est confiée à Hicham Smad, ex-directeur d’Attijari Capital-Risque et ex-Consultant Senior dans l’entité Corporate de la BCM. Rodé aux aspects et mécanismes de création, financement et accompagnement de l’entreprise, il assurera l’étude et suivi des dossiers ainsi que la coordination des interventions. “Les premières demandes sont arrivées”, affirme Mohamed El Kettani, trésorier du Réseau, lors d’un point de presse organisé jeudi 16 décembre à Casablanca.

L’association se propose “d’accompagner les porteurs de projets innovants pour créer ou agrandir leur business”, note pour sa part Miriem Bensaleh, ADG des eaux Oulmès et vice-présidente du Réseau. Joint par téléphone, Jaouad Cheikh Lahlou, PDG de Cooper Maroc et président du réseau, indique que “la cible serait des entrepreneurs qui ne se suffisent pas à créer une entreprise, mais dont la volonté est de développer continuellement leur structure.

Davantage d’emplois et des projets innovants est la clé de bénédiction de l’association”. Ses fondateurs pensent à des chefs de petites entités qui ont bénéficié jusque-là des concours de la microfinance et qui souhaitent s’agrandir davantage. Ils leur fourniront un appui financier et intellectuel pour concrétiser leurs idées. Ou encore à des porteurs de projets innovants qui cherchent des fonds propres pour se lancer sur la première marche.
Abad Andaloussi, président de la Fondation Attijariwafa bank et membre du réseau, confie “qu’il n’y a pas de limitation ou conditions pour bénéficier de ces services de l’association”. Chaque projet est étudié et valorisé à juste titre.

Après étude du dossier, l’entrepreneur bénéficie d’un prêt d’honneur sans intérêt, qui peut atteindre jusqu’à 500.000 DH, remboursable sur 5 ans avec une année de différé. Plus important encore, il bénéficie de l’assistance et du guidage d’un accompagnateur, pendant 3 ans après le lancement du projet. L’association tire ses ressources financières des cotisations et dons des membres fondateurs. Actuellement au nombre de 13, ils devraient jouer un rôle déterminant dans la réussite du Réseau Maroc Entreprendre. De cela dépendra son extension à toutes les villes du pays.

Casablanca,12 27 2004
Redaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |