Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

DECISIONS

Le Conseil des Ministres de l'UE a adopté le 13 décembre une décision approuvant la signature d'un protocole annexé à l'accord d'association UE-Jordanie, qui adapte cet accord pour tenir compte de l'adhésion à l'UE de dix nouveaux Etats membres en mai. Il s'agit du deuxième d'une série de protocoles qui doivent être signés avec tous les Partenaires méditerranéens avec lesquels l'UE a conclu un accord d'association. Le premier protocole approuvé concernait l'Egypte.

INITIATIVES

* La Commission européenne a annoncé le 10 décembre que la mission d'observation de l'UE pour les élections présidentielles en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza s'était mise au travail. Au total, l'UE enverra plus de 260 observateurs. L'objectif global est de donner à la société palestinienne une chance d'organiser des élections crédibles pour conférer une légitimité démocratique aux institutions qui doivent assurer la mise en place d'une structure étatique. Quelque € 14 millions ont été alloués depuis 2003 à la préparation de ces élections, dont 2,5 millions ont été réservés à la mission d'observation de l'UE. Cette aide est gérée par l'Office de coopération EuropeAid de la Commission. Pour de plus amples informations sur l'assistance et l'observation électorales de l'UE : http://europa.eu.int/comm/external_relations/
human_rights/eu_election_ass_observ/index.htm .

* Le Comité de coopération douanière UE-Israël a donné le feu vert à un arrangement technique destiné à identifier les marchandises exportées vers l'Union à partir des colonies des territoires occupés, que l'UE considère comme non couvertes par l'Accord d'association et par conséquent non éligibles à un traitement tarifaire préférentiel. Selon cet arrangement, proposé au début de l'année par le vice-premier ministre israélien, Ehud Olmert, Israël précisera désormais le lieu de production, ce qui permettra aux fonctionnaires des douanes de l'UE d'identifier les marchandises provenant d'Israël proprement dit (dans ses frontières de 1967) et celles qui proviennent des colonies illégales de Cisjordanie, du Golan, de Jérusalem Est et de Gaza. Ces dernières sont soumises au paiement des droits de douane complets. Ce nouvel arrangement entrera en vigueur le 1er février 2005. En donnant leur accord à ce système, les représentants de l'UE ont souligné qu'il s'agissait d'une simple mesure douanière permettant aux services douaniers de l'UE d'imposer des droits conformément à l'accord d'association entre l'UE et Israël et qu'il ne constituait pas une solution au désaccord avec Israël quant au champ d'application géographique de l'accord.

REUNIONS

* Le Conseil de l'UE, réuni les 13 et 14 décembre à Bruxelles, a avalisé les plans d'action de la politique européenne de voisinage (PEV) pour l'Autorité palestinienne, Israël, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie, approuvés par la Commission européenne (ainsi que d'autres plans concernant les voisins de l'est de l'UE) et il a adopté des conclusions sur la PEV. Le Conseil a souligné que l'intensité et le niveau d'ambition des relations avec chacun des Partenaires de la PEV serait modulés en fonction du degré de partage de valeurs communes, de l'état actuel des relations avec chaque pays, de ses besoins et de ses capacités, ainsi que des intérêts communs. Le Conseil a également noté que les accords d'association mis en place dans le cadre du Processus de Barcelone fournissent le cadre dans lequel s'effectuera la mise en œuvre et le suivi des plans d'action. En outre, le Conseil a relevé l'intention de la Commission européenne de présenter des rapports par pays sur l'Egypte et sur le Liban d'ici mars 2005 dans la perspective du lancement de consultations sur des plans d'action avec ces pays. Le texte complet de ces conclusions se trouve en ligne parmi les résultats du Conseil Relations Extérieures des 13-14 décembre : http://europa.eu.int/news/index_en.htm (aller sur " Conseil " à droite ; cliquer sur " presse " en haut à gauche et aller sur " Latest news ").

* La cinquième réunion du Conseil d'association UE-Israël a eu lieu le 13 décembre à Bruxelles dans une très bonne atmosphère. La session plénière était présidée par le ministre néerlandais des affaires étrangères et actuel Président du Conseil de l'UE, Bernard Bot ; elle a réuni le ministre isrraélien des affaires étrangères, Silvan Shalom, le ministre luxembourgeois des affaires étrangères et prochain Président du Conseil de l'UE, Jean Asselborn, le Haut Représentant de l'UE, Javier Solana, l'envoyé spécial de l'UE, Marc Otte, et la Commissaire européenne chargée des relations extérieures et de la politique de voisinage, Benita Ferrero-Waldner. L'accord sur le plan d'action " voisinage " avec Israël a reçu un accueil chaleureux et a été perçu comme une plate-forme permettant d'approfondir les relations bilatérales et d'élargir la coopération dans de nombreux domaines. Mme Ferrero-Waldner a donné un aperçu des progrès satisfaisants réalisés dans la mise en œuvre de l'accord d'association et elle s'est prononcée pour la création rapide de sous-comités. M. Shalom a déclaré qu'il croyait en la capacité du Processus de Barcelone de construire la paix et la stabilité et qu'Israël était pleinement engagé dans le Partenariat euro-méditerranéen. Dans le cadre du dialogue politique, les responsables israéliens et européens ont parlé de l'antisémitisme, de la lutte contre le terrorisme, du Processus de paix au Moyen-Orient, de l'Iran et de la non-prolifération des armes de destruction massive. Mme Ferrero-Waldner a dit qu'il n'y a pas de place dans l'UE pour l'antisémitisme, le racisme et la xénophobie. En ce qui concerne le Processus de paix au Moyen-Orient, M. Shalom a déclaré que l'UE avait un rôle important à jouer et qu'Israël prenait des mesures pour faciliter la tenue d'élections libres et équitables en Cisjordanie et à Gaza, y compris en garantissant la liberté de mouvement aux observateurs de l'UE. Le ministre israélien a souligné l'attachement de son gouvernement à la feuille de route.

* Le protocole annexé à l'accord d'association UE-Egypte, qui adapte cet accord pour tenir compte de l'adhésion à l'UE de nouveaux membres en mai dernier, sera signé le 20 décembre à Bruxelles. Ce sera le premier protocole de ce type à être signé avec un Partenaire méditerranéen.

* Le Dialogue euro-méditerranéen sur l'avenir du secteur textile a été lancé le 13 décembre à Bruxelles. Des hauts fonctionnaires des dix Partenaires méditerranéens, de 17 Etats membres de l'UE, de la Bulgarie et de la Roumanie, ainsi que de plusieurs services de la Commission européenne ont estimé qu'il existe des synergies et des complémentarités industrielles stratégiques à développer ensemble afin de relever un défi de compétitivité croissant de la part d'autres régions du monde. La réunion a permis de définir des priorités pour des actions futures dans les domaines de la coopération industrielle, de la compétitivité, de la recherche et du développement technologique, de l'innovation et du transfert de technologies et enfin de l'enseignement et de la formation. Des groupes de travail consacrés à chacune de ces questions commenceront à se réunir au début 2005 sous la coprésidence d'un Etat membre de l'UE - ou un pays candidat - et d'un Partenaire méditerranéen. Le Dialogue euro-méditerranéen dans le secteur textile fait suite à la réunion des ministres de l'industrie organisée à Caserte en octobre. Il se situe dans le contexte de l'élimination des quotas à l'importation sur les produits du textile et de l'habillement, prévue pour début 2005 selon les nouvelles règles de l'OMC.

* La cinquième réunion du Forum euro-méditerranéen des transports aura lieu les 21 et 22 décembre à Bruxelles à l'échelon des hauts fonctionnaires. La réunion sera ouverte par le Directeur de la zone Méditerranée sud-Proche et Moyen-Orient à l'Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne, Richard Weber, et par le Directeur des affaires générales et des ressources à la Direction générale Transports-Energie de la Commission, Dominique Ristori. Le Forum passera en revue les réalisations du projet régional Euromed Transport, financé par MEDA et géré par l'Office de coopération EuropeAid. Le diagnostic des transports méditerranéens, préparé dans le cadre du " contrat principal " du projet, fera l'objet d'une présentation et d'une discussion, de même que l'état d'avancement du projet " Infrastructures " dont les activités sont incorporées dans les travaux du groupe de haut niveau pour l'extension du réseau de transport transeuropéen aux pays du nouveau voisinage. De plus, le Forum sera informé des derniers développements concernant deux nouvelles activités d'Euromed Transport, le GNSS Euromed (Système mondial de navigation par satellite ou " GALILEO ") et le projet SAFEMED de sécurité maritime. Le Forum traitera d'autres programmes financés par l'UE et intéressant la coopération euro-méditerranéenne en matière de transport : le programme de voisinage MEDA pour 2004-2006 et le programme INCO-MED de recherche et développement. Un responsable de la Banque européenne d'investissement parlera du financement des infrastructures de transport et des activités de la Facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat (FEMIP). En outre, le secrétariat du Forum présentera des propositions sur la structure du Forum et l'avenir de ses groupes de travail.

PROGRAMMES & PROJETS

* CONFERENCE D'OUVERTURE DU PROJET REGIONAL " JUSTICE "
La conférence d'ouverture du volet " Justice " du programme régional " Justice, Police et Migrations ", financé par MEDA et géré par l'Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne, aura lieu le 20 décembre à Bruxelles. L'objectif général du projet " Justice " consiste à créer une communauté interprofessionnelle de magistrats, d'avocats et autres praticiens du droit dans le cadre d'un service de la justice ouvert et moderne, qui renforce l'Etat de Droit et la mise en œuvre effective des Droits de l'Homme. Comme le projet " Justice " se compose de séminaires de formation et d'ateliers d'échange d'expériences et de bonnes pratiques, ainsi que de la mise en place d'un réseau euro-méditerranéen de formation judiciaire, la conférence permettra à des hauts fonctionnaires des 35 partenaires euro-méditerranéens et de la Commission européenne de préciser les activités qui vont être menées et la façon dont elles vont être lancées. Cinq thèmes prioritaires seront traités : Formation à la coopération et à l'assistance judiciaire réciproque au plan international en matière pénale; Terrorisme et interconnexion des réseaux criminels ; Dimension internationale des procédures financières et Blanchiment d'argent ; Formation à la coopération et à l'assistance judiciaire réciproque au plan international en matière civile ; Gestion et administration des services de justice, gestion des procédures et procédures informatiques. Les participants à la conférence détermineront les sujets des séminaires, ainsi que les Etats membres de l'UE et les Partenaires méditerranéens qui les organiseront et y participeront. Ils définiront également le profil des membres du réseau de formation et le rôle des " Points de contact nationaux ".

* ATELIER SMAP SUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE ET LES POLITIQUES ECOLOGIQUES EN EGYPTE
Un atelier sur l'intégration de l'environnement dans les autres politiques se déroulera les 18 et 19 décembre au Caire dans le cadre du programme régional SMAP III (Programme environnemental prioritaire à court et moyen terme), financé par MEDA et géré par l'Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne. Cet atelier a pour but de discuter des mécanismes qui peuvent servir à promouvoir efficacement des objectifs de développement durable à l'échelon national dans divers domaines et d'encourager la réflexion et la coopération multisecteurs. Les sessions mettront l'accent sur la mise à disposition d'outils d'intégration de l'environnement comme les études de cas et les bonnes pratiques dans la perspective d'une gestion saine de l'environnement. Participeront à l'atelier des fonctionnaires et des experts de services ministériels ou d'entités travaillant sur l'environnement, ainsi que d'autres personnes intéressées, y compris les bénéficiaires de SMAP en Egypte.

* CONGRES ANNUEL DU FORUM DE RECHERCHE ECONOMIQUE
Le Forum de recherche économique pour les pays arabes, l'Iran et la Turquie, soutenu par MEDA, tient son onzième congrès annuel du 14 au 16 décembre à Beyrouth. Le 13 décembre s'est tenu un " avant-congrès " qui a notamment discuté de l'évaluation de l'impact de la zone euro-méditerranéenne de libre échange en matière de durabilité. Le congrès proprement dit traite de cinq thèmes : commerce ; finances, marchés du travail et développement humain, questions sectorielles et enfin macroéconomie. Le congrès constitue un forum qui permet à des experts, des instituts de recherche et des organismes gouvernementaux de la région d'échanger des idées sur les problèmes économiques régionaux. Le soutien de MEDA au congrès s'effectue par le biais du projet FEMISE (Forum euro-méditerranéen d'instituts économiques), géré par l'Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne.

* COMMENT VENDRE DES PRODUITS DE L'ARTISANAT EN ALGERIE ? UN COURS DE FORMATION
Comment faire la promotion et le marketing des produits de l'artisanat ? C'est le sujet d'un cours de formation qui aura lieu du 18 au 25 décembre à El Goléa en Algérie dans le cadre du projet PRODECOM, financé par MEDA au titre du programme régional Euromed Heritage II, géré par l'Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne. Ce cours s'adresse à des artisans algériens qui apporteront quelques-uns de leurs produits, ainsi que leurs logos, leurs emballages et leurs outils de promotion, afin de passer en revue et d'améliorer leur conception. Ce cours fournira également l'occasion de soulever des problèmes comme le rapport coût-efficacité, la relation entre qualité et prix et les frais administratifs. Les participants étudieront aussi l'expérience acquise par les artisans algériens dans l'utilisation de matières premières trouvées sur place. PRODECOM est coordonné par la Chambre (française) des Beaux-Arts de Méditerranée et associe des partenaires d'Algérie, du Maroc, de Turquie et de Grèce. http://www.chbeauxarts-prodecom.org

* APPEL A PROPOSITIONS : ON DEMANDE DES PROJETS POUR LA PAIX AU MOYEN-ORIENT
La Commission européenne a lancé le 9 décembre un appel à propositions en vue d'activités et d'initiatives émanant d'organismes de la société civile et soutenant le Processus de paix au Moyen-0rient, dans le cadre du programme de l'UE " Partenariat pour la paix ". Les documents nécessaires aux candidats se trouvent sur les sites Internet suivants : http://www.europa.eu.int/comm/europeaid/cgi/frame12.pl et http://www.delwbg.cec.eu.int

Bruxelles,12 20 2004
Redaction
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |