Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Provence-Alpes-Côte d'Azur : recherche et NTIC ont la cote

La région occupe une place stratégique dans les échanges entre l'Europe du Nord et les pays méditerranéens. Sophia-Antipolis et Marseille sont devenues les pôles d'attraction des entrepreneurs de l'informatique.

Dans un contexte international de plus en plus compétitif et alors que l'Europe s'élargit à l'Est, la région PACA doit s'imposer comme un lieu dynamique d'échanges.

Pour un rééquilibrage économique de l'Europe vers le Sud, la région accentue sa coopération avec les pays de l'arc latin et de la rive de la Méditerranée. Exemple concret de son investissement en la matière, le projet Euroméditerranée qui vise à faire de Marseille une métropole de premier plan au sein de la « zone de prospérité partagée » décidée par l'Union européenne et 12 pays méditerranéens dans le cadre du processus de Barcelone. « Le programme Euroméditerranée dynamise fortement la région et draine de nombreuses entreprises », confirme d'ailleurs Rémy Febvre, directeur régional d'Arche Méditerranée. Attentive au dynamisme du potentiel touristique local, créateur de richesses et d'emplois, la région PACA veille également à la modernisation des hébergements, aux manifestations professionnelles ainsi qu'à la diversification des activités. Un poids économique dont l'importance se confirme par de grandes infrastructures de communication, illustré notamment par la présence de l'aéroport Nice-Côte d'Azur et les Autoroutes du Sud de la France parmi le Top 20 des entreprises de la région. « Le tourisme et les services qui en découlent sont un pilier de l'économie locale et représentent de nombreuses opportunités d'affaires », analyse Jean-Pierre Leconte, président d'Euralliance's.

Mais les principaux atouts de la région s'articulent autour de grandes technopoles économiques. Les pôles de l'Étang-de-Berre et de Fos accueillent ainsi des sociétés spécialisées dans les activités pétrochimiques. La pépinière d'entreprises de Marseille Belle-de-Mai, offre une infrastructure aux créateurs d'entreprises qui ont des projets dans l'audiovisuel, le multimédia et la culture. Plus de 150 entreprises spécialisées dans le secteur de la micro-électronique se sont installées sur le pôle d'activités de Rousset-Arbois en région aixoise. Sans oublier le Port autonome de Marseille ou la Direction navale de Toulon. Mais le principal vecteur de croissance de la région reste le parc de Sophia-Antipolis.

Sophia-Antipolis, la Silicon Valley de la Côte d'Azur

Créée en 1972, Sophia-Antipolis est devenue une communauté humaine et technologique au coeur de l'économie mondiale. Ses pôles de compétences s'organisent autour des technologies de l'information, des sciences du vivant, des sciences de l'environnement et de la chimie fine. Le dernier recensement fait état de 1276 raisons sociales enregistrées sur le site, et de 26 635 emplois. Le secteur fer de lance de la dynamique demeure néanmoins celui des NTIC, qui représente 23 % des entreprises implantées sur le parc, et emploie 43 % des salariés. « Sophia-Antipolis est la Silicon Valley européenne, souligne Jacky Monteil, responsable de la région Méditerranée chez Steria. Les entreprises qui s'y installent sont particulièrement dynamiques et drainent de nombreux projets d'investissements en informatique. Nous travaillons avec des sociétés telles qu'Amadeus, le spécialiste des systèmes de réservation des avions, Alcatel Space ou encore Eurocopter. Des contrats décrochés notamment grâce à la dimension européenne du groupe Steria, essentielle pour les grands comptes de la région, car elle leur assure une mise à disposition de moyens humains et technologiques adaptés à leurs besoins. La proximité des clients et la présence commerciale sont également des éléments stratégiques primordiaux pour approcher ces grandes sociétés. »

Malgré les infrastructures de ces technopoles, les grands comptes sont peu nombreux dans la région PACA. « Le plus grand compte du secteur ne réalise qu'un chiffre d'affaires de deux milliards d'euros, ce qui est peu comparé à ceux d'autres régions de France , ajoute Remy Febvre d'Arche Méditerranée. En général, filiales régionales de grands comptes nationaux, ils détiennent néanmoins un pouvoir de décision important en matière d'investissements informatiques. Si leur maison mère peut leur imposer un constructeur ou un éditeur pour leur système d'information, ils restent souvent libres quant aux choix du prestataire de services local. » Les activités de la région s'articulent aussi autour de filières plus traditionnelles qui en ont fait sa richesse. Les agriculteurs et entreprises agroalimentaires sont ainsi largement représentés et investissent de plus en plus dans la traçabilité de leur produit et la modernisation de leurs outils de production et opérationnels. Les filières pêche et mer, forêt, commerce et artisanat mais également les entreprises du bâtiment sont soutenues par la Région, grâce à la commande publique, levier important du dynamisme de ces activités. Dans le cadre des marchés publics, l'enseignement et la recherche sont particulièrement prisés, PACA étant l'une des premières régions scientifiques françaises. Ces marchés sont aussi portés par les mairies, celle de Marseille, par exemple, deuxième ville de France, et les conseils généraux et régionaux ou autres CCI, traditionnels donneurs d'ordres en la matière. « Nous avons ainsi mis en place un puissant centre d'appels à la chambre de commerce et d'industrie de Nice, capable d'assurer des gestions de crises », poursuit Jacky Monteil, de Steria.

Les PME et surtout les TPE tous secteurs confondus représentent également un poids économique de taille. Chaque année, la région accueille ainsi près de 30 000 nouvelles entreprises, qui génèrent plus de 60 000 emplois. 15 % des PME françaises qui réalisent entre 1 et 10 millions d'euros sont implantées en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les potentialités de ce marché intéressent aussi bien les grandes sociétés de services que les revendeurs locaux. « Les petites et moyennes entreprises ne sont pas le coeur de cible de sociétés telles que Steria, explique Jacky Monteil. Travailler avec ces sociétés nécessite des compétences métier particulières. Pour être aussi présent sur ce marché, nous tissons donc des réseaux de partenariats avec des revendeurs ou des intégrateurs locaux. » Mais les revendeurs de proximité restent néanmoins les plus prisés pour les petites structures, particulièrement implantées en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Marseille,11 22 2004
Rédaction
Décisions
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |