Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Site statique-site dynamique : le match

A ma gauche, la technologie statique, à l'aise avec les sites évolutifs. A ma droite, le dynamique, qui apprécie les sites volumétriques. Confrontation.

Site statique ou site dynamique ? Le choix est technologique, mais sa portée est bien plus large. Il engage la vie et la durée de vie d'un site, reflète la stratégie de l'éditeur, ses contraintes économiques et humaines. Et si aujourd'hui la plupart des nouveaux sites professionnels qui se créent sont dynamiques, l'alternative statique reste néanmoins présente.

Car, comme le rappelle Manuel Ferly, manager de l'agence Studio SQLI, il existe encore nombre de sites professionnels statiques, y compris des sites à très gros trafic ou à mise à jour fréquente. "On a l'impression que le débat a été tranché en faveur des sites dynamiques. Or, quels que soient la taille, les moyens et les objectifs d'une entreprise, la solution n'est jamais unique. Avant de savoir quelle solution technologique apporter, il faut d'abord identifier les besoins réels du site et les évolutions possibles."

Site statique
"L'évolutivité extrême"
Site dynamique
"Vive la volumétrie"
Définition Site web constitué de pages HTML prédéfinies, créées une fois pour toutes à l'aide d'un éditeur HTML. Le contenu des pages est fixe.Définition Site web dont les pages HTML se construisent lors de sa consultation par un internaute, en sollicitant des bases de données filtrées par des outils logiciels de mise en forme.
Evolutivité Si la ligne éditoriale est amenée à évoluer rapidement, la solution statique est plus simple : il existe moins de séparation entre le fond et la forme. Il est aussi moins coûteux de faire évoluer un site statique vers l'accessibilité, sauf si la volumétrie est très importante.Evolutivité Si la majorité des paramètres du site sont destinés à être pérennes, la solution dynamique est à privilégier. La solution est également préférée pour des sites à forte volumétrie ou intégrant de flux d'origine diverses.
Mises à jour Ces mises à jour demandent un minimum de compétences techniques (maîtrise du langage de programmation et du webdesign). Un principe : plus un site statique est volumineux et plus sa mise à jour est fréquente, plus celle-ci sera lourde à gérer. Le site statique implique également un risque de dépendance forte vis-à-vis du webmaster (problème de transmission des compétences et de goulot d'étranglement lié à sa charge de travail).Mises à jour Elles sont facilitées, tant sur le fond que sur la forme, grâce aux outils d'administration et à une meilleure séparation entre le fond et la forme. Ces mises à jour ne demandent pas de compétences techniques particulières et se font via un outil de gestion de contenus. La formule est notamment beaucoup plus adaptée en cas de contributeurs multiples (boucles de workflow possibles), et de mises à jour très fréquentes.
Fonctionnalités Limitées en terme d'interactivité. Il est par exemple difficile d'utiliser des fonctionnalités liées à des bases de données.Fonctionnalités Plus avancées grâce à l'utilisation de bases de données (moteur de recherche, interactivité, personnalisation...).
Référencement Toutes les pages étant individualisées, il est plus facile d'obtenir un bon référencement. L'historique du site est également conservé dans sa globalité et en l'état sur le Net, ce qui facilite le travail de référencement sur la durée.Référencement Le référencement des sites dynamiques ne nécessite pas forcément de recourir à des artifices tels que les pages alias ou les pages satellites. Il suffit que le référencement soit pris en compte dès la conception du site. Un bon référencement dépendra de la façon dont le site aura été développé.
Hébergement Pas de contraintes particulières, les sites statiques représentent la forme élémentaire du Net à laquelle les hébergeurs sont habitués.Hébergement Plus de contraintes en théorie, car l'hébergeur doit permettre la mise en place de scripts et de bases de données correspondant aux technologies utilisées.
Prix de revient et coûts de maintenance Le coût de développement initial est moins élevé, sauf si le site est particulièrement volumineux. Mais la mise à jour revient plus cher à la longue (recours à un prestataire si les compétences ne sont pas présentes en interne, et si elles le sont, le webmaster met plus de temps à réaliser les mises à jour qu'avec un outil de gestion de contenus). Prix de revient et coûts de maintenance Le coût de développement initial est en général plus élevé, sauf si le site est particulièrement volumineux. Mais ce surcoût est amorti en raison des économies réalisées sur la mise à jour. En revanche, une refonte plus globale que des simples mises à jour sera souvent plus coûteuse : elle nécessite de reparamétrer l'outil de gestion de contenus.


De fait, c'est moins la nature du site (à l'exception des sites marchands, par exemple) qui va dicter le choix technologique de l'éditeur que toutes une série de critères vitaux : évolutivité, mise à jour, référencement... "Actuellement, l'opposition statique-dynamique n'est pas nette, poursuit Manuel Ferly. Ce qui joue le plus dans le choix, ce sont l'urgence, la volumétrie, le fréquence de mise à jour et les moyens logistiques de l'éditeur. Ensuite, les contraintes en termes de temps et de coûts déterminent la solution finale à adopter. Par exemple, on peut dire que les sites statiques sont aujourd'hui adoptés par des éditeurs qui ont des délais de mise en ligne courts, un site doté d'une volumétrie faible et dont le périmètre est voué à évoluer rapidement."

Au vu de ces critères, la majorité des sites statiques créés actuellement sont des premières versions. Une façon pour les nouveaux éditeurs de goûter au Web sans tomber dans une grande architecture Internet. "Mais je n'ai jamais rencontré de client qui souhaite conserver un site statique à terme, poursuit Manuel Ferly. Aujourd'hui, le coût des solutions de gestion de contenus est en baisse, ce qui plaide en faveur des sites dynamiques. Mais il ne faut pas oublier que 52 % des entreprises seulement disposent d'un site Web. Pour les 48 % restant, le choix du statique s'impose afin d'assurer, dans un premier temps, une simple présence en ligne. Puis, peu à peu, viennent des projets d'offres d'informations et de services plus complexes."

En suivant ce même principe, la maturité grandissante du média Internet explique en grande partie la prééminence actuelle des sites dynamiques, qui représentent par exemple 95 % de l'activité du Studio SQLI. A terme, les sites statiques pourraient bien être réservés aux petites entreprises, aux sites à durée de vie courte (comme des sites événementiels), et à des sites périphériques destinés à compléter les portails dynamiques. Le clivage technologique serait alors voué à se déplacer de l'opposition statique-dynamique, à une opposition moins nette entre sites plus ou moins dynamiques.

Marseille,11 22 2004
Rédaction
Journal du Net
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |