Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Nuits Métis anime le désert algérien

L’association Nuits Métis, qui fêtait ses dix ans en 2003, a gagné son pari en organisant un festival dans l’oasis algérien de Beni Abbès. Rééditée en cette fin d’année 2004, l’expérience pourrait à terme devenir un festival pérenne mêlant artistes et publics des deux bords de la Méditerranée. Pour Beni Abbès, c’est l’occasion de se faire (re)connaître au-delà de la si célèbre fête du Mouloud et de faire redémarrer le tourisme.

“Nous avons trouvé dans la manière de vivre dans le Sahara un rapport à l’autre différent, un véritable sens de l’accueil, une autre approche des distances et des circulations… explique Marc Ambrogiani, responsable de l’association Nuits Métis à Marseille.

Cet art de vivre inspire le travail de rencontre que nous réalisons depuis plus de dix ans et que nous essayons de faire partager en France à travers le festival. En 2003, dans l’Oasis de Beni Abbès, nous avons fait découvrir des artistes africains à des gens placés au croisement de l’Afrique noire et de la Méditerranée. Quatre soirs de spectacles accueillant 1500 à 2500 personnes plus une cinquantaine de touristes français. Pour l’édition 2004, du 28 au 31 décembre, nous avons prévu une centaine de places pour des touristes de la région.”

Nuits Métis a collaboré dès 1991 avec l’association Hillal La Saoura, aujoud’hui porteuse du projet de Beni Abbès en Algérie. Mais malgré des liens réguliers et fidèles avec les artistes algériens, les créations Nuits Métis n’ont jamais pu être présentées en Algérie. Jusqu’à cette reprise de contact en 2001 à l’occasion de la résidence d’écriture du “Cabaret nomade”, théâtre musical.

La particularité de Nuits Métis est de provoquer des rencontres entre les artistes du Nord et du Sud en amont des périodes classiques de festivals, organisées sous forme de résidences de création en Afrique Noire, au Maghreb puis à Marseille. Le résultat de ces résidences est ensuite présenté lors du festival annuel Nuits Métis qui s’est tenu durant neuf ans à La Ciotat, puis s’est élargi à Marseille et Septêmes les Vallons.

Elle développe également, en partenariat avec l’association Animateurs sociourbains sans frontières (basée à Septêmes-les-Vallons) des chantiers de jeunes des deux rives. Cette année, l’association Nuits Métis, née il y a plus de dix ans de l’émotion provoquée par les tentations extrémistes de la région Paca, a vu ses subventions baisser de 48%. “Notre principal soutien a toujours été et reste le Conseil général des Bouches-du-Rhône, souligne Marc Amborgiani, auquel il faut ajouter l’Afaa, la Région, la Drac… Aujourd’hui, nous recherchons d’autres appuis ou partenariats, notamment pour les problèmes de logistique.”

Bella Mustapha, président de l’association culturelle Hillal la Saoura de Beni Abbès note que “grâce à l’action menée avec Nuits Métis, notre association commence à être connue en Algérie. Soutenus par l’Assemblée générale populaire (mairie) et la population, nous avons décidé de pérenniser le festival. Nous avons reçu des subventions de la Commission européenne en Algérie et nous prenons en charge une partie de la manifestation. Nous avons également voulu, avec l’aide de Nuits Métis, former les membres de notre comité d’organisation et élargir la programmation algérienne à différentes wilayas.

Avant, Beni Abbès était riche, notamment du tourisme international et nous avons un réel sens de l’accueil. Nous voulons faire revenir les touristes et faire re-connaître la ville, au-delà de la seule fête du Mouloud (naissance du prophète), célèbre dans toute l’Algérie”.

Marseille,11 09 2004
Rédaction
Medcoop
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |