Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Turquie : croissance dynamisée par les négociations avec l’UE

· Optimiste, le rapport de l’OCDE prévoit un PIB de 8% en 2004

L’économie turque a réalisé de solides progrès depuis les grandes crises financières de 2001 et pourrait franchir un nouveau palier, si l’Union européenne décidait d’ouvrir des négociations d’adhésion avec Ankara, a estimé le 21 octobre l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). Le club des pays industrialisés a présenté le même jour à Paris une étude sur l’économie de la Turquie. Celle-ci devait être commentée plus tard, en présence de son Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan.

La récente recommandation de la Commission européenne d’entamer des négociations en vue de l’adhésion à l’UE (si elle était confirmée par le Conseil européen en décembre) laisse augurer un renforcement des points d’ancrage internationaux et pourrait appuyer le passage de la Turquie à une trajectoire de croissance plus dynamique”, estime l’OCDE dans son rapport. Les dirigeants européens doivent se prononcer le 17 décembre, lors d’un sommet à Bruxelles. L’OCDE prévoit pour la Turquie une croissance du Produit intérieur brut (PIB) de plus de 8% cette année, après 6% en 2003, 8% en 2002 et une contraction de l’économie de 7,5% en 2001.

L’inflation pourrait franchir en 2005 un cap quasiment historique, en passant en 2005 sous les 10%, pour la première fois en 30 ans, estime l’organisation.

L’OCDE appelle aussi Ankara à la poursuite des efforts d’assainissement budgétaires, et à prendre des mesures pour combattre l’”économie informelle”, c’est-à-dire toutes les activités au noir.

Casablanca,11 02 2004
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |