Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

UE/Turquie: La décision finale attendue le 17 décembre

· Recommandations positives mais adhésion sous réserves

La Commission européenne a officiellement recommandé hier 6 octobre aux dirigeants de l’UE l’ouverture de négociations d’adhésion avec la Turquie, mais fixé des conditions très strictes à la conduite de tels pourparlers, a annoncé son président Romano Prodi. La Commission a estimé dans ses conclusions que les négociations devront rester “un processus ouvert dont le résultat”, -l’entrée d’Ankara dans l’UE-, “ne peut être garanti à l’avance”. Toutefois, “la Turquie remplit suffisamment les critères politiques de Copenhague pour commencer les négociations d’adhésion”, juge la Commission. “La Commission recommandera la suspension des négociations dans le cas d’une infraction sérieuse et permanente aux principes de liberté, de démocratie, de respect des droits de l’homme, des libertés fondamentales et d’Etat de droit sur lesquels l’Union est fondée”, propose Bruxelles. La décision finale sur l’ouverture de négociations d’adhésion avec la Turquie sera prise au sommet par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne le 17 décembre prochain. Mais la porte reste ouverte à un démarrage tardif fin 2005, voire début 2006.

La Commission a enfin souligné sa “conviction que le processus d’adhésion sera essentiel pour accompagner des futures réformes en Turquie”. “L’adhésion de la Turquie à l’Union constituera un défi pour l’UE et la Turquie. Si elle est bien gérée, elle offrirait d’importantes opportunités aux deux”, selon l’exécutif communautaire. Du côté turc, le gouvernement espère que les négociations sur son adhésion à l’Union européenne débuteront au premier semestre 2005 et s’achèveront “dans un délai raisonnable”, a indiqué le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, devant l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

Casablanca,10 11 2004
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |