Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

INITIATIVES

* La Commission européenne a recommandé le 6 octobre l’ouverture de négociations d’adhésion avec la Turquie, l’un des Partenaires méditerranéens, à certaines conditions. Cette recommandation a été présentée à partir d’un rapport complet qui évalue la situation en matière de droits de l’homme, de démocratie, d’Etat de droit et de protection des minorités. La décision d’ouvrir ou pas des négociations sera prise en décembre par le Conseil européen qui réunit les Chefs d’Etat ou de gouvernement. Pour en savoir plus : http://europa.eu.int/comm/enlargement/report_2004/.

REUNIONS

* A la fin de la cinquième conférence euro-méditerranéenne des ministres de l’industrie, qui s’est tenue les 3 et 4 octobre à Caserte en Italie, neuf Partenaires méditerranéens ont signé la « Déclaration de Caserte » par laquelle ils adoptent la Charte euro-méditerranéenne des entreprises. Les Pays-Bas, qui assurent la Présidence de l’UE, l’Italie, qui accueillait la conférence, et le Commissaire européen Jan Figel ont également paraphé la Déclaration. La Turquie relève déjà, en tant que pays candidat à l’adhésion à l’UE, de la Charte européenne. La Charte sera le cadre commun pour développer des politiques efficaces, afin d’améliorer la compétitivité des entreprises et soutenir le développement du secteur privé dans la région. Les ministres ont décidé d’améliorer la coopération en 2005-2006 dans les domaines de la simplification administrative, de l’enseignement pour l’esprit d’entreprise et de l’accès au financement. Lors de la réunion, des informations complètes ont été présentées sur les activités financées par MEDA en matière de coopération industrielle et de développement du secteur privé, tant au niveau régional que bilatéral. Ces activités ont représenté plus de € 1,6 milliard depuis 1995. La conférence était organisée conjointement par la Commission européenne, la Présidence néerlandaise de l’UE et les autorités italiennes. Elle était co-présidée par la ministre néerlandaise du commerce, Karien van Gennip, et le ministre italien des activités productives, Antonio Marzano. Les conclusions de la conférence ont été envoyées sous forme d’Euromed Report, n° 82 ; elles seront également disponibles sur Internet :
http://europa.eu.int/comm/external_relations/euromed/publication.htm

* Suite aux récents événements dans la Bande de Gaza, le ministre néerlandais des affaires étrangères et Président du Conseil de l’UE, Bernard Bot, s’est entretenu par téléphone le 6 octobre avec son homologue israélien, Silvan Shalom, et le premier ministre palestinien, Ahmed Qorei. Il les a pressés de mettre un terme aux violences et de revenir à la table de négociations, conformément à la feuille de route pour la paix. Pour plus d’informations : http://www.eu2004.nl . Le 1er octobre, le Haut représentant de l’UE, Javier Solana, a vivement condamné l’escalade de la violence dans les Territoires palestiniens. M. Solana a demandé instamment aux deux parties de reprendre leur coopération bilatérale en matière de sécurité. Pour plus d’informations : http://ue.eu.int/solana .

* La troisième réunion du Conseil d’association UE-Jordanie aura lieu le 11 octobre à Luxembourg. Les discussions porteront sur la mise en œuvre de l’Accord d’association UE-Jordanie, la participation de la Jordanie à la Politique européenne de voisinage et le processus de réforme en Jordanie. Sous la rubrique « questions régionales », les partenaires se pencheront sur le Processus de Barcelone, le Processus d’Agadir et le Partenariat stratégique de l’UE vis-à-vis de la Méditerranée et du Moyen-Orient. Au titre du Dialogue politique, des sujets d’intérêt commun seront évoqués, notamment le processus de paix au Moyen-Orient, l’Irak, la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et la coopération dans le domaine de la non-prolifération des armes de destruction massive.

* La Vice-Présidente de la Commission européenne responable de l’énergie et des transports, Loyola de Palacio, a effectué une visite en Libye les 4 et 5 octobre. Elle s’est entretenue avec le dirigeant libyen, le Colonel Mouammar Khadafi, le premier ministre Shoukri Ganem et le ministre de l’aviation civile. Ils ont évoqué les perspectives de coopération UE-Libye dans les secteurs de l’énergie et des transports lorsque la Libye aura adhéré au Processus de Barcelone. Mme de Palacio a souligné le rôle clé que pourrait jouer la Libye dans l’intégration des marchés euro-méditerranéens de l’énergie, notamment par l’intégration des réseaux du Maghreb et du Machrek. Pour en savoir plus : http://europa.eu.int/comm/commissioners/palacio/index_en.html . (cliquer sur « Press release » et aller sur IP/04/1179.

* Le premier sous-comité UE-Maroc sur l’industrie, le commerce et les services se déroulera le 13 octobre à Rabat. Dans le domaine de l’industrie, le sous-comité évoquera la suite à donner à la conférence de Caserte (voir plus haut) ainsi que le rapprochement des normes et des réglementations techniques. En matière de commerce, la réunion fera le point sur la libéralisation et sur l’impact de l’élargissement de l’UE sur l’Accord d’association. Les participants examineront les moyens de poursuivre la libéralisation du commerce et des questions ponctuelles de mise en œuvre de l’accord. Le suivi de la conférence tenue à Istanbul en juillet dernier se trouve également à l’ordre du jour. Dans le domaine des services, le sous-comité traitera des modalités de lancement de négociations bilatérales.

* Le Comité Med se réunira le 13 octobre à Bruxelles. Il devrait donner des avis sur le Plan de financement national pour la Tunisie en 2004, un complément au Plan de financement 2004 pour la Cisjordanie et Bande de Gaza, l’Allocation globale MEDA 2004-2005 qui concerne le financement d’activités de dimensions modestes, et enfin, dans le cadre du Programme « Nouveau voisinage », le Document de stratégie et le Programme indicatif pour les pays relevant du Partenariat euro-méditerranéen (2004-2006). En outre, les membres du Comité auront un échange de vue sur l’évaluation.

PROGRAMMES & PROJETS

* EGYPTE : SIGNATURE DE PROGRAMMES FINANCES PAR MEDA POUR € 112 MILLIONS
Trois conventions de financement portant chacune sur un programme financé par MEDA II ont été signées le 30 septembre au Caire, en présence du premier ministre égyptien Ahmed Nazif, par la Ministre d’Etat chargée de la coopération internationale, Fayza Abu El Naga, et par le Directeur de la zone Méditerranée sud-Proche et Moyen-Orient à l’Office de coopération EuropeAid de la Commission européenn, Richard Weber. Les trois programmes, qui représentent des dons de € 112 millions au total, ont trait à l’industrie textile, aux petites entreprises et au secteur financier. Le projet de Soutien au secteur de la filature et du tissage - € 80 millions – facilitera le développement d’une industrie textile orientée vers le marché et susceptible de créer des emplois nouveaux et d’améliorer les possibilités d’emploi des personnels du secteur public touchés par la restructuration. Ce projet a un fort contenu social ; c’est également le cas du Programme pour les petites et très petites entreprises - € 17 millions – qui a pour objectif d’octroyer des prêts par l’intermédiaire du Fonds social de développement de l’Egypte dans le but de créer des emplois dans des domaines à orientation sociale. Enfin le projet de coopération en matière de finance et d’investissement - € 15 millions – offrira une assistance technique à la Banque centrale d’Egypte, à l’Office du marché des capitaux et aux banques du secteur public.

* LES PAYS D’AGADIR DECIDENT DE CREER UN COMITE DES REGLES D’ORIGINE
Des fonctionnaires et des experts des pays parties à l’accord d’Agadir sur le libre-échange sous-régional – Egypte, Jordanie, Maroc et Tunisie – ont décidé le 30 septembre de mettre en œuvre pour la fin octobre un comité technique chargé d’élaborer un plan d’action ayant pour objet l’harmonisation des procédures, d’assurer l’interprétation commune des règles d’origine « d’Agadir » et la mise en œuvre des programmes de formation, d’information et de sensibilisation. Voilà le principal résultat d’un séminaire intrarégional sur « les règles d’origine pan-euro-méditerranéennes et l’accord d’Agadir », organisé du 27 au 30 septembre à Amman dans le cadre du programme régional Euromed Marché, financé par MEDA et géré par l’Office de coopération EuropeAid. Les participants ont également déclaré que l’adoption rapide du Protocole pan-euro-méditerranéen sur les règles d’origine est nécessaire et qu’il serait souhaitable que les Partenaires méditerranéens arabes ayant conclu des accords avec l’UE adhèrent à l’Accord d’Agadir ou concluent des accords de libre échange entre eux. http://www.euromedmarket.org

* 1ER SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE BLANCHIMENT D’ARGENT
Des fonctionnaires des Partenaires méditerranéens travaillant dans les services douaniers et les unités opérationnelles de lutte contre la criminalité financière ont participé au premier séminaire de formation euro-méditerranéen sur le blanchiment d’argent, qui a eu lieu du 27 septembre au 1er octobre à Loures près de Lisbonne au Portugal, dans le cadre du volet « Police » du programme régional sur la bonne gouvernance et l’amélioration de l’Etat de droit, financé par MEDA et géré par l’Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne. (Le nom officiel du programme est « Programme régional de coopération dans le domaine de la justice, de la lutte contre les drogues illicites, la criminalité organisée et le terrorisme, ainsi que de coopération sur les questions liées à l’intégration sociale des immigrés, aux migrations et à la circulation des personnes.») Ce séminaire était organisé avec l’aide du Centre national de formation de la police judiciaire portugaise. De nombreuses questions liées au blanchiment d’argent ont été examinées et débattues. Les participants ont pu échanger des avis et des expériences et ils ont montré un grand intérêt pour la possibilité d’établir un réseau en vue d’une coopération future.

* APPUI DE MEDA AUX REFORMES DE L’EDUCATION ET DE LA JUSTICE EN ALGERIE
Le chef de Délégation de la Commission européenne en Algérie, Lucio Guerrato, et des hauts fonctionnaires des ministères algériens de l’éducation et de la justice ont signé respectivement les 3 et 4 octobre deux conventions de financement portant sur des programmes – financés par MEDA – d’appui aux réformes algériennes de l’éducation et de la justice. Le programme d’appui à la réforme du système d’enseignement - € 17 millions – a pour but d’améliorer la qualité de ce système en soutenant la formation des enseignants et des cadres administratifs, la lutte contre l’échec scolaire, le développement d’un système d’information statistique et l’amélioration de la gestion du système. Le programme d’appui à la politique du gouvernement algérien dans le cadre de sa réforme de la Justice – € 15 millions – comprendra un appui au Conseil de la Magistrature et au ministère de la Justice, une aide aux écoles et aux institutions de formation du secteur et une contribution à la modernisation et à l’informatisation des parquets. Les deux programmes auront une durée de quatre ans.

* 2E SEMINAIRE SUR L’ABC DE L’UE POUR FONCTIONNAIRES MEDITERRANEENS
Le deuxième séminaire consacré aux connaissances de base sur l’UE et destiné à des fonctionnaires méditerranéens se tiendra du 11 au 15 octobre à Bruxelles dans le cadre du programme régional « Formation des administrations publiques », financé par MEDA et géré par l’Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne. En tout, douze séminaires de ce type fourniront à 720 fonctionnaires des Partenaires méditerranéens des connaissances de base sur l’UE. Chaque séminaire porte sur les origines et l’évolution de l’UE, les institutions et le processus décisionnel de l’UE, les politiques et le droit de l’UE, ainsi que sur les aspects clés du processus euro-méditerranéen et le programme MEDA. « Connaissances de base sur l’UE » est l’un des quatre modules du programme ; les trois autres s’appellent «cours avancé sur l’UE », « les programmes de l’UE » et « Formation de formateurs ». Il est également envisagé de créer un réseau de centres de formation dans le cadre de ce programme. http://www.eipa.nl (cliquer sur Projects et aller sur « Euromed Training of Public Administrations »).

* SEMINAIRE DE FORMATION SUR LES STATISTIQUES DE LA BIODIVERSITE
Un séminaire de formation sur les statistiques de la biodiversité se déroulera du 11 au 15 octobre à Malte dans le cadre du volet environnement (« MED-ENV ») du Programme régional MEDSTAT, financé par MEDA et géré par l’Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne, avec l’assistance technique de l’Office statistique de l’UE, Eurostat. Ce séminaire a pour but la création, chez les Partenaires méditerranéens, d’une compréhension commune des méthodes d’évaluation et de classification des espèces menacées – animales et végétales – et des aires protégées. Il portera également sur la collecte et la remise des données dans le cadre de la Convention internationale sur la Biodiversité. Ce séminaire est organisé en collaboration avec l’Office statistique national de Malte.

* PROGRAMME POUR LE SINAÏ MERIDIONAL : LES PARTIES PRENANTES DEBATTENT DES PRIORITES
Plus de 300 personnes intéressées venant des secteurs public et privé et de la société civile ont échangé des idées et ont débattu des priorités du futur Programme de développement régional du Sinaï méridional, financé par MEDA pour un montant de € 64 millions, lors d’une conférence organisée du 27 au 29 septembre à Charm-el-Cheikh sous l’égide du premier ministre égyptien, Ahmed Nazif. La conférence était co-présidée par le gouverneur du Sinaï méridional, le Général Moustapha Afifi, et le Directeur de la zone Méditerranée sud-Proche et Moyen-Orient à l’Office de coopération EuropeAid de la Commission européenne, Richard Weber. A la cérémonie d’ouverture assistaient également la ministre d’Etat égyptienne à la coopération internationale, Fayza Abu El Naga, et le ministre de l’environnement, Maged George. Six ateliers ont été organisés sur les thèmes suivants : environnement et développement durable ; développement local ; patrimoine culturel ; développement social ; équipement et renforcement des moyens matériels ; et enfin sensibilisation. La Commission européenne a déjé financé quatre autres projets au Sinaï méridional pour un montant total de € 22,8 millions. http://www.eu-delegation.org.eg

Bruxelles,10 11 2004
Rédaction
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |