Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Egypte : Gestion privée pour entreprises publiques

· Partenariats ouverts aux Egyptiens, Arabes et étrangers sans exception
· Le secteur bancaire principalement visé


L’Etat égyptien, engagé dans un processus de privatisation, gardera la propriété des “entreprises publiques stratégiques”, mais n’exclut pas d’en confier la gestion à des entreprises privées égyptiennes ou étrangères, a annoncé le porte-parole de la présidence, Magued Abdel Fattah.

Le porte-parole s’exprimait à l’issue d’une réunion du président Hosni Moubarak avec les ministres chargés des questions économiques, destinée à passer en revue la stratégie des privatisations en Egypte.

Abdel Fattah a précisé que ces partenariats seront ouverts aux Egyptiens, Arabes et étrangers “sans exception”, sans préciser le nom des sociétés qui pourraient être concernées.

Le gouvernement envisage par ailleurs de mettre en vente ses participations dans le secteur privé “selon des procédures et un calendrier qui restent à déterminer”.

L’Etat possède des participations dans 695 entreprises privées, a-t-il rappelé. Le secteur public égyptien compte 176 grandes entreprises dans divers secteurs employant 401.000 salariés, avec une masse salariale annuelle de 4,5 milliards de livres égyptiennes (730 millions USD).

L’Egypte a annoncé à la mi-septembre une vaste restructuration de son secteur bancaire. L’une des deux principales banques publiques du pays, la Banque du Caire ou la Banque d’Alexandrie, doit être mise en vente à une date qui n’a pas été fixée. Le secteur bancaire égyptien est dominé actuellement par quatre banques publiques, représentant 60% des dépôts environ, 50% des prêts et deux tiers des agences commerciales. Il s’agit de la National Bank of Egypt (Al-Ahli), la Misr Bank, la Banque d’Alexandrie et la Banque du Caire. Le Caire a par ailleurs annoncé une baisse substantielle des taxes douanières à l’importation et une baisse des impôts sur les revenus et sur le bénéfice des sociétés avec pour objectif d’attirer des investisseurs étrangers et de relancer l’activité économique.

Casablanca,10 04 2004
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |