Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

La région de Madrid s’intéresse de près au Maroc

· C’est un «marché prioritaire» présentant de nombreuses opportunités
· Ouverture prochaine à Casablanca d’un bureau permanent de la Chambre de commerce de Madrid


Le Maroc attire de plus en plus les investisseurs étrangers, particulièrement espagnols. “C’est un marché prioritaire qui présente de nombreuses opportunités pour les entreprises madrilènes”, déclarent les responsables de la Chambre de commerce et d’industrie de Madrid. Toutefois, “il existe encore trop de méconnaissance de part et d’autre.

Aujourd’hui, tous les moyens pour rapprocher les deux pays sont nécessaires. De toutes les façons, nous sommes condamnés à nous entendre”, renchérit pour sa part Miguel Angel Villanueva Gonzalès, conseiller d’économie et participation citoyenne de la mairie de Madrid. Ainsi, malgré des incidents de parcours, le Maroc et l’Espagne veulent intensifier leurs relations et les bénéfices réciproques qu’ils en tirent déjà.

Les deux pays ont besoin l’un de l’autre pour leur développement mutuel. Et les récentes visites au Maroc de plusieurs délégations économiques et politiques espagnoles révèlent bien cet intérêt. C’est dans ce cadre que se situe d’ailleurs le voyage de la presse marocaine, organisé du 21 au 24 septembre à Madrid, par la Chambre de commerce de la ville et l’IFEMA (institution responsable des salons et expositions de Madrid). Objectif: faire découvrir la ville, son offre économique, industrielle, touristique et culturelle.

Pour la Chambre de commerce, il s’agit d’un projet nouveau qui a démarré l’an dernier, destiné à des marchés bien spécifiques et dont fait partie le Maroc. Une action venant en complément du travail effectué par les organes de promotion espagnols basés au Maroc.

Outre l’organisation de déplacements de délégations commerciales (trois par an), de journées d’information sur les possibilités commerciales qu’offre le Royaume, la Chambre de commerce et l’IFEMA renforceront leur présence au Maroc avec l’ouverture prochaine d’un bureau permanent qui sera situé à Casablanca.

Pour les entreprises madrilènes, le Maroc présente de nombreuses opportunités dans des domaines tels que les télécommunications, l’énergie, les infrastructures, l’environnement ou encore l’agro-industrie.

Actuellement, quelque 800 entreprises espagnoles sont installées au Maroc, de grands groupes mais aussi beaucoup de PME, spécialement manufacturières, touristiques, de travaux publics, d’infrastructures et de télécoms.

Si l’Espagne intensifie sa présence sur le Royaume, ce n’est pas le cas dans le sens contraire. Les investissements du Maroc en Espagne entre 1996 et 2001 ont atteint 21,77 millions d’euros. Les principales opérations réalisées par des entreprises marocaines en Espagne se sont produites dans les secteurs de l’intermédiation financière, de la banque et des assurances. En 2002, les investissements directs bruts du Maroc en Espagne ont chuté de 79,9% par rapport à l’année précédente.

Aujourd’hui, de réelles opportunités sont à saisir entre les deux pays et c’est une grosse opération de promotion que lance Madrid. Une ville en effervescence et qui affiche des performances qui la situent en très bonne position au sein de l’UE: une des régions européennes avec la plus grande croissance économique, un PIB par habitant supérieur de 36% à la moyenne espagnole et 12% supérieure à celle de l’UE, un taux de chômage de 5,5% pour une moyenne nationale de 11,2%, 7e bourse du monde pour le mouvement de revenu variable et d’actions, 653 zones industrielles dans la région de Madrid.

L’aéroport international de Madrid-Barajas est l’un des cinq plus grands complexes aéroportuaires d’Europe. Il est actuellement le principal “hub” en Europe pour les liaisons avec l’Amérique latine et concentre 27% du trafic aérien européen avec ce continent.

Un important projet d’agrandissement de l’aéroport est en cours. Les nouvelles installations seront opérationnelles début 2005 et Barajas doublera sa capacité de transit et pourra recevoir jusqu’à 70 millions de voyageurs par an (le double de sa capacité actuelle) et atteindre 120 mouvements d’aéronefs par heure!

--------------------------------------------------------------------------------

Tourisme, quelques chiffres

La ville de Madrid reçoit un peu plus de 6 millions de touristes par an, soit près de 12 millions de nuits passées dans la capitale. Aujourd’hui, l’offre hôtelière et de restauration de la ville est composée:
- plus de 1.200 hôtels disposant d’un total de 65.000 places;
- 39.000 restaurants et cafétérias, dont la capacité totale est de 500.000 places;
- plus de 1.500 grandes et petites agences de voyages. Madrid est une des premières destinations du monde en matière du tourisme de congrès, de conventions et d’expositions. Et les impressionantes infrastructures le montrent bien.

Casablanca,09 27 2004
Meriem Oudghiri
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |