Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

DECISIONS

Le Parlement libanais a ratifié le 2 décembre l'Accord d'association UE-Liban et l'Accord intérimaire UE-Liban. Les deux accords ont été signés en juin. Pour pouvoir entrer en vigueur, l'Accord d'association doit être ratifié par le Parlement européen et par les parlements des 15 Etats membres de l'UE. L'Accord intérimaire, qui a été ratifié par le Conseil des Ministres de l'UE en juillet dernier, permettra une mise en oeuvre rapide des dispositions commerciales de l'Accord d'association avant que l'Accord lui-même ne soit complètement ratifié.

Il entrera en vigueur le 1er février 2003 après que le Conseil de l'UE aura été informé officiellement des ratifications. Le Conseil des Ministres de l'UE a approuvé le 28 novembre une décision relative à la conclusion d'un accord avec le Maroc sous forme d'échange de lettres constituant, en ce qui concerne les importations de tomates dans l'UE, une dérogation temporaire au 1er protocole agricole de l'Accord euro-méditerranéen. Cet accord autorise les exportations traditionnelles de tomates marocaines dans les conditions de l'année précédente, en attendant la conclusion de la renégociation des protocoles agricoles de l'Accord d'association.

Le nouvel accord renouvelle, pour la période du 1er octobre 2002 au 31 mai 2003, les contingents tarifaires accordés exceptionnellement pour la période du 1er novembre 2001 au 31 mai 2002. Il permet donc une augmentation des contingents tarifaires de novembre et décembre 2002 et l'ouverture de contingents pour avril et mai 2003 - si les exportations totales de tomates du Maroc ne dépassent pas les quantités autorisées d'octobre 2002 à mars 2003. Les deux parties peuvent mettre fin à ces dispositions si la renégociation des protocoles agricoles n'est pas terminée avant le 31 décembre 2002.

http://ue.eu.int/newsroom (allez sur latest news) La Banque européenne d'investissement (BEI) a annoncé le 4 décembre qu'elle accordait un prêt de € 225 millions à la Turquie pour l'amélioration de deux axes routiers empruntés par le trafic local et international en provenance de l'UE et à destination du sud et de l'est du pays. Le premier projet porte sur quelque 134 km d'un axe nord-sud entre Adapazari et Bozüyük en Anatolie occidentale. Le second tronçon routier s'étend sur environ 400 km entre Ankara et Samsun, la principale ville turque sur la côte de la Mer Noire.
www.bei.org


REUNIONS

* Une réunion ad hoc des hauts fonctionnaires du Partenariat euro-méditerranéen responsables des questions politiques et de sécurité, consacrée au terrorisme, se déroulera le 13 décembre à Bruxelles. Des experts en matière de terrorisme venus des 27 partenaires euro-méditerranéens y participeront également. Parmi les thèmes qui seront probablement évoqués, on peut citer l'état d'avancement de la lutte contre le terrorisme dans le cadre de l'ONU, l'assistance technique anti-terroriste de l'UE aux pays tiers, la ratification des douze conventions de l'ONU relatives au terrorisme et l'éventuelle valeur ajoutée que le Processus de Barcelone peut apporter à la lutte contre le terrorisme, notamment par un réseau euro-méditerranéen de points de contacts.

* Un atelier aura lieu le 10 décembre à Beyrouth pour marquer le lancement du "Programme de soutien à la mise en oeuvre de l'Accord d'association UE-Liban", financé par MEDA. Y prendront part des représentants de la Commission européenne et des fonctionnaires de ministères libanais. Des exposés présenteront l'Accord d'association UE-Liban, la stratégie du gouvernement libanais pour le mettre en oeuvre et le soutien de l'UE à cette mise en oeuvre. Des sessions spécifiques traiteront des thèmes suivants: concurrence/Organisation mondiale du commerce, taxation/douanes et qualité/protection des consommateurs. Ce sera le premier d'une série d'ateliers qui se dérouleront chez plusieurs Partenaires méditerranéens - Algérie, Jordanie, Maroc, Tunisie et Liban - avec lesquels des programmes de ce genre seront mis en oeuvre et qui seront organisés en collaboration avec eux. Ces réunions sont conçues pour repérer les domaines où une aide est nécessaire et déterminer le type de soutien à fournir, les bénéficiaires directs et les structures de mise en oeuvre. D'autres ateliers auront lieu pour assurer le suivi de la mise en oeuvre des Programmes de soutien. Cet exercice prendra vraisemblablement quatre à cinq ans.

* Le premier "Forum euro-méditerranéen sur le management et la qualité par les outils de la Société de l'information dans les petites entreprises et l'artisanat" se tiendra le 12 décembre à Paris en France. Ce Forum est organisé par l'Assemblée Permanente des Chambres de Métiers (APCM) avec le soutien de la Commission européenne dans le cadre du programme régional EUMEDIS (Société de l'information euro-méditerranéenne), financé par MEDA. Il réunira des représentants de dix Partenaires méditerranéens et de quatre pays de l'UE - Allemagne, Belgique, France et Italie - et sera l'occasion de lancer le "Mouvement euro-méditerranéen pour le Management et la Qualité". Le Forum prévoit deux tables rondes: l'une s'intitule "La qualité, outil nécessaire à la petite entreprise pour remplir son rôle d'acteur du progrès national et de la stabilité internationale" et l'autre a pour titre "Les outils de la Société de l'information pour aider la petite entreprise à accomplir ce rôle".
www.apcm.com/eumedis

* La réunion des coordinateurs nationaux principaux du Programme régional MEDSTAT, financé par MEDA, aura lieu les 9 et 10 décembre à Luxembourg. Cette réunion a pour but essentiel de faire le point de la situation de ce programme statistique et d'examiner les moyens de mener à bien la transition de la première phase à la seconde. Des exposés présenteront la gestion du cycle du projet et les procédures de marchés de la Commission européenne. D'autres sessions fourniront un panorama des sous-programmes de MEDSTAT I. Il s'agit de MED-Env (Environnement), MED-NA (Comptes nationaux), MED-NOE (Economie non visible), MED-Training (Formation), MED-IS (Société de l'information), MED Comext (Commerce extérieur), MED-Trans (Transports), MED-Tour (Tourisme) et MED-Migr (Migrations). Des discussions seront également consacrées aux principaux objectifs de MEDSTAT II.

* Un séminaire sur les statistiques et les droits de l'homme s'est tenu du 27 au 29 novembre à Bruxelles à l'initiative de l'Office statistique de l'UE (EUROSTAT). Ce séminaire a rassemblé des praticiens des droits de l'homme, des experts en statistiques et en développement, des fonctionnaires gouvernementaux et des universitaires des cinq continents. Le programme régional MEDSTAT, financé par MEDA, a pris en charge la participation des experts méditerranéens. Les discussions ont porté sur la démocratie et la bonne gestion publique, les droits civiques et politiques, les droits économiques et sociaux, et les droits culturels. Durant le séminaire, l'annonce a été faite que € 2,1 millions seraient consacrés à un projet pilote de deux ans dénommé METAGORA et destiné à établir des critères objectifs pour mesurer la réussite des interventions en matière de droits de l'homme dans diverses parties du monde, notamment les Philippines et les Territoires Palestiniens - seul Partenaire méditerranéen concerné.


PROGRAMMES & PROJETS

* PRÉPARATION DU PROGRAMME EDUCATION ET FORMATION POUR L'EMPLOI
La conférence de lancement destinée à préparer le programme régional MEDA "Education et formation pour l'emploi" se déroulera les 12 et 13 décembre au château de Limelette près de Bruxelles. Elle réunira des représentants des partenaires euro-méditerranéens. Des exposés présenteront la situation de chaque Partenaire méditerranéen en ce qui concerne l'éducation et la formation pour l'emploi. D'autres sessions porteront sur les échanges d'expériences et de bonnes pratiques. En outre des ateliers seront organisés en parallèle sur les thèmes suivants: politiques et stratégies; dispositifs institutionnels et gestion des affaires publiques; et enfin les mesures concrètes; ils devront stimuler le débat quant aux objectifs éventuels, aux priorités et aux résultats à attendre du programme.


PUBLICATIONS

* LA POPULATION ACTIVE DES PARTENAIRES MED EN CHIFFRES
La population active de la région méditerranéenne devrait, selon les prévisions, s'accroître fortement au cours des dix prochaines années, étant donné le taux de croissance de la population chez la plupart des Partenaires, tandis que la proportion de femmes dans la population active chez plusieurs Partenaires méditerranéens reste au-dessous de la moyenne des principales autres régions du monde. En outre de forts taux de chômage existent chez tous les Partenaires sauf Chypre et Malte, en particulier parmi les jeunes. Tous les détails se trouvent dans "Population active et marché du travail dans les pays méditerranéens", la dernière publication réalisée par l'Office statistique de l'UE (EUROSTAT) dans le cadre du programme régional MEDSTAT, financé par MEDA.

Bruxelles,12 11 2002
Stephane Quefelec
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |