Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Tunisie : 5,6% de croissance en 2003

· Raison: la reprise des secteurs de la pêche et l'agriculture

La Tunisie a enregistré un taux de croissance de 5,6% en 2003 contre 1,7% en 2002, grâce notamment à la reprise du secteur agricole. Selon le rapport annuel de la Banque centrale de Tunisie (BCT), cette amélioration de la croissance est due en premier lieu à la reprise du secteur agricole et de la pêche (+21,5% contre -11% en 2002), grâce notamment à une récolte céréalière record de 29 millions de quintaux.

Hors agriculture et pêche, le taux de croissance s'est pratiquement maintenu en 2003 (3,6%) à son niveau de l'année précédente (3,4%). La BCT estime que le secteur touristique “s'est globalement bien comporté” en 2003, limitant la baisse des nuitées des non-résidents à 2,3% (-21,5% en 2002) et des recettes en devises à 5,8% (-13,7% en 2002), avec une augmentation de 1% du nombre des touristes contre une baisse de 6% en 2002. Les industries manufacturières ont continué à enregistrer un ralentissement (6,9% en 2001 à 1,9% en 2002 puis à 0,7% en 2003) “sous l'effet de l'affaiblissement de la demande extérieure, en particulier de l'Union européenne, notamment en produits textiles”. En 2003, les investissements directs étrangers ont atteint 752 millions de dinars contre 1,2 milliard en 2002, soit une baisse de 35,6% contre une progression de 66,7% une année auparavant.

L'accroissement des exportations à un rythme plus rapide que les importations (6,1% et 3,9% respectivement) a permis une régression du déficit courant à 2,9% du PIB contre 3,5% en 2002. La BCT note une stabilisation du taux d'inflation à 2,7% d'une année à l'autre et une diminution du taux de chômage de 14,9% à 14,3%.

La dette extérieure de la Tunisie s'est élevée à 17,4 milliards de dinars à la fin de 2003 contre 16 milliards de dinars en 2002. En terme de moyennes annuelles, le dinar tunisien s'est déprécié en 2003 de 7,9% par rapport à l'euro et s'est apprécié de 10,4% par rapport au dollar. Pour ce qui est de la balance générale des paiements, elle s'est soldée par un excédent de 493 millions de dinars contre 199 millions de dinars en 2001.

Casablanca,08 31 2004
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |