Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Algérie : la marche en avant en faveur des technologies

L’année 2000 marque le démarrage officiel de la politique sectorielle dans le domaine des technologies de l’information, avec la mise en place d’un nouveau cadre juridique et institutionnel, la libéralisation progressive de tous les segments du marché des télécommunications, la fourniture du service universel à travers un processus concurrentiel dans un marché libéralisé, et l’ouverture du capital de l’opérateur historique Algérie Télécom à un partenaire stratégique privé.

Grands projets

Quatre ans plus tard, l’Algérie semble marquer le pas, excepté dans la téléphonie mobile, si l’on en croit la densité modeste de son réseau téléphonique et le retard de l’entrée en fonction de 800.000 lignes téléphoniques. Les principaux indicateurs montrent qu’à la fin 2000, il y avait 1,654 millions abonnés dont 1,6 millions pour le fixe et 54.000 pour le mobile, pour une population totale d’un peu plus de 30 millions d’habitants.

En avril 2004 ces chiffres sont respectivement de 4,254 millions, 2,250 millions pour le fixe et 2,004 millions pour le mobile. Mais en mai dernier, M. Amar Tou, ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication, annonçait le vote d’un budget de 36 milliards de DA consacrés au développement du secteur des télécommunications dans le cadre du programme de soutien à la relance économique (PSRE).

Parmi ses priorités, l’objectif de 5,6 millions d’abonnés en fixe et mobile, deux boucles nationales en fibre optique longues de 18.200 km, le désenclavement de 2.200 localités isolées, le recours à l’emploi de la technologie de la boucle locale radio (WLL), l’accès à Internet à grand débit (ADSL), l’introduction du e-commerce, le développement des accès haut débit ADSL.

Ville nouvelle

Un autre grand volet des ambitions algériennes concerne la cité Sidi Abdellah, ville à vocation scientifique, située à quelques 30 Km de la capitale Alger sur une superficie de 1.870 ha., et qui a bénéficié d’un crédit de 9 millions de dollars de la Banque Mondiale.

A l’horizon 2020, la population de Sidi Abdallah pourrait atteindre, par paliers successifs, 200.000 habitants. Parmi les réalisations inscrites au projet, la réalisation de 29.000 logements avec équipements socio-éducatifs correspondants, la création de 21 000 emplois, la construction d’un cyberparc, qui comprend 5 instituts supérieurs spécialisés dans les télécommunications et de grands équipements structurants.

Initiatives diverses

Sur le terrain, les initiatives publiques et privées se multiplient. Dernièrement, l’Algérie s’est vu confier la mise en place d’un hôpital virtuel euroméditerranéen, le ministère des postes et télécommunications s’est lancé sur la voix de la téléphonie sur Internet, un premier téléphone portable vient d’être fabriqué par une entreprise locale, les cybercafés se multiplient...

Pour confirmer les efforts réalisés par l’Algérie dans tous les domaines de l’économie, la Coface, l’agence d’assurance crédit française, indiquait en juin dernier à Paris, que l’Algérie a retrouvé sa stabilité politique, et que le phénomène du terrorisme ne constituait plus une préoccupation pour les entrepreneurs, malgré la catégorie B qui classe le pays dans les régions à risque, notamment à cause de l’affaire Khalifa.

Mais ce classement sévère ne saurait ralentir la marche forcée en avant de l’Algérie, qui ouvre devant elle un avenir prometteur à sa très jeune population.

Marseille,08 16 2004
Pierre Durrieux
Medinnov
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |