Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Transport aérien : Le Moyen-Orient, gros acheteur

· C’est le principal client d’Airbus et de Boeing

La crise multiforme qui a frappé le transport aérien depuis 2001 a bouleversé la typologie et l’origine géographique des acheteurs d’avions au détriment des compagnies traditionnelles, notamment nord-américaines, et au profit des low-costs et des transporteurs asiatiques et du Moyen-Orient.

De même, sur les 14 clients de Boeing au premier semestre, 10 sont originaires du Moyen-Orient (Oman Air), d’Asie (Cathay Pacific, Korean Air, China Airlines, Nippon Cargo Airlines, Qantas) ou des compagnies à bas coûts (Air Tran, Southwest, Virgin Blue, WestJet), et représentent au total 33 des 73 commandes fermes recensées.
Sur les 13 compagnies aériennes ayant passé commande auprès du constructeur européen Airbus sur les six premiers mois de l’année, plus de la moitié sont des transporteurs du Golfe (Qatar Airways, Emirates), asiatiques (Cathay Pacific, China Southern Airlines) ou low-costs (JetBlue, Independence Air et Spirit Airlines), et représentent au total 90 des 104 achats enregistrés.

L’identité d’un important client du constructeur américain, qui s’est porté acquéreur de 24 appareils sur la période, est inconnue.

Les compagnies aériennes, successivement confrontées au ralentissement économique mondial, aux actes terroristes, aux conflits armés et aux épidémies sanitaires, ont accumulé des pertes totales de 30,9 milliards de dollars au cours des trois dernières années, selon des estimations de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Ces chocs ont d’abord affecté les transporteurs nord-américains et les compagnies aériennes dites traditionnelles, c’est-à-dire offrant à leurs clients un service complet sur un réseau articulé autour de plates-formes de correspondance internationales.

Les compagnies asiatiques, moyen-orientales et à bas coûts ont proportionnellement moins souffert de la dépression et sont devenues de nouveaux interlocuteurs privilégiés pour les constructeurs aéronautiques.

Ce phénomène conjoncturel a été accentué par le fait que ces trois types de transporteurs étaient, pour certains, en période de création, donc de constitution de flotte.

Casablanca,07 27 2004
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |