Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Med-IT : Le Technopark sous la bannière méditerranéenne

· La 3e édition des Med-IT se déroule à Casablanca les 23 et 24 juin
· E-learning, call center, gestion électronique des documents… les thèmes
· Près de 350 rendez-vous d’affaires seront organisés


Les opérateurs et adeptes des technologies de l’information (TI) seront servis. La 3e édition des rencontres méditerranéennes sur les TI démarre aujourd’hui 23 juin au Technopark Casablanca et s’étalera sur deux jours.

Et si le thème principal de la dernière édition était le e-learning, cette année, les organisateurs (Technopark et X-Com) «en ont choisi 5 afin de répondre au maximum aux besoins des entreprises qui se diversifient de plus en plus», souligne Abderrafie Hanouf, DG de la société gestionnaire du Technopark.

Il s’agit de la gestion électronique de documents, des infrastructures télécoms et Internet, du e-learning, de l’administration en ligne et du développement de l’offre des call center.

Ainsi, cette édition sera marquée par des moments forts tels que l’exposé de Mohamed Benchaâboun, DG de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) sur l’évolution du secteur des télécoms, ou encore la conférence sur les avantages compétitifs du Maroc pour la mise en place des centres de relations clients. «Cette deuxième rencontre est très importante dans la mesure où elle dévoilera les avantages et les points faibles du Royaume dans cette branche d’activité face à la montée en puissance de pays concurrents tels que la Tunisie, le Sénégal ou l’île Maurice», soutient Hanouf. Les rencontres seront également marquées par une forte participation d’entreprises des pays méditerranéens, «plus de 20 sociétés françaises dont le célèbre fournisseur de bande passante Internet, Tiscali, 2 tunisiennes et un panel d’entreprises nationales spécialisées dans les TI», ajoute Hanouf. Selon lui, au cours de cette troisième édition, près de 350 rendez-vous d’affaires seront organisés entre les opérateurs des différents pays participants. Ces rencontres seront l’occasion pour les délégations des différents pays (Egypte, Tunisie, Algérie, etc.) de constater les avancées réalisées au niveau de leurs régions respectives comme au niveau de la coopération interméditerranéenne dans ce domaine.

Le tout dans le but de renforcer les échanges entre les entreprises spécialisées dans les TI du pourtour méditerranéen.

Par ailleurs, ces journées constitueront une occasion de mettre en exergue les dernières avancées de l’administration en ligne, dans le souci de créer une administration de proximité, transparente et où l’information sera disponible.

--------------------------------------------------------------------------------

Incubateur

«Le taux d’occupation du site avoisine les 90%», fait observer Hanouf, DG de la société gestionnaire du Technopark. Selon lui, plus de 130 entreprises ont été recensées dans le site, lesquelles emploient près de 700 personnes. Il faut dire que lors du dernier conseil d’administration, les responsables de la société gestionnaire avaient décidé de baisser le prix du mètre carré, qui s’est établi à 80 DH (120 auparavant) pour les PME. Un projet d’incubateur a également été mis sur pied pour accompagner les entreprises de la création jusqu’au commencement d’activité. «Le Technopark a été sélectionné par la Banque Mondiale et a bénéficié d’un soutien financier de 250.000 dollars pour mener à bien ce projet», ajoute Hanouf. D’ailleurs, la question du financement des start-up est toujours d’actualité.

Casablanca,07 05 2004
Naouafal Belghazi
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |