Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Nouvelle aide aux pays méditerranéens

· Le Maroc, principal bénéficiaire avec 275 millions d’euros

Dans le cadre des programmes Meda, principal instrument financier du partenariat Euromed, également connu sous le nom de “processus de Barcelone”, Bruxelles a annoncé mardi dernier l’octroi en 2005-2006 de 1,24 milliard d’euros d’aide aux pays du pourtour méditerranéen.

Ainsi, la Commission européenne, la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque Mondiale (BM), les trois principaux bailleurs de fonds au Proche-Orient, en Afrique du Nord et sur la rive méridionale du bassin méditerranéen se sont entendues pour renforcer la coordination de leurs actions dans la région.

Presque la moitié de cette aide approuvée par l’exécutif européen est destinée au Maroc (275 millions d’euros) et à l’Egypte (243 millions).

La Tunisie bénéficiera au cours de la même période de 144 millions, la Jordanie de 110 millions et l’Algérie de 106 millions. La Syrie et le Liban se verront allouer respectivement 80 et 70 millions. Le solde de 215 millions servira à des projets sur l’ensemble de la région.

Le feu vert de Bruxelles “illustre l’étendue de notre engagement politique envers le partenariat Euromed”, a estimé le commissaire européen aux Relations extérieures Chris Patten, qui a mis en relief la détermination de l’UE à continuer à développer le processus de Barcelone pour soutenir la stabilité démocratique, la sécurité et le développement durable à travers toute la région euro-méditerranéenne”.

“En dépit des effets négatifs du processus de paix hésitant au Proche-Orient, nous maintenons notre aspiration à bâtir une zone de paix, de prospérité et de progrès dans la région”, a ajouté Patten.

Casablanca,05 17 2004
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |