Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

La Commission débloque 28 d'euros millions de capital-risque en faveur de certains pays méditerranéens

La Commission européenne a débloqué, au titre du programme MEDA, €28 millions de capital-risque pour les voisins méditerranéens suivants: Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie, Tunisie, Cisjordanie et bande de Gaza. La facilité de capital-risque sera axée sur la modernisation du secteur financier de ces pays et territoires, sur l'amélioration de la compétitivité des entreprises ainsi que sur la privatisation.

Une aide sera également octroyée aux intermédiaires financiers opérant dans la région. La facilité de capital-risque est gérée par la FEMIP (Facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat), une facilité de la BEI (Banque européenne d'investissement) créée en 2002.

La Commission s'attend à ce que, à l'aide de la facilité de capital-risque, les pays méditerranéens renforcent leur capacité à ouvrir leur économie entre eux ("coopération Sud-Sud") ainsi qu'à l'égard de l'Union européenne. En outre, la facilité devrait améliorer la situation économique de ces pays et territoires afin de permettre à chacun d'entre eux de retirer des avantages nets se traduisant par une accélération de la croissance, la création d'emplois durables supplémentaires et l'équilibre à long terme de la balance des paiements.

En vue de la réalisation de ces objectifs, la facilité fournira un appui
à la restructuration et au renforcement compétitifs des entreprises locales, en attribuant la priorité aux activités commerciales orientées vers l'extérieur; à la restructuration du secteur financier, dans le cadre d'une économie de marché ouverte, afin d'encourager les intermédiaires financiers solides, responsables et soucieux de saine gestion, d'améliorer la diversification des services et des produits financiers, et d'instaurer des partenariats avec des intermédiaires financiers régionaux et européens susceptibles d'établir des relations plus solides dans le domaine du commerce et des investissements, et; à l'élimination des monopoles d'État, ainsi qu'à la privatisation des entreprises nationales lorsque le marché concurrentiel est en mesure de produire plus efficacement les biens et les services correspondants.

Contexte
Le chapitre consacré au "partenariat économique et financier" du processus de Barcelone identifie trois objectifs: premièrement, la création d'une zone de libre-échange entre l'UE et les pays méditerranéens partenaires; deuxièmement, une assistance à la transition économique vers cette zone de libre-échange et, troisièmement, l'aide à l'investissement. Les petites et moyennes entreprises des pays méditerranéens partenaires éprouvent souvent des difficultés à mobiliser des fonds propres en raison de l'existence d'un secteur financier peu développé qui n'est pas très sensible aux besoins des petites et moyennes entreprises. La facilité de capital-risque du programme MEDA est destinée à renforcer les fonds propres des entreprises privées, soit à l'aide d'opérations directes qui augmentent les fonds propres d'entreprises, soit indirectement par le truchement d'intermédiaires financiers. La contribution à la diversification des instruments financiers dans les pays partenaires représente un autre objectif de la facilité de capital-risque.

La facilité de capital-risque est gérée par la FEMIP, la facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat. Créée en 2002, elle fait partie intégrante de la BEI. La facilité de capital-risque permet à la FEMIP d'octroyer une aide substantielle au développement du secteur privé des partenaires méditerranéens.

La toute dernière tranche de €28 millions représente la troisième de l'enveloppe de €100 millions arrêtée en 2001. La première tranche de €50 a été débloquée en 2001, la seconde, de €22 millions, en 2003. Les fonds sont octroyés dans le cadre du programme MEDA, programme de coopération financière et technique de l'UE avec les pays méditerranéens partenaires.

Bruxelles,05 04 2004
Rédaction
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |