Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Emploi & Carrière - Accompagnement des PME/PMI : Le budget Meda consommé à moitié

· Chaque entreprise a droit à une aide de 200.000 DH
· Normes sociales au profit de 30 structures


Il y a une année démarrait le programme d'accompagnement à la qualité, financé par le programme Meda. A ce jour, près de la moitié des ressources qui y sont consacrées a été épuisée, à en croire des responsables au ministère de l'Industrie (MCI).

“Nous avons jusqu'à juin 2005 pour terminer cette opération”, affirme Abdellah Nejjar, directeur de la Normalisation et de la Promotion de la qualité au ministère.

“Nous n'avons pas voulu communiquer auparavant, car nous attendions d'avoir des résultats tangibles”, explique-t-il. Parmi les 200 entreprises bénéficiaires, près de 190 (une dizaine ont abandonné en cours de route et sont remplacées au fur et à mesure) sont actuellement engagées dans la démarche qualité. Quelques-unes sont déjà en fin de parcours. Près de cinquante seront accompagnées jusqu'à la certification, comme prévu par le programme. Ces entreprises vont certainement venir grossir les rangs des 250 à 300 entreprises marocaines déjà certifiées. Des professionnels de la qualité estiment que le MCI n'a pas beaucoup de mérite dans cette opération vu que des structures avaient déjà entamé leur démarche. Le ministère ne s'en cache pas, mais il estime avoir joué un
grand rôle dans le recrutement de plusieurs structures.
Le budget total alloué à ce programme s'élève à 40 millions de DH, soit une une aide de 200.000 DH par entreprise. Dans tout le processus, la contribution de l'entreprise s'élève de 14 à 24.000 DH remboursables après certification.

· Approche standardisée

Rappelons que le MCI avait mené, en mars 2003, une campagne dans une vingtaine de villes du Royaume pour informer les PME/PMI (les grandes structures n'étant pas concernées) de cette opération (cf. www.leconomiste.com).

Selon le ministère, la paperasse et les lourdeurs administratives, souvent montrées du doigt par les entreprises, ont été évitées cette fois-ci. «Nous sommes partis d'une approche simple et standardisée. Il suffisait à l'entreprise de dire: “je veux participer”, en répondant bien sûr aux critères de sélection», affirme Abdellah Nejjar. Au terme de la démarche, les entreprises demanderont à coup sûr la certification du ministère.

A noter que ce programme, qui a mis trois ans pour voir le jour, a pour finalité de fournir aux entreprises marocaines les appuis nécessaires à la mise en place de leur propre système interne de management de la qualité. C'est un consortium piloté par le groupe Thalès Engineering, qui mène cette opération, mobilisant 35 consultants dont 10 étrangers. Ceux-ci sont chargés d'assister les entreprises à raison d'une moyenne de 30 jours par entreprise. Le projet prévoit aussi de former à la qualité plus de 25 consultants nationaux, sur une période de deux ans et demi. A noter par ailleurs que le MCI lancera “bientôt” un nouveau programme sur les normes sociales au profit de 30 entreprises.

Casablanca,04 05 2004
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |