Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Savoir-faire marseillais à Beyoglü (Istambul)

La coopération pour la sauvegarde de sites historiques passe souvent moins par une aide technique que par le déblocage d'un imbroglio administratif et l'apprentissage d'une méthode. Discret, mais expert en la matière, Daniel Drocourt raconte sa dernière expérience.

Le plan directeur de la métropole d'Istambul (près de 12 millions d'habitants) intègre des agglomérations environnantes comme Beyoglü un ancien quartier (aujourd'hui ville dans la ville) qui donne à la fois sur la Corne d'or et sur le Bosphore, et dont la partie basse est Galata.

Ce site historique d'origine grecque a vu passer les Byzantins, les Génois, les Phéniciens, les Ottomans, les Français.... C'est un tissu extrêmement riche avec un substrat archéologique très ancien.

Seulement, il est complémentaire à une zone centrale sous protection Unesco et Istambul Métropole traîne un peu pour le reconnaître à ses frais. Un plan existait pour protéger ce site des méfaits d'un urbanisme moderne envahissant. Mais les gens des municipalités, consultés tardivement par le pouvoir central, ont du mal à le faire modifier en fonction de leur propre projet. L'accès aux dossiers est difficile voire impossible. Comment avoir une attitude active par rapport à un tel potentiel patrimonial quand on est paralysé en interne par les réseaux, la configuration de la gestion et le manque de structuration technique ? Faire appel à un expert extérieur pouvait débloquer la situation. grâce à une notoriété acquise auprès d'universitaires lors de rencontres ou d'ateliers dans le cadre de l'Unesco ou dans celui du Plan aménagement en Méditerranée, J'ai d'abordété invité à établir, sur place, un programme. Est ce que je pouvais apporter quelque chose Ils atten- daient de voir si l'expert n'était qu'un partenaire d'occasion ou si il pouvait aller plus loin... mais j'avais une forte expérience dans ce domaine1.

Méthode et rigueur

Il fallait, d'abord, constituer méthodiquement une documentation rigoureuse : jusque là, ils ne cherchaient pas à avoir une base complète pour avancer et ne s'en donnaient pas les moyens ; ainsi, des travaux qui avaient été faits et payés dans le cadre de l'université, n'étaient pas considérés comme publics et restaient propriété exclusive de ceux qui les avaient faits.

J'ai essayé de les mobiliser, de leur donner un peu plus d' envie de faire. Nous avons, par ailleurs, bénéficié des compétences de l'Observatoire urbain d'Istambul (OUI) dirigé par un français en poste, Jean-François Perouse, qui fait un travail considérable sur l'urbain contemporain et qui continue à rassembler des documents sur l'évolution historique et les t r a n s f o r m a t i o n s d'Istambul. Lorsque j'y suis retourné deux mois après, une sérieuse alerte sismique venait de les rappeler à ce qui s'était passé en 19992.

Ils se trouvaient dans un contexte de confrontation, d'analyse du plan antisismique d'Istambul qui avaitété préparé sans associer certaines organisations, à la fois universitaires et associatives. Comme j'ai eu à travailler sur ces questions3, ils ont accepté mes recommandations : choisir un secteur de Beyoglü à haut risque, pour essayer de prendre en compte ce facteur naturel. Puis dernièrement il y a eu le double attentat et les précautions indispensables à la préservation de monuments menacés d'effondrement comme la tour de Galata.

Ainsi l'actualité a fait remonter, de manière dramatique et à deux reprises, les faiblesses du document original et les avantages d'une approche méthodologique.

1 Istambul fait partie du réseau des cent sites historiques. Voir aussi en page 7.
2 Sur l'épicentre, situé à 150 km d'Istambul, il y avait eu des dégâts considérables.
3 Co-auteur d'un ouvrage sur la stabilité des immeubles traditionnels.
4 "Pour la rédaction de documents sur l'approche méthodologique à la restauration réhabilitation des centres historiques" D.Drocourt 1991.


Marseille,03 01 2004
Daniel Drocourt
Medccop
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |