Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Démographie et migrations : destin commun ou mère de tous les conflits ?

L’Europe, puissance économique, et la Méditerranée, puissance démographique, se font face. Ce déséquilibre crée des interdépendances et des résistances. N’est-ce pas un conflit de générations, autant que de civilisations, qui est en train de se nouer ?

L’Europe s’est affirmée depuis plusieurs siècles, et plus encore depuis la construction de l’Union, comme une puissance économique ; mais dans le même temps, elle a connu un déclin démographique lent mais constant.

Par contraste, les pays de la Méditerranée sont généralement restés à l’écart des fortes progressions de la croissance économique mondiale, mais dans leur ensemble continuent de constituer une puissance démographique réelle. Or ce double déséquilibre économique et démographique tend à être compensé par des mouvements migratoires du sud vers le nord, favorisés par la proximité géographique et par une tradition ancienne d’échanges entre la Méditerranée et l’Europe. Ces migrations à vocation essentiellement économique aboutissent à un rééquilibrage partiel, avec pour conséquences un rajeunissement relatif de la population européenne et un enrichissement en retour des populations méditerranéennes par les transferts. Mais cette évolution laisse néanmoins perdurer des problèmes liés à la fois aux disparités d’origine et au caractère intermédiaire de la situation actuelle : d’un côté la persistance de la pauvreté et la faiblesse du développement favorisent les discours violents des meneurs islamistes radicaux auprès d’une jeunesse sans travail et libre pour des entreprises aventureuses ; de l’autre, l’absence d’intégration des migrants économiques entretient un climat de méfiance et de ressentiment réciproques avec les pays d’accueil.

Alors, s’il existe un espace euro-méditerranéen, tout indique qu’y existent et demeurent également des frontières intérieures, géographiques, économiques, sociales, culturelles, et que la Mer Méditerranée sépare deux mondes distincts. Ainsi, il semble aujourd’hui à beaucoup que les nations européennes vieillissent dans l’aisance, alors que les nations méditerranéennes grandissent dans la misère. Les pays européens, afin d’assumer leur communauté de destin au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avaient pris le risque de passer outre leurs différences en démarrant la construction de l’Union, dont la vocation première était la pacification de l’Europe. Une telle démarche serait-elle envisageable aujourd’hui à l’échelle de l’espace euro-méditerranéen, où des tensions existent entre les deux ensembles, avec comme toile de fond le « choc des civilisations », des cultures, des religions, des communautés, avec d’un côté l’envie et le ressentiment que suscite la puissance économique européenne, et de l’autre les craintes que suscite le potentiel démographique méditerranéen ? On peut se demander, dans le contexte actuel, si une tentative de rapprochement entre les populations d’Europe et de la Méditerranée serait l’occasion d’un apaisement de leurs relations ou, au contraire, la cause de déséquilibres démographiques, économiques, socioculturels plus grands et plus nombreux. Il reste que d’autres crises se profilent : avec la possibilité d’une explosion au sud, sous l’effet d’une persistance de la pauvreté qui rend toujours plus probable le succès des islamistes radicaux, avec le risque au nord d’une implosion sociale combinant les problèmes liés à l’intégration des immigrants et au déclin démographique, il n’est pas évident que le statu quo soit une solution viable à long terme.

« Démographie et migrations : destin commun ou mère de tous les conflits ? », cette interrogation a pour objectif de lancer un débat indispensable sur les relations entre les nations et les peuples d’Europe et de la Méditerranée. Celles-ci semblent se trouver dans une phase critique, avec des perspectives d’avenir lourdes de déséquilibres – qu’on assiste à un rapprochement rapide ou à un isolement durable des deux ensembles. Et en réalité, l’ambition d’un tel débat est d’aborder ces deux possibilités avec lucidité et, à cette fin, de faire l’évaluation des peurs et des envies qui alimentent sur les deux rives de la Méditerranée le ressentiment et l’incompréhension. Ces relations entre la puissance économique européenne et la puissance démographique méditerranéenne, comme entre l’Islam et l’Occident, il serait possible à la limite de les aborder sous l’angle du conflit des générations : il y aurait un intérêt à porter un tel regard sur ces tensions, parce que les écarts démographique et économique sont régulièrement interprétés comme des différences fondamentales entre une civilisation vieille et déclinante et une civilisation jeune et conquérante. Surtout, cette interprétation est au cœur du débat entre deux thèses : celle d’une complémentarité entre puissance économique et puissance démographique, qui voit la chance d’un rééquilibrage à venir, et celle d’une altérité radicale, qui doit se résoudre dans un affrontement inévitable participant du « choc des civilisations ». Au-delà de ce débat culturel et politique, qui exige une analyse historique de la relation euro-méditerranéenne, c’est vers l’avenir et la jeunesse qu’il faudra se tourner ; car il est nécessaire, dans un tel débat, d’impliquer ceux qui auront la charge d’assumer soit une communauté de destin, soit une crise de civilisation entre l’Europe et la Méditerranée.

Paris,02 23 2004
Rédaction
Euromeda
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |