Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Maroc-France: Le partenariat stratégique relancé

La visite de Dominique de Villepin vise à organiser l'agenda de sa politique étrangère.
Pour la France, la place du Maroc reste primordiale.


Dominique de Villepin était au Maroc la semaine dernière. Le ministre français des Affaires étrangères veut visiblement prendre contact avec les responsables marocains. Il est chef de la diplomatie française depuis quelques mois. Il a besoin d'organiser l'agenda de sa politique étrangère. Pour cela, l'approche personnelle est essentielle.

Il est donc impératif de connaître les hommes mais aussi de se familiariser avec les manières de travailler. Ce voyage sert également à préparer la visite du Président de la République française Jaques Chirac, programmée pour le début de l'année prochaine dans toute la région. Une audience avec le Souverain est au menu. Le diplomate français devra aborder plusieurs dossiers de fond. Hier soir, il devait s'entretenir avec son homologue Mohamed Benaïssa.

En plus, cette visite est la première dans le Maghreb en tant que ministre des Affaires étrangères, à l'exception d'un bref déplacement à Tripoli. C'est un signal fort qui montre l'importance de Rabat dans le tableau de bord français. Il renseigne aussi sur la place de choix qu'occupe le Maroc dans la politique arabe et euro-méditerranéenne de la France. Pour résumer la situation, un diplomate français a fait la comparaison suivante: 'Il y a un couple franco-marocain pour l'Euromed comme il y a un couple franco-allemand pour l'Union européenne'.

A l'ordre du jour de cette visite, le Moyen-Orient, l'Irak, le Sahara marocain. Sur ces points comme sur d'autres, d'ordre international et régional, les positions des deux pays sont très proches au point de se confondre. Pour la France, le Maroc s'est toujours distingué par des relations privilégiées avec les pays d'Afrique. Il joue un rôle de premier plan dans la coopération triangulaire. Avec le monde arabe aussi. En témoignent les derniers chefs d'Etat à avoir séjourné au Maroc cette semaine. Il s'agit de l'Emir du Qatar et du Président égyptien Mohamed Hosni Moubarek. A cela s'ajoutent les derniers voyages du Souverain en Russie et au Koweït. Cela donne du poids à Rabat pour être interlocuteur sérieux des grandes capitales.

La visite du ministre français intervient également à la veille de la nomination d'un nouveau gouvernement. La France avait salué l'avènement d'élections transparentes. Aujourd'hui, elle est en mesure d'apporter son soutien décisif, particulièrement dans le domaine social. D'ailleurs, sur son agenda, figure une rencontre avec Driss Jettou, le Premier ministre désigné. Celui-ci ne manquera pas cette occasion pour lui dévoiler les axes de son programme économique et social et ses attentes en matière de coopération bilatérale. Le 'partenariat rénové', initié depuis plus de deux ans, doit connaître un nouvel élan. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont régressé de 3,63% en 2001, contre une progression de 10,4% en 2000. La France reste le premier client et le premier investisseur. Mais, il est vital de donner un nouvel élan aux échanges.

Il est incontestable que la France privilégie le concept de partenariat dans sa politique étrangère. Ce n'est pas le cas de l'Espagne dont la stratégie, ancienne, s'appuie sur les points conflictuels pour construire ses relations. Cette conception ne fait qu'intensifier les tensions. Rappelons que Dominique de Villepin est né à Rabat. Il y prononcera un discours sur le dialogue des cultures entre les deux rives de la Méditerranée aujourd'hui, à la Faculté des lettres de l'Université Mohammed V.


De Villepin écrivain

Dominique de Villepin est un de ces très rares francophones qui parle bien mieux que la plupart des gens n'écrivent le français. Impressionnant.

Il a publié plusieurs ouvrages dont un de poésies, illustré par le peintre Mehdi Qotbi (fondateur de l'association Trait d'Union France-Maroc). Le dernier livre de De Villepin est une somme raisonnée "Les Cent Jours", le retour et la deuxième chute de Napoléon.

L'ancien secrétaire général de la Présidence de la république, devenu ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Raffarin, y fait des développements saisissants sur "le mystère impérial", la fascination du pouvoir, les rivalités et les trahisons des "grands courtisans", les loyautés humaines, les doutes et les paris stratégiques... Le tout dans un style que le mot "éblouissant" ne parvient pas à qualifier correctement.

Casablanca,11 05 2002
Mohamed CHAOUI
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |