Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Les cimentiers arabes veulent se mettre au vert

L'assemblée générale de l'Union arabe des cimentiers arabes s'est tenue la semaine dernière à Marrakech.
Avec 135 millions de tonnes, les pays arabes représentent 8% de la production mondiale de ciment.


Quatre cents participants ont été au rendez-vous du 12e congrès de l'Union arabe du ciment et des matériaux de construction qui s'est tenu à Marrakech du 24 au 27 octobre. Durant ces quatre jours, les intervenants se sont penchés sur l'avenir de l'industrie du ciment, des nouveaux procédés.

C'était aussi l'occasion pour tenir un conseil d'administration de l'union et une assemblée générale. Un plan stratégique pour le développement de la cimenterie arabe a été conclu.

C'est la deuxième fois que l'Union tient ses assises au Maroc (la première étant en 1992), depuis sa création il y a un quart de siècle. Cette année, l'Union fête ses 25 ans. C'est l'âge d'or pour une industrie en pleine expansion. Dans son intervention, le président de l'Union, le prince Sultan Ibn Mohamed Ben Saoud, a d'ailleurs appelé les cimentiers à fournir plus d'efforts pour préserver cette évolution. Les pays arabes représentent aujourd'hui un poids important dans cette industrie. Près de 8% de la production mondiale sont réalisés par les entreprises qui opèrent dans les pays arabes avec 135 millions de tonnes par an. Elles sont près de 115 entreprises recensées dans les pays arabes, et la plus forte production est enregistrée en Arabie saoudite.

Le Maghreb y occupe une position confortable avec 26% du total des productions arabes. C'est ainsi que les entreprises arabes ont produit pour l'année 2000, près de 99 millions de tonnes. Ce chiffre devra atteindre les 140 millions d'ici 2005. A noter qu'une grande partie est consommée localement puisque à peine 7 millions de tonnes de la production ont été exportés en 2000.

Le congrès des cimentiers arabes n'est pas seulement une occasion pour évaluer les réalisations. Il a surtout pour objectif d'offrir aux 18 Etats membres de l'Union des opportunités d'échanges de technologies et de partenariats commerciaux. D'ailleurs, plusieurs cimentiers ont présenté durant ces quatre jours, les nouvelles techniques qu'ils ont adoptées que ce soit pour le stockage, le dosage ou les comestibles alternatives.

L'un des sujets les plus brûlants dans la cimenterie, comme d'ailleurs dans toute autre industrie, est l'adaptation des procédés et procédures aux exigences de la globalisation. Cela devient sans aucun doute un des facteurs de survie. Il faut savoir que quelque 53 entreprises arabes ont obtenu aujourd'hui la certification ISO 9000 et d'autres sont en cours de certification. Le 12e congrès met ce sujet au centre du débat, ainsi que la protection de l'environnement. Les journées du 25 et 26 octobre y ont été consacrées d'ailleurs. Plusieurs stratégies et procédés ont été présentés.


Les investissements prévus au Maroc

Avec quatre grands groupes, tous adossés à des firmes internationales, la cimenterie marocaine exploite 10 usines avec un capital de 200 millions de dollars. Quatre entreprises sont certifiées ISO 9002. D'autres usines préparent leur certification. Au total, le Maroc produit 10 millions de tonnes annuellement. Cette capacité sera portée à 2 millions de tonnes d'ici deux ans. Le développement de l'industrie au Maroc est lié évidemment aux politiques de redressement entamées par les entreprises et aussi aux investissements entrepris. Entre 2000 et 2004, les investissements des cimentiers marocains devront être de l'ordre de 5 milliards de DH.


Casablanca,11 04 2002
Badra Berrissoule
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |