Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

REUNIONS

* La sixième réunion euro-méditerranéenne des Ministres des Affaires étrangères (“Barcelone VI”) s’est déroulée les 2 et 3 décembre à Naples en Italie dans une atmosphère positive et constructive. Les ministres ont passé en revue les progrès réalisés dans de nombreux domaines du Partenariat euro-méditerranéen, en mettant l’accent sur l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne, l’avenir de la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP) et la Fondation euro-méditerranéenne sur le dialogue des cultures. Les ministres ont salué la création d’une Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne par le Forum parlementaire euro-méditerranéen et ils ont décidé d’insérer cette nouvelle assemblée dans le cadre du Processus de Barcelone, avec un rôle consultatif. En ce qui concerne la FEMIP, les ministres se sont félicités des conclusions adoptées le 25 novembre par le Conseil des ministres de l’UE, qui prévoient de faire évoluer cette facilité et de la renforcer au sein de la Banque européenne d’investissement (voir aussi le Synopsis Euromed n° 250). En outre, les ministres ont décidé de créer la Fondation euro-méditerranéenne afin de promouvoir le dialogue des cultures et des civilisations. Quant au siège de la Fondation, les ministres ont donné instruction au Comité euro-méditerranéen du Processus de Barcelone de poursuivre ses travaux afin d’aboutir à un accord le plus tôt possible. Les ministres ont également estimé que le rapport du Groupe des Sages créé par le Président de la Commission européenne, Romano Prodi, devrait contribuer à définir les principes essentiels qui devraient guider le fonctionnement de la Fondation. Diverses questions politiques ont été évoquées, notamment le Processus de paix au Moyen-Orient, l’Irak, les Droits de l’Homme et la démocratie, et la lutte contre le terrorisme. Les trois volets du Processus de Barcelone – Politique et de sécurité, Economique et financier, Social, humain et culturel – ont été passés en revue de façon détaillée, y compris l’eau, l’environnement et la justice-affaires intérieures. Les conclusions de la Présidence sont en ligne à l’adresse suivante :
http://europa.eu.int/comm/external_relations/euromed/conf/naples/doc.htm

* La première conférence euro-méditerranéenne des Ministres de l’ Agriculture s’est déroulée le 27 novembre à Venise en Italie. Les ministres ont décidé de renforcer les relations agricoles entre les pays riverains de la Méditerranée et de faire élaborer et lancer par l’UE, en collaboration avec les Partenaires méditerranéens, un programme de travail. Le changement climatique et la gestion des ressources naturelles devraien retenir particulièrement l’attention. Le programme de travail porterait sur le renforcement du développement rural, la promotion de la qualité des produits agricoles, ainsi que l’agriculture biologique. Les questions touchant à ces domaines « pourraient bénéficier le moment venu d’un programme régional spécifique financé au titre de MEDA dans les limites des ressources disponibles », comme l’indiquent les conclusions de la conférence. D’autres programmes régionaux financés par MEDA pourraient avoir un rôle à jouer, notamment la gestion locale de l’eau, le réseau euro-méditerranéen dans le domaine de l’eau (SEMIDE) et Euromed Marché. Les conclusions de la conférence ont été publiées par europeaid-euromedinfo : Euromed Report n° 69, disponible sur Internet à l’adresse http://europa.eu.int/comm/external_relations/euromed/publication.htm .

* Les participants à la conférence euro-méditerranéenne sur l’énergie qui a eu lieu au niveau ministériel les 1er et 2 décembre à Rome se sont mis d’accord sur le principe d’une politique énergétique euro-méditerranéenne ayant pour but de promouvoir la sécurité des approvisionnements, la compétitivité et la transparence des marchés et la protection de l’environnement. La conférence était co-présidée par le Ministre italien des Activités productives, Antonio Marzano, et par le Ministre algérien de l’énergie et des mines, Chakib Khelil. La Commission européenne était représentée par la Vice-Présidente responsable de l’énergie et des transports, Loyola De Palacio. Plusieurs actions concrètes ont été décidées, comme la réalisation de partenariats régionaux, le développement de projets d’infrastructure d’intérêt commun visant à consolider des interconnexions existantes, et de nouveaux projets d’interconnexion. Plusieurs accords et déclarations d’intention ont été signés à l’occasion de cette rencontre, notamment une déclaration conjointe Israël-Autorité palestinienne, un protocole d’accord sur le marché maghrébin de l’électricité et une déclaration d’intention sur le marché du gaz du Machrek (voir ci-dessous). Pour de plus amples informations : http://europa.eu.int/news/index_fr.htm . Le discours prononcé par Mme Loyola de Palacio à la conférence se trouve sur http://europa.eu.int/comm/commissioners

* Un accord sur la coopération énergétique entre Israël et l’Autorité palestinienne a été signé le 2 décembre à Rome par le Ministre israélien des Infrastructures nationales, Joseph Paritzky, et le Ministre palestinien de l’Energie et des ressources naturelles, sous les auspices de l’UE, en présence du Vice-Premier Ministre italien Gianfranco Fini et de la Vice-Présidente de la Commission européenne, Loyola De Palacio. Ce nouveau cadre vise à créer les fondements concrets d’un dialogue énergétique entre Israël et l’Autorité palestinienne par l’identification et la promotion de projets d’interconnexion d’intérêt commun, intégrés dans le Partenariat euro-méditerranéen de l’énergie. Des mesures concrètes ont été convenues : construction d’une installation commune de génération électrique, développement d’une interconnexion électrique et d’une interconnexion gazière, définition d’un cadre commun pour le commerce de l’électricité, développement de la coopération en matière d’énergies renouvelables et mise en place d’une plateforme commune pour le suivi de la coopération énergétique israélo-palestinienne. Pour de plus amples informations : http://europa.eu.int/news/index_fr.htm .
Le Protocole sur le marché maghrébin de l’électricité prévoit la création d’un marché de l’électricité commun à l’Algérie, au Maroc et à la Tunisie à partir de 2006. Le marché de l’électricité du Maghreb doit être progressivement intégré dans le marché intérieur de l’électricité de l’UE.
Le gazoduc trans-Machrek devrait permettre au gaz égyptien et syrien d’approvisionner le marché gazier du Machrek, de l’UE élargie et des Balkans. Pour des informations détaillées : http://europa.eu.int/news/index_fr.htm

* Une réunion « 5 + 5 » au sommet se tiendra au niveau des Chefs d’Etat les 5 et 6 décembre à Tunis. La participation des Chefs d’Etat des cinq pays du Maghreb – Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc et Tunisie – et de cinq pays du sud de l’Europe – Espagne, France, Italie, Malte et Portugal – est attendue. Le Président de la Commission européenne, Romano Prodi, et le Haut Représentant de l’UE, Javier Solana, y prendront également part. Les principaux thèmes à l’ordre du jour sont la sécurité et la stabilité dans la Méditerranée occidentale, le développement et l’intégration économiques dans le Maghreb, les migrations et le dialogue des cultures. Au titre de la sécurité et de la stabilité, les discussions porteront sur les répercussions de la situation en Irak et au Moyen-Orient, la lutte contre le terrorisme et la criminalité internationale, ainsi que l’amélioration de la gouvernance. Quant au volet économique de la réunion, les représentants de l’UE expliqueront comment la politique de nouveau voisinage offrira de nouvelles occasions de coopération sous-régionale , notamment dans le Maghreb. En matière de dialogue des cultures, le Président Prodi rappellera les résultats obtenus dans le cadre du Processus de Barcelone et il présentera les perspectives d’actions nouvelles impliquant davantage les citoyens. Le rôle de la Fondation euro-méditerranéenne dont la création a été décidée à la Conférence ministérielle de Naples se trouvera au centre des débats.

* Le Comité de liaison ad hoc des donateurs au bénéfice de l’Autorité palestinienne (AHLC) se réunira le 10 décembre à Rome pour parler de la situation humanitaire et économique dans les Territoires palestiniens. Les participants se pencheront sur les besoins de la population palestinienne, l’état d’avancement des réformes palestiniennes, les engagements des donateurs et les obstacles à la mise en œuvre de l’aide internationale. Le Ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini participera à la réunion, de même que son homologue israélien Silvan Shalom, ainsi que plusieurs ministres palestiniens ayant des postes clé, comme le Ministre des Affaires étrangères, Nabil Shaath et le Ministre de l’Economie, Salam Fayyad. De hauts fonctionnaires de la Commission européenne seront présents, ainsi que des représentants de divers pays donateurs et d’organisations internationales comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI).

* Le groupe spécial (Task Force) sur les réformes palestiniennes se réunira le 11 décembre à Rome. Les participants passeront en revue les progrès réalisés en matière de réformes et ils examineront le programme du gouvernement palestinien, ainsi que les mesures à prendre au premier semestre de 2004. Les discussions porteront en particulier sur l’Etat de Droit, la justice, le contrôle financier et les élections.

* Le Ministre jordanien du Plan et de la coopération économique internationale, Bassem Awadallah, a été reçu par le Commissaire européen au Commerce, Pascal Lamy, le 1er décembre à Bruxelles et par son collègue responsable des Relations extérieures, Chris Patten, le lendemain. Le Ministre a mis au courant le Commissaire Patten des efforts de son gouvernement pour mettre en œuvre les réformes économiques et financières et pour réaliser le programme socio-économique jordanien pour 2004-2006. Les besoins du Royaume en 2004 et l’aide de l’UE dans les années à venir ont été évoqués. M. Awadallah a remercier l’UE pour le soutien budgétaire de € 35 millions qu’elle a fourni à son pays. Les entretiens avec le Commissaire Lamy ont porté sur le commerce UE-Jordanie et des questions de politique commerciale.

* La Présidence du Conseil de l’UE a publié le 2 décembre au nom de l’UE une déclaration sur l’ »Initiative de Genève » pour la paix au Moyen-Orient. L’UE considère le document présenté à Genève comme une contribution précieuse de la société civile, en appui à la Feuille de route du Quartette. Le Haut Représentant de l’UE, Javier Solana, a félicité les promoteurs de l’Initiative de Genève le 1 er décembre. Les deux déclarations sont en ligne sur http://ue.eu.int . En outre, six membres du Parlement européen ont assisté au lancement officiel de l’ »Initiative d e Genève » en Suisse. Les détails sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.europarl.eu.int .

* La douzième session de négociations UE-Syrie en vue de conclure un Accord d’association aura lieu les 8 et 9 décembre à Damas. Les négociations se trouvent maintenant dans leur phase finale. Les discussions couvriront toutes les questions en suspens, en particulier le démantèlement tarifaire sur les produits agricoles et industriels, ainsi que les échanges de services.

* Le Forum civil euro-méditerranéen s’est réuni du 28 au 30 novembre à Naples avant la conférence ministérielle organisée dans la même ville. Le forum était organisé et soutenu par la Fondazione Laboratorio Mediterraneo en collaboration avec un Comité de pilotage comprenant la plateforme des ONG pour le Forum Euromed, avec le soutien de la Commission européenne. Plus de 200 participants, la plupart d’entre eux venus de la Méditerranée Sud, ont adopté une déclaration intitulée « construire des ponts, pas des murs », qui a été présentée à la Conférence ministérielle. Le texte appelle à l’adoption d’un plan d’action pour la société civile de la région, d’une politique d’agriculture durable et de développement rural et à l’organisation d’une réunion euro-méditerranéenne des ministres du travail. Le Forum civil a souligné l’importance de la liberté d’association, de réunion et d’expression. La déclaration est en ligne sur http://europa.eu.int/comm/external_relations/euromed/conf/naples/doc.htm .
* Des maires de villes euro-méditerranéennes se sont réunis le 30 novembre à Venise en Italie pour parler de la coopération des collectivités locales euro-méditerranéennes. Divers aspects de cette coopération ont été évoqués, y compris le projet pilote MED’ACT, soutenu par MEDA. Les maires ont demandé aux Ministres des Affaires étrangères réunis à Naples d’accepter le principe d’un Programme régional, financé par MEDA, consacré à la coopération entre collectivités locales.

PROGRAMMES & PROJETS

* AMELIORER LA QUALITE DES PRODUITS LIBANAIS
Un projet de € 15 millions financé par MEDA va contribuer à améliorer la qualité des produits libanais. Une convention de financement en ce sens a été signée récemment par des représentants du Ministère libanais de l’Economie et du commerce et de la Délégation de la Commission européenne à Beyrouth. Ce projet de quatre ans a pour but de mettre les produits libanais en conformité aux normes européennes et internationales.

PUBLICATIONS

* UNE BROCHURE SUR LES RELATIONS UNION EUROPEENNE-MAGHREB
Une brochure intitulée “Relations Union européenne-Maghreb” a été publiée le 1er décembre par la Délégation de la Commission européenne à Tunis dans la perspective de la réunion au sommet « 5 + 5 » (voir plus haut). Cette brochure est disponible en version bilingue français-arabe. E-mail : DELEGATION-TUNISIA@cec.eu.int .

DIVERS

* LEÇONS DE L’HISTOIRE AU LIBAN
Une journée de dialogue entre des jeunes et des hommes politiques libanais sur le thème de la guerre civile libanaise a été organisée le 29 novembre à Beyrouth par le comité « Mémoire pour l’avenir » avec le soutien de la Délégation de la Commission européenne au Liban. Cet événement fait partie d’une campagne de sensibilisation de ce comité, qui a pour but de « comprendre la guerre pour conjurer sa répétition ».

Bruxelles,12 08 2003
Rédaction de l'Union Européenne
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |