Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

DECISIONS

* Le Conseil des Ministres de l’UE a décidé le 25 novembre de faire évoluer la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP) et de la renforcer au sein de la Banque européenne d’investissement (BEI). Le Conseil est arrivé à cette conclusion à partir de l’expérience de la FEMIP et de la consultation des Partenaires méditerranéens. Dans le cadre de la FEMIP « renforcée », des réserves de la BEI allant jusqu’à € 200 millions seraient utilisées pour permettre une extension des opérations de partage de risques pouvant aller jusqu’à € 1 milliard. Un fonds fiduciaire d’un montant initial de € 20 à 40 millions serait créé pour diriger de l’argent vers des projets portant sur certains domaines prioritaires : eau, transport, électricité, capital humain. En outre, le Comité de dialogue politique et de coordination serait transformé en un Comité ministériel des Ministres des Finances. Le Conseil a également décidé de transférer vers les Partenaires méditerranéens la « marge de supplément » restant dans le mandat de prêt de la BEI, qui s’élève à € 2,18 milliards. Plus d’informations sur http://ue.eu.int

REUNIONS

* La sixième réunion euro-méditerranéenne des Ministres des Affaires étrangères (« Barcelone VI ») se déroulera les 2 et 3 décembre à Naples en Italie. Les sujets clés à l’ordre du jour sont la Fondation euro-méditerranéenne sur le Dialogue des cultures, l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne et l’avenir de la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP). Les ministres devraient se féliciter de l’accord conclu par le Forum parlementaire euromed en octobre, qui porte sur les modalités de création d’une Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne ; ils devraient aussi décider d’insérer la nouvelle assemblée dans le cadre du Processus de Barcelone, avec un rôle consultatif. La FEMIP sera évoquée à partir des rapports d’évaluation et de la réunion du Conseil (voir ci-dessus). En outre, les ministres devraient décider de créer la Fondation euro-méditerranéenne sous forme de réseau de réseaux dans un premier stade. De nombreux autres aspects du Partenariat seront passés en revue, notamment le secteur de l’eau. La réunion ministérielle sera précédée par des réunions des hauts fonctionnaires du Partenariat euro-méditerranéen responsables des questions politiques et de sécurité et du Comité euro-méditerranéen du Processus de Barcelone, les 1er et 2 décembre respectivement, également à Naples. Ces réunions achèveront les préparatifs de la réunion ministérielle pour les volets du Processus qui les concernent. Voir détails sur:
http://europa.eu.int/comm/external_relations/euromed/conf/naples/index.htm

* Le Groupe des Sages sur le dialogue des peuples et des cultures dans l’espace euro-méditerranéen a présenté officiellement son rapport au Président de la Commission européenne, Romano Prodi, le 24 novembre à Bruxelles, avant de le présenter à la presse. Le Président Prodi, qui avait pris l’initiative de créer le Groupe il y a près d’un an, a salué la qualité du rapport et a souligné la nécessité de prendre des mesures concrètes pour relancer le dialogue avant qu’il ne soit trop tard. Le Groupe des Sages, co-présidé par la professeur de droit marocaine Assia Alaoui Bensalah et par le journaliste français Jean Daniel, avance vingt propositions qui s’articulent autour de trois lignes directrices : faire de l’Education un vecteur central d’apprentissage de la diversité, de connaissance de l’autre ; promouvoir la mobilité, l’échange et la mise en valeur des savoir-faire, des compétences et des meilleures pratiques sociales ; faire des Médias un instrument privilégié du principe d’égalité et de connaissance. Parmi les propositions, on peut citer l’apprentissage des langues et l’enseignement comparatif des religions et des cultures, l’encouragement des associations locales et le recensement des meilleures pratiques de dialogue interculturel, ainsi que l’intégration de la diversité culturelle dans la formation des futurs professionnels des médias et une plus grande présence de la Méditerranée à la télévision. Les propositions du rapport prennent en compte les habitants de l’UE qui sont originaires du sud et de l’est de la Méditerranée. Le Groupe des Sages estime que la future Fondation euro-méditerranéenne sur le dialogue des cultures (voir ci-dessus) devrait jouer un rôle central dans la mise en œuvre de ce dialogue, à condition d’être indépendante et de disposer des moyens adéquats. http://europa.eu.int/comm/commissioners/prodi/

* La première réunion euro-méditerranéenne des Ministres de l’Agriculture se déroule le 27 novembre à Venise en Italie. Elle a pour but d’identifier les moyens de renforcer la coopération sur des questions agricoles structurelles d’intérêt commun, notamment l’eau et l’usage de l’eau en agriculture. Les Ministres devraient approuver une recommandation à la réunion ministérielle « Barcelone VI » (voir ci-dessus). Le discours prononcé à la réunion par le Commissaire européen à l’Agriculture, Franz Fischler, sur le partenariat euro-méditerranéen au-delà de nos frontières élargies, se trouve sur le site http://europa.eu.int/news/index_en.htm

* Une conférence euro-méditerranéenne intitulée “Vers un nouveau Partenariat euro-méditerranéen dans les domaines de la promotion des investissements, du financement des infrastructures et de la sécurité des approvisionnements en énergie” aura lieu à l’échelon ministériel les 1er et 2 décembre à Rome. Cette conférence sera co-présidée par le Ministre italien des Activités productives, Antonio Marzano, pour l’actuelle Présidence du Conseil de l’UE, et le Ministre algérien de l’Energie et des mines, Chakib Khelil, qui ouvriront la session ministérielle plénière. Des discours d’ouverture seront prononcés par des représentants de la précédente et de la prochaine Présidences – le Ministre grec du Développement, Apostolos-Athanassios Tsohatzopoulos, et le Ministre d’Etat irlandais John Browne respectivement – ainsi que par la Vice-Présidente de la Commission européenne responsable de l’Energie, Loyola De Palacio. Trois sessions parallèles auront lieu le 1er décembre. L’une d’elles, intitulée « Sommet euro-méditerranéen Energie-Industrie de Rome » réunira les ministres et de très hauts responsables du secteur de l’énergie, des organismes régulateurs, des opérateurs de systèmes de transmission et du secteur financier. Une autre session sera consacrée aux infrastructures et une troisième traitera du financement des investissements énergétiques. La plénière de clôture et l’adoption des conclusions sont programmées pour le 2 décembre. Un projet de Déclaration a été préparé et adopté lors de la réunion du Forum euro-méditerranéen de l’Energie, le 20 novembre à Bruxelles. Cette réunion du Forum, à laquelle participaient des représentants des 27 partenaires euro-méditerranéens, a également approuvé une communication à la conférence ministérielle sur l’énergie. Le projet de déclaration souligne l’intérêt des partenaires à créer un véritable Partenariat énergétique euro-méditerranéen et à réaliser des projets d’infrastructure d’intérêt commun. La réunion du Forum a également permis aux participants de peaufiner les annexes au projet de Déclaration, qui contiennent diverses initiatives sous-régionales.

* Le Conseil des Ministres de l’UE a adopté le 25 novembre des conclusions sur les droits de l’homme et la démocratisation chez les Partenaires méditerranéens. Selon ce texte, alors que des progrès ont été accomplis dans ces domaines dans une mesure variable, le Conseil estime que de sérieux efforts sont nécessaires pour améliorer la situation d’ensemble dans la région, en ce qui concerne le respect des droits de l’homme et la démocratie. http://ue.eu.int

* La deuxième réunion de Dialogue économique UE-Liban a eu lieu le 24 novembre à Bruxelles. La délégation libanaise était conduite par le Ministre de l’Economie et du commerce, Marouan Hamadeh. Les deux parties ont décidé d’approfondir la coordination sur la mise en œuvre de l’Accord d’association et ont accepté, sur le principe, l’idée de créer un groupe d’experts pour examiner les domaines qui préoccupent le Liban comme le niveau élevé des coûts énergétiques et des coûts de production qui affectent l’industrie. La politique de «Voisinage de l’ Europe élargie » de l’UE a pris une place de premier plan dans les entretiens ; le Liban a notamment manifesté son désir enthousiaste d’y participer. Quant aux questions commerciales, les contacts se poursuivront par le biais du réseau de coordonnateurs du commerce créé au début de cette année.

* Le Vice-Premier Ministre israélien Ehud Olmert a été reçu par le Commissaire européen au Commerce, Pascal Lamy le 24 novembre à Bruxelles. Les entretiens ont surtout porté sur le commerce euro-méditerranéen. M. Olmert a manifesté l’intérêt de son pays pour le système pan-euro-méditerranéen de règles d’origine avalisé par la réunion euro-méditerranéenne des Ministres du Commerce à Palerme en juillet dernier, notamment parce qu’Israël a l’intention de réaliser le cumul avec la Jordanie. Des questions bilatérales relatives aux règles d’origine ont été aussi évoquées. Les entretiens ont également porté sur le rapprochement des lois et des règlementations relatives aux normes et dispositions techniques dans la zone euro-méditerranéenne, dans le contexte des travaux lancés à Palerme. Le Ministre israélien a déclaré qu’il souhaitait vivement voir réaliser des progrès à cet égard. Autre sujet de discussion : l’Agenda de développement de Doha, dans le cadre de l’OMC, à propos duquel M. Lamy a exposé les préparatifs de l’UE en vue de la prochaine réunion multilatérale, prévue pour le 16 décembre.

* Le Ministre jordanien du Plan et de la coopération économique internationale, Bassem Awadallah, sera reçu par le Commissaire européen aux Relations extérieures, Chris Patten, et par son collègue responsable du Commerce, Pascal Lamy, le 2 décembre à Bruxelles. Durant ses entretiens avec M. Patten, M. Awadallah exposera les priorités économiques de son pays et parlera des mesures prises par le nouveau gouvernement jordanien. La rencontre avec M. Lamy portera sur le commerce UE-Jordanie et des questions de politique commerciale, y compris les zones industrielles spéciales (QIZ).

* Le Parlement européen a adopté le 20 novembre deux résolutions intéressant le Partenariat euro-méditerranéen. L’une est une résolution conjointe sur les relations euro-méditerranéennes, adoptée dans la perspective de la réunion ministérielle de Naples ; elle appelle entre autres à la transformation du Forum parlementaire euro-méditerranéen en une assemblée parlementaire avec voix consultative. L’autre résolution porte sur la politique de « Nouveau Voisinage de l’Europe élargie ». http://europarl.eu.int

* Le Forum civil euro-méditerranéen se réunira du 28 au 30 novembre à Naples en Italie, dans la perspective de la réunion ministérielle prévue dans la même ville. Ce Forum est organisé par un comité de pilotage issu d’un large éventail de la société civile euro-méditerranéenne. La réunion a pour but de jeter les bases d’une participation permanente et constructive de la société civile au Partenariat euro-méditerranéen et de proposer des moyens de dépasser le blocage créé par la situation au Moyen-Orient et en Irak. Le Forum fera également un état des lieux du Partenariat dans le contexte de l’élargissement de l’UE et proposera des stratégies de sensibilisation des pays en voie d’adhésion à l’UE. La réunion traitera d’autres questions comme la liberté, le développement durable et le dialogue des cultures.

PROGRAMMES & PROJETS

* ATELIER EUROMED MARCHE SUR LES REGLES DE CONCURRENCE
Un atelier sur « Les règles de concurrence : aides d’Etat et pratiques anti-concurrentielles » aura lieu du 1er au 3 décembre à Barcelone dans le cadre de la deuxième phase du Programme régional EUROMED MARCHE, financé par MEDA. Cet atelier est le deuxième d’une série de trois ; il a pour but de pousser plus loin la coopération administrative bilatérale et multilatérale établie pendant la première phase du programme, d’aborder les domaines de réglementation qui exigent le rapprochement des lois et l’harmonisation des procédures et d’encourager l’échange d’expériences et de bonnes pratiques. En outre, chaque Partenaire méditerranéen présentera un avant-projet de Plan d’action. Les sessions porteront sur les moyens d’exécution des politiques, l’analyse du marché et les défis économiques, ainsi que la gestion institutionnelle. Les participants seront des hauts fonctionnaires de ministères et des membres des autorités nationales de concurrence, qui devraient devenir des personnes de contact au sein du futur réseau euro-méditerranéen de la concurrence. Des représentants de la Commission européenne et de l’Institut européen d’administration publique, qui coordonne le programme, participeront également à l’atelier. EUROMED MARCHE a pour but d’aider les Partenaires méditerranéens à se préparer à la future zone euro-méditerranéenne de libre-échange.
http://www.euromedmarket.org .

* TROISIÈME CONFÉRENCE FEMISE
Le Forum euro-méditerranéen des instituts économiques (FEMISE), soutenu par MEDA, tiendra sa troisième conférence du 4 au 6 décembre à Marseille. Les deux premières journées seront consacrées à des exposés relatifs aux recherches actuellement financées par le FEMISE dans le cadre de son appel à propositions 2002. Parmi les sujets qui seront traités, on peut citer les investissements étrangers directs dans la région, la pauvreté, le secteur informel, les soins de santé et le marché du travail, le secteur textile-habillement et le rôle des femmes. Les débats de la dernière journée porteront sur des contributions analysant les effets des Accords d’association euro-méditerranéens et les perspectives offertes par la politique de Nouveau voisinage de l’UE. Le programme de la conférence se trouve sur
http://www.femise.org

DIVERS

* SEMAINES DU FILM EUROPEEN AU MAROC
La Délégation de la Commission européenne à Rabat organise au Maroc des Semaines du film européen pour la 13e année consécutive. Cette année, Tétouan sera la première ville marocaine à accueillir cette manifestation, du 3 au 12 décembre. Rabat, Casablanca, Safi et Meknes suivront. Les Semaines présenteront des films de réalisateurs d’Europe, ainsi que du Maroc et d’autres pays sud-méditerranéens. Les Semaines du film européen sont placées sous l’égide du ministère marocain de la Culture et en partenariat avec le Centre cinématographique marocain.

Bruxelles,12 01 2003
Rédaction de l'Union Européenne
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |