Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

DECISIONS

La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé le 10 octobre qu’elle prêtait à Chypre une somme totale de € 235 millions pour les secteurs de l’enseignement et des technologies de l’information. Ces fonds sont accordés au titre du mécanisme pré-adhésion de la BEI, puisque Chypre doit adhérer à l’UE en mai 2004. Un prêt de € 200 millions contribuera à la modernisation de l’enseignement primaire et secondaire; un autre prêt, de € 35 millions, aidera à améliorer les systèmes informatiques des services publics. En outre, la BEI accorde à Chypre deux subventions de € 530.000 en tout au titre du Programme d’assistance technique pour la protection de l’environnement méditerranéen (METAP). Une subvention de € 350.000 contribuera à l’actualisation du plan directeur relatif à l’assainissement de Nicosie, y compris une étude de faisabilité et une évaluation des incidences sur l’environnement. Les € 180.000 restants fourniront un appui à des activités de même type dans l’agglomération de Limassol.
http://www.bei.org

REUNIONS

* Le Conseil des Ministres de l’UE a adopté le 13 octobre des conclusions sur la mise en oeuvre de l’Initiative “Nouveau voisinage de l’Europe élargie”. Le Conseil a souligné l’intention de l’UE de procéder en dialogue étroit avec tous les pays concernés et il a invité la Commission à présenter en conséquence des propositions détaillées de plans d’action au début de 2004, afin defaire avancer ce dossier d’ici juin 2004. Le texte en anglais des conclusions se trouve sur
http://ue.eu.int/newsroom

* Dans la perspective de la prochaine réunion des Ministres euro-méditerranéens des Affaires étrangères prévue pour les 2 et 3 décembre à Naples en Italie, la Commission européenne a proposé le 15 octobre la création de la Fondation euro-méditerranéenne pour le dialogue des cultures, d’une assemblée parlementaire euro-méditerranéenne et d’une filiale à part entière de la Banque européenne d’investissement (BEI), sur la base de l’actuelle Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP). Dans une communication préparant la réunion de Naples, la Commission a également proposé un train de mesures destinées à parfaire l’espace euro-méditerranéen de libre-échange, ainsi qu’une approche de la promotion des droits de l’homme et de la démocratisation fondée sur la coopération. http://www.europa.eu.int/news/index_fr.htm. Dans une communication distincte, la Commission préconise de regrouper les opérations de la BEI au sud de la Méditerranée au sein d’une filiale majoritaire chargée d’une mission spécifique de promotion de l’investissement et du développement du secteur privé dans la région. Cette recommandation est le résultat d’une analyse d’impact approfondie relative à la FEMIP, effectuée un an après la création de celle-ci.
http://www.europa.eu.int/news/index_fr.htm

* Le Conseil d’association UE-Jordanie a tenu sa deuxième réunion le 14 octobre à Luxembourg. La délégation jordanienne était conduite par le Ministre des Affaires étrangèrs Marwan Mouasher et la délégation de l’UE par le Ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini. La Commission européenne était également représentée. La Jordanie a établi des priorités claires dans ses projets de réformes démocratiques et elle a manifesté son intérêt pour une coopération avec l’UE dans ce domaine. L’UE a salué la position claire et déterminée de la Jordanie sur les droits de l’homme et la démocratie. La mise en oeuvre de l’Accord d’association et l’initiative “nouveau voisinage de l’Europe élargie” ont été au coeur de la réunion. En matière économique, l’UE a salué la stabilité macro-économique et l’amélioration des résultats affichés par la Jordanie malgré l’impact de la guerre en Irak. Les représentants de l’UE ont encouragé le gouvernement jordanien à prendre des mesures au titre du plan pour le changement social et économique afin de stimuler les investissements privés, la croissance et la création d’emplois tout en réduisant la pauvreté. La Jordanie a manifesté son intérêt pour un développement du commerce et des investissements avec les pays de l’UE. Le Conseil d’association a noté que dans le cadre de MEDA, la Jordanie a reçu jusqu’à présent € 423 millions, 62% des aides engagées ayant déjà été versées. Dans le cadre du dialogue politique, le Conseil a évoqué les droits de l’homme et la démocratisation. Informations complémentaires sur
http://ue.eu.int/newsroom

* Les hauts fonctionnaires du Partenariat euro-méditerranéen responsables des questions politiques et de sécurité se réuniront le 22 octobre à Rome. Après une réunion conjointe avec des responsables d’EuroMeSCo – le réseau euro-méditerranéen des instituts de politique étrangère – les hauts fonctionnaires parleront des mesures de partenariat. L’UE informera les Partenaires du Dialogue sur la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD) avec les pays méditerranéens. Les hauts fonctionnaires poursuivront ensuite leurs discussions relatives à la communication de la Commission européenne sur les droits de l’homme dans la région méditerranéenne et sur l’initiative “Europe élargie”. En outre, les hauts fonctionnaires prépareront la réunion ad hoc sur le terrorisme prévue pour le 6 novembre.

* Le Comité euro-méditerranéen du Processus de Barcelone se réunira le 23 octobre à Rome. Ils parleront de la Fondation euro-méditerranéenne pour le dialogue des cultures, dans la perspective de la réunion ministérielle de Naples les 2 et 3 décembre. En outre, le Directeur général du Centre international de développement des politiques migratoires, Jonas Widgren, fera un exposé sur les migrations.

* Le deuxième Dialogue économique régional euro-méditerranéen se déroulera le 20 octobre à Rome. Fonctionnaires et universitaires des deux rives de la Méditerranée traiteront de divers sujets parmi lesquels la situation économique de la région méditerranéenne, les questions fiscales, le secteur financier, le droit et les politiques de la concurrence et les implications pour la stratégie de l’Europe élargie. Une session spéciale sera consacrée à la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP).
http://europa.eu.int:8082/comm/external_relations/euromed/etn/red/agenda.htm

* Le quatrième Forum euro-méditerranéen des femmes parlementaires se tiendra les 20 et 21 octobre à Amman sous le patronage de SAR la Reine Rania de Jordanie. Le Forum réunira des membres des Parlements nationaux des Etats membres de l’UE et des Partenaires méditerranéens, ainsi que des membres du Parlement européen. Parmi les thèmes qui seront abordés, on peut citer “Les femmes et les conflits armés” et “Les femmes et la paix”. Le Forum sera suivi le 22 octobre d’une réunion sur le dialogue interculturel, organisée par le Comité exécutif jordanien du sommet des femmes arabes.

* Le Sous-groupe sur la politique maritime, les ports et le transport maritime à petite distance, créé au sein du Groupe de travail sur le transport maritime, dans le cadre du Forum euro-méditerranéen des transports, tiendra sa deuxième réunion le 20 octobre à Bruxelles. Les participants évoqueront d’abord l’état d’avancement du Programme régional Euromed Transport, financé par MEDA et ses liens avec les activités du groupe de travail. Sur les trois autres sujets – les questions de politique maritime, le transport maritime à petite distance et les ports – les Partenaires méditerranéens seront mis au courant des derniers développements en matière de législation et de politiques de l’UE et ils exprimeront leurs réactions. Le Sous-Groupe fera ensuite le point des politiques des Partenaires. Dans le cadre de la session sur le transport maritime à petite distance, des responsables de la Commission européenne exposeront la notion d’”Autoroutes de la mer” et ses implications pour les Partenaires méditerranéens.

* Le Comité d’association UE-Maroc tiendra sa troisième réunion le 21 octobre à Rabat. Dans le cadre des questions politiques d’intérêt commun, les deux parties évoqueront la possibilité d’entamer un dialogue politique renforcé. Des échanges de vue auront lieu sur les aspects multilatéraux et régionaux du commerce. Les deux parties s’informeront ensuite mutuellement des accords de libre-échange qu’ils négocient avec d’autres pays ou groupements régionaux. La réunion se concentrera surtout sur la mise en oeuvre de l’accord d’association, dans des domaines aussi variés que les droits de l’homme et la gouvernance, les relations commerciales UE-Maroc, les questions douanières, l’agriculture, le droit d’établissement et la concurrence. Des consultations auront lieu sur les conséquences éventuelles de l’élargissement de l’UE sur les dispositions de l’Accord d’association avec le Maroc. Il y aura un échange de vues sur le programme MEDA et sur les opérations de la BEI. En réponse à la proposition du Maroc d’obtenir un “statut avancé” dans ses relations avec l’UE, la Commission présentera les grands traits de la nouvelle politique de voisinage.

* Une conférence internationale sur l’approfondissement du dialogue pour une meilleure gouvernance dans la région méditerranéenne, parrainée par l’UE et organisée par le Centre libanais d’études politiques, aura lieu les 18 et 19 octobre à Beyrouth. Quatre grands thèmes seront traités en une session chacun par des experts, des conseillers politiques et des leaders d’opinion méditerranéens, ainsi que par des fonctionnaires de la Commission européenne et de la Banque mondiale. Dans le cadre de “La gouvernance au Moyen-Orient et en Afrique du nord”, les participants parleront des traits communs, des disparités régionales, des contraintes et des possibilités. Le rôle des acteurs gouvernementaux dans la promotion d’une meilleure gouvernance sera étudié sous deux angles: celui de la fixation des priorités et de la création d’institutions meilleures, et celui de la formulation de stratégies et des étapes des réformes. Le rôle des acteurs de la société civile dans la promotion d’une meilleure gouvernance sera également traité. Enfin les participants tenteront de répondre à la question de la contribution que les donateurs peuvent appporter. Les débats porteront sur les “Dialogues stratégiques et approches innovatrices”, puis sur ‘”L’identification de priorités, de partenaires et de projets”.
E-mail: lghoussoub@lcps-lebanon.org

* Un symposium régional sur les droits économiques, sociaux et culturels dans la région Méditerranée sud se tiendra du 17 au 19 octobre à Amman sous le patronage de SAR la Reine Rania de Jordanie, avec le soutien de l’Initiative de l’UE pour la démocratie et les droits de l’homme. Ce symposium est organisé par la Fédération internationale des droits de l’homme en collaboration avec quatre ONG jordaniennes actives dans le domaine des droits de l’homme. Les participants seront des responsables d’ONG traitant des droits de l’homme dans des pays et territoires arabes, notamment la Jordanie, l’Algérie, l’Egypte, le Liban et les Territoires palestiniens.

PROGRAMMES & PROJETS

* ATELIER EUROMED MARCHE SUR LA LIBRE CIRCULATION DES MARCHANDISES
Un atelier sur la libre circulation des marchandises a eu lieu du 13 au 15 octobre à Paris dans le cadre de la deuxième phase du programme régional EUROMED MARCHE, financé par MEDA. Cet atelier, le premier d’une série de trois, avait pour but de pousser plus loin la coopération administrative établie pendant la première phase du programme, en abordant les domaines de réglementation qui exigent le rapprochement des lois et l’harmonisation des procédures et en encourageant l’échange d’exxpériences et de meilleures pratiques. Les participants ont décidé que chaque Partenaire méditerranéen préparerait un projet de plan d’action sur la libre circulation des marchandises en se référant explicitement aux six mesures décidées par les Ministres du commerce à Palerme. Ces mesures sont l’identification des priorités et des besoins en assistance technique, l’apprentissage de la législation européenne pertinente, la transposition de la législation nécessaire, la création ou la réforme d’institutions et la mise sur pied d’organismes de certification et d’évaluation de conformité. Ces projets de plans d’action seront ensuite présentés à la Commission européenne. Les participants à l’atelier étaient de hauts responsables de ministères, d’organismes de normalisation et d’évaluation de la conformité, d’associations d’entreprises, ainsi que de la Commission européenne. EUROMED MARCHE a pour but d’aider les Partenaires méditerranéens à se préparer à la future zone euro-méditerranéenne de libre-échange.
http://www.euromedmarket.org

* DES ENTREPRISES DE L’UE ET DU MACHREK SE RENCONTRENT À DAMAS
Une rencontre d’entreprises soutenue par MEDA et intitulée “Partenariat UE-Machrek” se déroulera du 23 au 25 octobre sur le nouveau site de la foire internationale de Damas. Elle réunira 220 sociétés de Syrie, de Jordanie et du Liban, ainsi que 150 entreprises de pays de l’UE pour des rencontres pouvant conduire à des entreprises communes et à d’autres formes de collaboration. La manifestation est organisée sous le patronage du Premier ministre syrien le Dr Naji Otri, par la fédération des chambres de commerce syriennes, la Chambre de commerce de Beyrouth et l’organisme officiel jordanien de développement et de promotion du commerce (JEDCO), en collaboration avec les structures de développement des entreprises de ces trois pays, financées par MEDA: le Centre d’affaires euro-syrien (SEBC), l’Action euro-jordanienne pour le développement de l’entreprise (EJADA) et le Centre euro-libanais de modernisation industrielle (ELCIM). Parmi les orateurs qui prendront la parole lors de l’inauguration, on peut citer le premier ministre syrien, le ministre jordanien du commerce et de l’industrie le Dr Mohammad Abu Hamour et le Président et le Secrétaire général de la Fédération des chambres de commerce syriennes. On peut toujours s’inscrire sur
http://www.eu-mashrek2003.com

* DE L’AVENIR POUR LE RÉSEAU EUROMED DE FORMATION SUR L’ENERGIE
La réunion finale du Réseau euro-méditerranéen de formation sur les politiques de l’énergie a eu lieu les 13 et 14 octobre à Athènes. Les formateurs et les partenaires du projet des deux rives de la Méditerranée ont parlé des résultats obtenus dans le cadre de ce projet régional. Les participants ont noté qu’un réseau bien organisé d’experts en énergie, utilisant Internet , avait été mis sur pied, de même que divers sites Internet. Des séminaires de formation ont été organisés chez onze Partenaires méditerranéens, réunissant en tout quelque 1.000 personnes. Le projet a permis de produire une grande quantité de matériel de formation, qui pourrait servir de point de départ pour l’extension de la formation à la politique énergétique, afin d’incorporer de nouveaux groupes cibles chez les Partenaires. Divers participants ont manifesté leur intérêt pour le maintien de l’élan pris grace au réseau de formation sur l’énergie; les perspectives d’activités futures ont été évoquées, prenant en compte les ressources limitées disponibles dans le cadre de MEDA. Le projet était coordonné par l’Université nationale technique d’Athènes.
http://www.epu.ntua.gr

* SÉMINAIRE SUR LE TRANSPORT URBAIN DANS LA RÉGION MÉDITERRANÉENNE
Un séminaire régional sur le transport urbain se tiendra les 23 et 24 octobre à Rabat dans le cadre du projet, financé par MEDA, “Energie et environnement urbain dans les pays méditerranéens”. Il rassemblera des responsables de municipalités des deux rives de la Méditerranée, notamment ceux qui sont impliqués dans le projet, ainsi que des consultants et des experts d’organismes spécialisés. Les débats porteront sur le transports dans les villes méditerranéenes, en prenant Rabat comme étude de cas. Le séminaire traitera entre autres de la conception et de la mise en oeuvre d’une politique de transport urbain dans les villes méditerranéennes, du rôle des autorités locales, de la gestion de la circulation et des infrastructures routières, des transports collectifs et de l’impact des transports sur la qualité de la vie.

* DEUXIÈME CONFÉRENCE DU PROJET ANIMA DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS
Le réseau euro-méditerranéen des agences de promotion des investissements (ANIMA), financé par MEDA, tiendra sa deuxième conférence du 22 au 24 octobre à Marseille en France. Les participants évoqueront les résultats obtenus jusqu’ici dans le cadre de la première phase du projet et les activités prévues pour la phase 2. ANIMA fait partie du Programme régional de coopération industrielle.

* INFRASTRUCTURES: SÉMINAIRE SUR LA CONCURRENCE ET LA RÉGLEMENTATION
Le 2e séminaire sur la concurrence et la réglementation dans les infrastructures dans la région méditerranéenne aura lieu du 17 au 23 octobre au Caire dans le cadre de la “Participation privée aux infrastructures méditerranéennes,(PPMI), un programme conjoint de la Banque mondiale et de la Commission européenne.
http://www.ppmi.org

Bruxelles,10 20 2003
Rédaction de l'Union Européenne
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |