Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Interview de M. Nassif Chami, Directeur de la Société Adonis Travel - Vision du tourisme au Liban

Cette semaine, nous sommes allés rencontrer monsieur Nassif Chami, de la société Adonis. Monsieur Chami est particulièrement actif dans la valorisation de l'image du Liban à l'étranger, il nous est apparu opportun de chercher à en connaître un peu plus sur sa vison du tourisme au Liban.

First Lebanon : Monsieur Chami, décrivez nous les activités d’Adonis.
Nassif Chami : Adonis est un tour opérateur. Nous organisons donc des voyages au Liban et dans les pays de la région. Nous sommes spécialisés dans le tourisme culturel, sportif, écologique et incentif. Il est bon de noter qu’Adonis existe également en Syrie et en Jordanie avec les mêmes associés.

Nous proposons des programmes combinant les trois pays ou spécifiques à chacun des pays séparément. On constate d’ailleurs que le Liban est de plus en plus demandé, environ 20 % plus que les deux autres pays que nous couvrons.


Autre phénomène qu’il est intéressant de relever, le séjour moyen pour un Européen se situe entre 8 et 12 jours. Et il y a une demande pour des tours « sur mesure » que nous organisons et qui incluent des rencontres avec des chefs religieux, avec des responsables du Hezbollah ou des visites des camps Palestiniens.

F.L : Comment se compose votre clientèle ?
N.C : Nous sommes très bien placés sur les marchés européens. Français et Allemand principalement, même si depuis peu nous constatons une augmentation sensible des visiteurs venant d’Espagne, d’Italie. Les Coréens et les Japonais s’intéressent de plus en plus à la région également.
Ceci est dû au fait qu’Adonis Syrie existe depuis 16 ans et Adonis Liban depuis 10 ans. Depuis le début nous avons toujours cherché à être le plus présents possible sur les salons touristiques dans ces pays. C’est donc un travail de longue haleine qui porte ses fruits aujourd’hui. Les salons sont très utiles pour nouer des relations avec les professionnels du tourisme de ces pays qui constituent notre clientèle principale.
D’autre part l’internet complète ces actions de terrain et notre site nous permet de générer des contacts très utiles mais cette fois ci plus pour des particuliers qui souhaitent venir découvrir le Liban.

F.L : On le sait le secteur touristique est affecté dans la région, notez vous des signes de reprise ?
N.C : Tout le monde sait que le 11 septembre ajouté à une situation régionale déjà peu favorable a considérablement affecté le secteur. Cependant il y a une reprise certaine depuis, même si elle est plus lente pour les pays européens. Les touristes en provenance des pays arabes se sont en revanche tournés vers le Liban pour leurs vacances. C’est un tourisme très différent cependant et je devrais plutôt dire des pays du Golfe car ceci n’est pas vrai des touristes en provenance du Maghreb qui viennent de plus en plus nombreux au Liban dont ils apprécient les aspects culturels, religieux.

F.L : Selon quelles actions seraient bonnes à mener afin de dynamiser le secteur ?
N.C : Pour le tourisme réceptif il y a deux choses qui sont à considérer : ce que nous appelons l’aérien et les formalités. L’aérien c’est le fait, pour une destination telle que Beyrouth, d’être bien desservie et à des prix acceptables. Les formalités ce sont les démarches administratives pour l’obtention du visa et ce qui s’y rattache. Il reste beaucoup à faire pour améliorer ces deux aspects.
Mais le plus important serait que le ministère mette en place une stratégie de communication et de promotion de la destination Liban, et se donne les moyens pour réaliser cette stratégie.
A ce jour ce sont les initiatives du secteur privé qui tiennent ce rôle. Par exemple j’essaye d’accueillir le plus souvent possible des journalistes qui ensuite publient des articles sur le Liban, mais mes moyens sont limités.
Il existe toute une série de « petites » chaînes de télévisions traitant du voyage sur lesquelles les tarifs d’une campagne restent raisonnables, je pense que cet axe serait à considérer pour développer le secteur touristique libanais qui doit être l’un des moteurs de l’économie.

ADONIS EVASION Liban
adonevas@sodetel.net.lb
www.adonistravel.com
Imm. Byblos
PO/Box : 156
Byblos
Tel : (961) 9 - 949599
Fax : (961) 9 - 946351

Beyrouth,10 20 2003
Yann Rotil
ebizproduction
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |