Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Informatique : Les fabricants s’arrachent le Linux

· La bataille entre IBM et SCO fait rage… et risque d’entraîner HP
· Au Maroc, les entreprises sont épargnées pour le moment


Linux n’en finit pas de susciter des controverses. IBM et SCO (Santa Cruz Opération, la société qui détient la propriété intellectuelle d’Unix) continuent de se livrer bataille à son propos. Alors que SCO veut imposer une licence sur les systèmes d’exploitation libres, IBM (grand promoteur des logiciels libres dont Linux et Open Source) l’accuse de violation de copyright, et même de rupture de promesse.

IBM avait déjà déposé une plainte en août contre SCO pour non-respect des conditions imposées par la licence GPL, ainsi que pour violation de brevets.

Pour rappel, SCO accuse IBM d’avoir copié une partie du noyau Unix, et de l’avoir mis à disposition de la communauté linuxienne. Cette dernière en avait fait un système d’exploitation libre, gratuitement téléchargeable sur Internet. De son côté, IBM soutient «preuve à l’appui» que le groupe a «acheté le noyau litigieux».

Par ailleurs, Hewlett-Packard (HP) propose lui aussi à ses clients des systèmes d’exploitation libre tels que Linux. Le fabricant a déclaré récemment «assumer la totalité des frais juridiques de ses clients en cas de procès avec le détenteur des droits de propriété intellectuelle SCO». Selon un représentant de HP, «bien que l’entreprise ait envisagé d’attaquer à son tour en justice SCO, nous avons décidé après mûre réflexion de poursuivre notre activité, en assumant tous les risques».

Toutefois, SCO n’a attaqué en justice qu’une seule entreprise, à savoir IBM. Cette dernière, en cas de condamnation, sera amenée à payer 3 milliards de dollars. Outre la poursuite en justice, SCO a également adressé une mise en demeure à plus de 1.500 entreprises dans le monde utilisant Linux, les enjoignant ainsi à acheter une licence d’utilisation de leurs systèmes d’exploitation.

«Au Maroc, le problème ne risque pas encore de se poser, du moins pour l’instant». Larbi Mhammedi, consultant informaticien, ne semble pas être gêné par cette polémique. Et pour cause, «SCO n’est pas encore présent au Maroc». En outre, l’utilisation de Linux comme système d’exploitation «n’est pas très répandue et demeure discrète le cas échéant». Les logiciels libres ne sont pas encore entrés dans les moeurs. Il est donc très difficile d’évaluer le nombre d’utilisateurs de ses systèmes.

En tout cas, qu’elles soient nombreuses ou pas, les entreprises marocaines ayant choisi Linux comme système d’exploitation risquent, en cas de condamnation à l’échelle mondiale ou d’implantation de Sco au Maroc, de devoir acquérir une licence d’exploitation.

--------------------------------------------------------------------------------

Linux, libre et gratuit

Linux est un système d’exploitation libre développé par un étudiant finlandais Linus Trovalds en 1991. Ce dernier a utilisé un clone d’Unix (système informatique pour grandes exploitations). La première version de ce logiciel libre était limitée. Cependant, un petit nombre de «hackers» (pirates) y ont ajouté de nombreuses fonctionnalités qui font de Linux actuellement un clone efficace d’Unix. De surcroît, Linux a le grand avantage de la gratuité. «Alors que les autres systèmes informatiques nécessitent une licence d’exploitation qui peut coûter très cher, les logiciels libres offrent une gratuité, qui aide à la démocratisation de l’utilisation informatique», indique Larbi Mhammedi, consultant en informatique.

Casablanca,10 12 2003
Naoufal BELGHAZI
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |