Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Actualités Euromed

DECISIONS

* La Commission européenne a annoncé le 17 juillet qu’elle engageait une action de € 100 millions pour améliorer la situation à Gaza et en Cisjordanie et relancer l’économie palestinienne. Dans le prolongement de l’évolution positive observée récemment dans les territoires palestiniens et du retrait des forces israéliennes de certaines zones de la Bande de Gaza et de Bethléhem, la Commission déploie d’urgence une assistance financière destinée à soutenir la mise en oeuvre de la feuille de route pour la paix. Ce dispositif comprend un programme urgent de remise en état des services essentiels, doté de € 30 millions, un montant de € 40 millions du nouvel instrument d’appui aux réformes pour verser à l’Autorité palestinienne les arriérés dus aux PME, ainsi que des prêts s’élevant au total à € 30 millions en faveur des PME, qui contribueront à créer de l’emploi.
http://europa.eu.int/comm/external_relations/gaza/intro/index.htm

* Le Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Philippe de Fontaine Vive, a signé le 15 juillet au Caire un prêt de € 150 millions à la Compagnie holding égyptienne d’électricité. Les fonds serviront à construire la seconde tranche de la centrale électrique de Nubariya, située dans le delta du Nil, à 120 km au nord-ouest du Caire. Ce prêt fait suite à un premier financement de la BEI de € 150 millions, accordé en septembre 2002 pour la première tranche de cette centrale au gaz à cycle combiné, dont l’exploitation commerciale est prévue pour 2007. Ce projet répond à une demande croissante de la consommation électrique des particuliers comme des entreprises dans les régions du Caire et d’Alexandrie – plus 7,7% au cours de la seule année 2002. Il facilitera également la mise en valeur des ressources nationales de gaz naturel.
http://www.bei.org

* Le Conseil des Ministres de l’UE a décidé le 14 juillet de nommer Marc Otte Représentant spécial de l’Union européenne pour le Processus de paix au Moyen-Orient, pour remplacer Miguel Angel Moratinos qui remplit cette fonction depuis 1996 et continuera à le faire jusqu’à la fin de l’année. Le mandat du Représentant spécial se fonde sur les objectifs politiques de l’UE en ce qui concerne le Processus de paix au Moyen-Orient, notamment une formule à deux Etats, Israël et un Etat palestinien démocratique, viable, pacifique et souverain, existant côte-à-côte à l’intérieur de frontières sûres et reconnues. Ce mandat comprend également la contribution de l’UE à des actions menant à un règlement définitif des conflits israélo-syrien et israélo-libanais. Le nouveau Représentant spécial, qui travaille depuis 1999 comme conseiller en matière de politique de défense et de sécurité auprès du Haut Représentant de l’UE, Javier Solana, agira sous l’autorité de M. Solana et appuiera ses efforts dans la région, y compris dans le cadre du Quartette. Marc Otte a été Ambassadeur de Belgique en Israël entre 1992 et 1996.
http://ue.eu.int/

* Le Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Philippe de Fontaine Vive, a signé le 17 juillet, lors d’une visite à Amman, un prêt à la Jordanie d’une valeur de quelque € 40 millions - $ 45 millions. Ces fonds appuieront la refonte du système éducatif jordanien sur la période 2003-2008. Ce prêt contribuera plus précisément à la construction de 160 nouvelles écoles, à l’informatisation des écoles et des programmes et au développement de la capacité du Ministère de l’éducation à concevoir et mettre en place de nouveaux programmes d’enseignement, et à assurer leur suivi.
http://www.bei.org

REUNIONS

* Les hauts fonctionnaires du Partenariat euro-méditerranéen responsables des questions politiques et de sécurité se sont réunis le 16 juillet à Bruxelles. La réunion a commencé par la présentation des priorités de la Présidence italienne de l’UE en ce qui concerne le volet politique et de sécurité du Processus de Barcelone, parmi lesquelles figure l’inclusion dans le Processus d’une Assemblée parlementaire euro-méditerranénne avec un rôle consultatif. Les hauts fonctionnaires ont parlé de la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD), ce qui a montré un fort intérêt des Partenaires pour les instruments et les initiatives de cette politique. Dans le cadre du Dialogue politique, il y a eu un échange de vues très ouvert sur les communications de la Commission européenne relatives à l’ « Europe élargie » et au renforcement des actions de l’UE en matière de Droits de l’Homme et de démocratisation chez les Partenaires méditerranéens. Les Partenaires ont posé des questions sur le partenariat et le dialogue avec le monde arabe mentionnés dans les conclusions du Conseil européen de Thessalonique. Dans l’ensemble un consensus s’est dégagé pour affirmer la nécessité d’un renforcement du Partenariat euro-méditerranéen.

* Le Comité euro-méditerranéen du Processus de Barcelone s’est réuni le 17 juillet à Bruxelles. La Présidence italienne a exposé ses priorités quant aux volets économique et social/culturel du Processus de Barcelone. Dans le premier domaine, elles mettent l’accent sur l’évaluation de la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP) et dans le second elles font figurer en bonne place le projet de Fondation euro-méditerranéenne pour le dialogue des cultures et des civilisations, qui a fait l’objet d’un débat intéressant. Le Comité a évoqué les objectifs de deux réunions ministérielles proposées, l’une sur l’agriculture et l’autre sur l’investissement, les infrastructures et l’énergie. Les membres du comité ont été mis au courant de l’évolution des aspects culturels du Programme d’action de Valence. Enfin, la Commission européenne a présenté l’état d’avancement du programme régional, financé par MEDA, « dans le domaine de la justice, la lutte contre la drogue, la criminalité organisée et le terrorisme ainsi que de coopération sur les questions liées à l’intégration sociale des migrants, à la migration et à la circulation des personnes ».

* Les Ministres de l’énergie d’Israël et de l’Autorité palestinienne, Joseph Paritzky et Azzam Shawwa respectivement, se réuniront avec la Vice-Présidente de la Commission européenne chargée de l’énergie et des transports, Loyola De Palacio, le 23 juillet à Bruxelles. Cet entretien suivra la deuxième réunion d’experts du groupe de travail trilatéral Israël/Autorité palestinienne/Commission européenne sur l’énergie, prévue pour les 22 et 23 juillet à Bruxelles. Les experts discuteront de l’accord de coopération Israël/Autorité palestinienne sur l’énergie, proposé lors de la réunion du 13 juin à Jérusalem, des projets d’interconnexion de gaz et d’électricité, et de projets en matière d’énergie renouvelable. Il y aura également une session d’information relative à la fourniture d’énergie aux projets d’usines de déssalinisation d’intérêt commun, ainsi qu’au traitement des eaux usées.

* Le Conseil d’association UE-Jordanie, programmé pour le 22 juillet, aura lieu en septembre. Le Dialogue économique UE-Liban se tiendra en novembre et le Groupe de travail UE-Maroc sur les Migrations et les affaires sociales se réunira en septembre. Aucune date précise n’a été fixée pour ces réunions.

PROGRAMMES & PROJETS

* LE POINT SUR LES RÉALISATIONS D’EUROMED AUDIOVISUEL
Les 9 et 10 juillet à Bruxelles s’est tenue une réunion destinée à faire le point des réalisations du programme régional Euromed Audiovisuel I, financé par MEDA et à produire des lignes directrices pour le deuxième programme Euromed Audiovisuel. Des professionnels du secteur audiovisuel des Partenaires méditerranéens et des responsables euro-méditerranéens du secteur public ont pu procéder à des échanges de vues très ouverts sur les projets d’Euromed Audiovisuel, ainsi que sur les perspectives d’activités futures. Un large consensus s’est dégagé sur l’importance de la préservation du patrimoine audiovisuel, de la formation des professionnels du secteur, du soutien au développement, à la distribution, à la promotion et à l’exploitation, ainsi que de la promotion des synergies de compétences entre Partenaires méditerranéens.
Deux séminaires de formation ont été organisés dans les jours précédant la réunion de Bruxelles ; ils ont marqué la fin de deux projets d’Euromed Audiovisuel, MEDEA et CINEMAMED, tels qu’ils étaient conçus à l’origine. Le séminaire de MEDEA s’est tenu à Toulouse en France sur le thème des documentaires produits par des producteurs indépendants. MEDEA a soutenu la phase de préproduction de films de fiction et de documentaires, ainsi que des activités de formation. Divers films soutenus dans le cadre de MEDEA ont été présentés à des festivals internationaux et quelques-uns ont reçu des prix. Par exemple, un documentaire intitulé « Algérie(s) » a reçu deux prix. Un documentaire israélien, « Paradis perdu », a obtenu deux récompenses. Autre exemple : le film marocain « Mille mois », qui s’est vu attribué le prix « Un premier regard » à Cannes et le Prix de la jeunesse, décerné par le Ministère français de la Jeunesse et des sports.
http://www.cinemamed.org

* BONS RÉSULTATS DE LA JORDANIE POUR L’ABSORPTION DES FONDS EURO-MÉDITERRANÉENS
Le Rapport annuel 2002, publié le 13 juillet par la Délégation de la Commission européenne à Amman, indique que la Jordanie a absorbé plus de 67% des dons engagés, tandis que le taux de déboursement – les paiements rapportés aux engagements – pour l’ensemble des Partenaires méditerranéens s’est établi à 39%. Les engagements en faveur de la Jordanie au seul titre de MEDA ont totalisé € 381 millions dans les années 1995-2002, tandis que les paiements ont représenté en tout € 253,5 millions sur la même période. En outre , la Banque européenne d’investissement a accordé à la Jordanie des prêts d’une valeur de € 283 millions. Divers programmes soutenus par l’UE ont été mis en oeuvre ou lancés dans le Royaume hachémite en 2002, notamment le Programme de modernisation industrielle confié à l’Action euro-jordanienne pour le développement de l’entreprise (EJADA), l’Unité de gestion du programme d’amélioration de l’eau dans le Grand Amman et la Protection et promotion du patrimoine culturel.
http://www.deljor.cec.eu.int

* MOYENS « ALTERNATIFS » DE RÉSOUDRE LES LITIGES COMMERCIAUX
Des activités de diffusion de l’information, de formation, d’assistance technique et de normalisation commenceront l’an prochain dans le cadre projet régional financé par MEDA, ayant pour but de promouvoir chez les Partenaires méditerranéens l’utilisation de l’arbitrage international et d’autres techniques « alternatives » de résolution des litiges, en mettant l’accent sur les PME. Un avis d’appel à fourniture de services a été publié le 12 juillet afin de sélectionner les experts qui se verront confier ces activités. Les bénéficiaires directs du projet seront des organismes tels que les agences de promotion du commerce, les Chambres de commerce, les chambres d’arbitrage et les associations de magistrats, don’t la participation est explicitement encouragée. Pour tous les détails, voir p. 3 (rubrique Possibilités de financement) ou aller sur
http://europa.eu.int/comm/europeaid/cgi/frame12.pl

* UN PROJET DE DISTRIBUTION D’EAU EN JORDANIE PROFITE À 80.000 PERSONNES
Un projet financé par l’UE apporte aux 80.000 habitants de la ville de Tafileh, au sud de la Jordanie, une fourniture d’eau régulière ; c’est ce qu’a annoncé le 14 juillet la Délégation de la Commission européenne à Amman. Ce projet de € 8,2 millions permet le pompage de 404 mètres cubes d’eau par heure ; il soulage les habitants de Tafileh qui devaient dépenser de l’argent supplémentaire pour se procurer de l’eau dans des réservoirs afin de compenser l’irrégularité des fournitures d’eau et la faiblesse du pompage.
http://www.deljor.cec.eu.int

* REMISE EN ETAT DE ZONES FRAPPÉES PAR LA SÉCHERESSE EN JORDANIE
Un projet de trois ans destiné à la remise en état de zones frappées par la sécheresse dans le sud de la Jordanie et financé par l’UE a récemment été remis entre les mains des communautés locales qui ont maintenant les compétences pour le gérer. C’est ce qu’a annoncé le 16 juillet la Délégation de la Commission européenne à Amman. Ce projet, qui a reçu près de € 1,5 million de l’UE, a été mis en oeuvre dans les zones de Shobak, Maan et Wadi Mousa par CARE International en collaboration avec 37 coopératives et sociétés de développement ancrées dans les communautés locales, ainsi qu’avec les Ministères responsables du développement social, de l’agriculture et de l’eau et de l’irrigation.
http://www.deljor.cec.eu.int

Bruxelles,07 21 2003
Rédaction de l'Union Européenne
Union Européenne
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |