Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Réunion Euromed: Quel avantage pour le Maroc ?

· Tarifs préférentiels, fluidité des transactions… Les opportunités pour les secteurs sensibles
· La ZLE Maroc-Turquie pour bientôt


Palerme accueillait hier les ministres euro-méditerranéens du Commerce extérieur. Les responsables de la région se sont rencontrés lors d’une troisième réunion pour, cette fois, faire le point sur les travaux des groupes de travail (à l’instigation de la Commission européenne), conformément aux engagements pris lors de la rencontre de Tolède (Espagne, le 19 mars 2002).

La délégation marocaine, présidée par le ministre du Commerce extérieur Mustapha Mechahouri, s’est rendue en force à cette conférence. Cette réunion devait aboutir au bilan des réalisations concernant l’extension du cumul paneuropéen d’origine aux pays méditerranéens.

Le système a été appliqué avec succès depuis 1997 entre l’UE, l’AELE (Association européenne de libre-échange) et les pays de l’Europe centrale et orientale. Si l’extension concerne le Maroc, les opérateurs nationaux bénéficieront de tarifs préférentiels.

Intégrant les enjeux pour le pays, les associations professionnelles avaient exhorté le Maroc, notamment l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), à l’adoption, le plus rapidement possible, du système paneuromed (www.leconomiste.com), qui va encourager les exportations et rationaliser les importations. "Le textile, l’agroalimentaire et l’électronique notamment sont des secteurs sensibles, qui seront supportés grâce à un système pareil", explique un responsable du ministère du Commerce extérieur. En effet, pour le textile, le démantèlement de l’accord multifibres (qui prend effet en 2005) mettra à nu ses avantages concurrentiels. Et l’adoption des règles d’origine permettra au secteur de bénéficier de tarifs préférentiels et l’épargnera d’une éventuelle crise. Le secteur privé avait également réclamé la relance de négociations avec la Turquie pour la création d’une ZLE, selon le même responsable. Et ce, conformément aux dispositions de la création de la zone Euromed. Aussi, l'accord d'Agadir conclu entre le Maroc, la Tunisie, la Jordanie et l'Egypte (qui adopte le principe du cumul paneuromed) s’inscrit dans cette logique.

En collaboration avec le Conseil national du commerce extérieur (CNCE), le ministère avait réalisé une étude d’impact de l’accord de libre-échange avec la Turquie aboutissant à la conclusion qu’il fallait impérativement entamer le processus. Déjà, hier matin, les deux ministres du Commerce extérieur en ont discuté lors d’un petit déjeuner. Les négociations entamées avec la Turquie depuis 1996 devraient s’accélérer. Toujours selon le même responsable, "le Maroc sera ainsi une plate-forme pour les investissements étrangers, tournée autant vers le Nord que vers l’Afrique". A rappeler que trois rapports sur la zone Euromed devaient être présentés à Palerme. L’un sur la facilitation des échanges (à travers notamment la simplification des procédures douanières), un autre sur le commerce des services et le dernier sur l’extension du système d’origine de la zone paneuromed. Les ministres du Commerce extérieur devaient prendre, sur la base de ces rapports, de nouvelles décisions pour accélérer le processus d’intégration régionale, mais aussi pour discuter des futures orientations.


Casablanca,07 15 2003
Mouna KADIRI
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |