Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Les Italiens lancent un nouveau district industriel près de Tunis

· Sur un total de 200 ha, la première tranche de 50 ha a été cédée au dinar symbolique
· Le site devra accueillir 180 entreprises exportatrices
· 18.000 emplois directs seront créés


Après la cité de la mode, Carthage Fashion City, un nouveau projet vient d'être lancé à Enfidha, à moins d'une centaine de kilomètres de la capitale tunisienne, par des investisseurs italiens.

Ce district s'étend sur une superficie de 200 hectares, divisée en quatre tranches. La première, déjà entamée et s'étalant sur 50 ha, a été cédée au dinar symbolique. Le reste, soit 150 ha, sera mis à la disposition des investisseurs au fur et à mesure de l'avancement du projet.

Le site devra accueillir 180 entreprises totalement exportatrices opérant dans différents créneaux, notamment l'électronique, l'informatique, de l'électromécanique et l'agroalimentaire. Il devra créer quelque 18.000 emplois directs.

Selon les investisseurs italiens, le choix de la Tunisie s'explique par la proximité géographique, la présence d'une main-d'oeuvre de qualité, la bonne infrastructure mais aussi et surtout la multitude d'avantages qu'offre le pays aux investisseurs étrangers.

En effet, depuis plusieurs années, la Tunisie a adopté une politique d'investissements qualifiée de très attractive, à travers par exemple l'exonération de l'impôt sur les bénéfices durant une période de 10 ans, la libre circulation des capitaux et des bénéfices, l'absence de taxe douanière sur l'importation de machines et matières premières nécessaires aux projets.

Au-delà de ces critères, le réseau d'affaires tuniso-italien est encouragé par plusieurs facteurs spécifiques. Il s'agit entre autres de la convention de non-double imposition, celle de promotion et de protection réciproque des investissements. A cela s'ajoutent les lignes de crédit pour l'importation de biens d'équipement et de services d'origine italienne et pour la constitution de société mixte.

Ce type de projet n'est pas le premier du genre réalisé avec les Italiens en Tunisie. Il y a quelque mois, a eu lieu le démarrage du mégaprojet de la cité de la mode, plus connue sous le nom de Carthage Fashion City.

Située à une dizaine de kilomètres de Tunis, la cité sera bâtie sur une superficie de 53 hectares mise à la disposition du promoteur italien, Luciano Fragola, par le gouvernement. Le district industriel s'étend sur 160.000 m2 et devrait accueillir une cinquantaine d'entreprises italiennes spécialisées dans le secteur du textile. Et ce, en plus d'un centre commercial de quatre étages qui s'étend sur une superficie de 4.000 m2. Outre le commerce, ce centre comportera des show-rooms, aires d'exposition, restaurants, magasins, banques...

Ce projet, dont l'enveloppe d'investissement s'élève à près de 60 millions d'euros, permettrait de créer quelque 10.000 emplois dont 3 à 4.000 directs. Le démarrage est prévu pour 2004.

Casablanca,06 16 2003
Yousra MAHFOUD
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |