Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Maroc-Portugal: Accords en série

· Une ligne de crédit, pas vraiment utilisée, a été prorogée
· Travail en commun sur l'Afrique
· Une mission d'affaires avant la fin de l'année


Comme il l'avait indiqué au début de la semaine, à Lisbonne, le Premier ministre portugais, Durao Barroso, a fait le déplacement au Maroc, le mercredi 21 mai, pour la rencontre entre les deux pays, qui se tenait le jeudi 22 mai 2003. Il s'agissait de la haute commission mixte, présidée par les deux Premiers ministres.

Le Maroc et le Portugal ont signé une série d'accords. Il s'agit en premier lieu de proroger pour deux ans la ligne de crédit de partenariat de 10 millions d'euros. L'accord a été signé par le ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oualalou et son homologue portugais, Carlos Tavares. Cette ligne de crédit n'a pas été utilisée, et ce pour des raisons inconnues.

Au cours de cette année, une mission d'entrepreneurs portugais au Maroc sera montée, ciblant particulièrement l'agroalimentaire, le textile, les industries mécaniques et métallurgiques, ainsi que la pêche, la santé et les infrastructures. Les deux délégations ont par ailleurs identifié des secteurs ciblés de coopération au sujet desquels les experts des deux pays sont invités à approfondir leurs discussions dans les plus brefs délais. Il s'agit notamment du programme autoroutier marocain, du programme de construction de 100.000 logements et des projets visant à développer les chantiers navals.

Les deux pays ont décidé de développer des projets communs de partenariat en direction du continent africain en mettant à profit leurs connaissances spécifiques des diverses régions du continent. Le Portugal se retire petit à petit du continent, alors que l'expertise marocaine commence à y être reconnue (banque, sécurité, agriculture, mines… et surtout redressement d'entreprises et de services publics).

Trois autres accords ont par ailleurs été signés à cette occasion. Il s'agit d'un accord dans le domaine judiciaire relatif à la création d'un instrument juridique en matière civile et commerciale. Cet accord a été signé par le ministre de la Justice, Mohamed Bouzoubaâ et le secrétaire d'Etat portugais à la Justice. Un autre accord relatif à la reconnaissance mutuelle des permis de conduire signé par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa et son homologue portugais, Matins Da Cruz.

De son côté, le ministre de l'Agriculture et du développement rural, Mohand Laenser et son homologue portugais Armando Pinto ont procédé à la signature d'un accord relatif à la dynamisation d'un comité mixte de suivi de la coopération et de la prospection de nouveaux champs de coopération en matière de développement agricole et rural.


------------------------------------------------------------------

Sites historiques

Depuis longtemps, le Portugal, qui a remarquablement réhabilité les
sites maures sur son sol, souhaitait participer à la réhabilitation des sites portugais au Maroc, mais sans pouvoir trouver des interlocuteurs capables de tenir la distance: on promet mais on ne fait rien.
La restauration et réhabilitation des monuments et sites qui intéressent spécialement le Portugal sont notamment la Cathédrale et le Château de mer de Safi ainsi que les sites d'Azzemour et de Ksar Sghir.
Une structure chargée des préparatifs pour la célébration, en 2004, du 230e anniversaire des relations diplomatiques entre le Maroc et le Portugal a été mise en place.

· Euromed

Le Maroc et le Portugal ont "réaffirmé l'importance de l'intégration régionale au Maghreb". Ils "ont appelé à l'adoption d'une solution politique négociée de la question du Sahara sous l'égide des Nations unies". La question a été traitée, selon la déclaration commune, dans le cadre des relations euromed: "les deux parties ont procédé à l'analyse des questions régionales et internationales d'intérêt commun (...) Elles se sont réjouies des résultats de la Conférence ministérielle du "Dialogue 5 + 5", qui s'est tenue à Sainte-Maxime les 9 et 10 avril 2003, session qui a confirmé la pertinence de ce cadre informel de dialogue politique entre le Maghreb et l'Europe du Sud, permettant des échanges constructifs qui témoignent de la solidarité et de la spécificité des liens qui unissent les pays de la Méditerranée occidentale". Concernant les relations du Maroc avec l'UE, la partie portugaise "a réitéré son soutien au projet de statut avancé souhaité par le Maroc dans ses relations avec l'UE et s'est engagée à déployer des efforts à même de faire aboutir ce projet dans les meilleures conditions".
La partie marocaine a "sensibilisé la partie portugaise sur la nécessité d'actualiser et de renforcer le cadre juridique entre les deux pays sur les questions liées aux flux migratoires et à la communauté marocaine installée au Portugal". Il a été décidé des visites ministérielles des "départements concernés afin d'agir rapidement et efficacement dans ce domaine".


Casablanca,06 02 2003
Rédaction de l'Economiste
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |