Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Forte chute des Bourses arabes

Les marchés boursiers des monarchies pétrolières du Golfe ont clos hier un troisième trimestre « hautement volatil » marqué par une forte baisse, accentuée par la crise financière mondiale qui a ébranlé la confiance des investisseurs.

Les Bourses des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), fermées à partir de mardi pour cinq jours à l’occasion de la fête du Fitr, marquant la fin du ramadan, le mois de jeûne musulman, ont fortement baissé durant ce trimestre, six d’entre elles ayant perdu tous leurs gains réalisés en 2008.

Les marchés de cinq pays, dont l’Arabie saoudite, premier exportateur de brut dans le monde, ont perdu plus de 20 % entre juillet et septembre.

Le cabinet koweïtien al-Shall Economic Consultants a qualifié de « hautement volatile » l’évolution des Bourses du CCG, sous l’effet de la crise financière mondiale et d’autres facteurs locaux, dont un affaiblissement du secteur immobilier aux Émirats arabes unis.
L’indice du marché saoudien Tadawul All-Shares Index (TASI), le plus grand du Moyen-Orient, a terminé le trimestre à 7 458,50 points, en baisse de 20,2 %. Il a chuté de 32,4 % depuis le début de l’année.

TASI est passé sous la barre symbolique de 7 000 points la semaine dernière, mais il a gagné 8 % samedi et dimanche. Toutes les compagnies cotées, y compris le géant pétrochimique Sabic, étaient en baisse au cours du trimestre.

La Bourse de Koweït, la deuxième en importance dans le monde arabe, a lâché 16,9 % durant le trimestre pour clôturer à 12 839,30 points. C’est l’unique marché du CCG à rester au-dessus de son niveau de clôture de 2007, de 2,2%.

L’Autorité d’investissement du Koweït (publique) a récemment injecté des centaines de millions de dollars dans le marché, en manque de liquidités.

La Bourse de Dubaï a perdu 24,2 % au troisième trimestre pour clore à 4 127,62 points. Elle est en baisse de 30,4 % par rapport à la clôture de 2007 à 5 931,95 points.
L’autre Bourse des Emirats, Abu Dhabi Securities Exchange, a plongé de 20,1 % durant le trimestre, qu’elle a clos à 3 956,72 points. Elle a perdu 13,1 % de son niveau de clôture de l’an dernier.

Les deux marchés émiratis ont été profondément affectés par une chute des cours des géants immobiliers et un retrait de milliards de dollars de fonds étrangers dans la foulée de la crise financière mondiale.

Au Qatar, Doha Securities Market a fini le trimestre sur des pertes de 21,5 % à 9 313,13 points. Ce marché est en baisse de 2,8 % par rapport à son niveau de clôture de l’an dernier.
Les petites Bourses d’Oman et de Bahreïn ont plongé de 25 % et de 13,9 % respectivement durant le troisième trimestre.

La capitalisation des sept Bourses du CCG a perdu plus de 150 milliards de dollars par rapport à leur valeur de fin 2007, estimée alors à 1 116 milliards de dollars.

Beyrouth,09 30 2008
Rédaction
L'Orient le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |