Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

L'Algérie veut renforcer sa production d’aluminium

· 2,2 millions de tonnes par an

L'Algérie, tablant sur une énergie bon marché, prévoit la production à terme de 2,2 millions de tonnes d'aluminium par an, destinées essentiellement à l'exportation pour diversifier son économie dépendante des hydrocarbures.

L'Algérie veut ainsi tirer profit de la hausse de la demande mondiale d'aluminium. «La demande mondiale d'aluminium augmente chaque année de 4%, soit 1,3 million de tonnes», a indiqué à la presse le PDG de Sonatrach, Mohamed Meziane.

Alger veut rejoindre sur ce marché porteur l'Egypte et les pays arabes du Golfe, qui se sont lancés ces dernières années dans la production d'aluminium en profitant d'un coût modéré de l'énergie et de ressources financières importantes engrangées grâce à la flambée des prix du brut.

Une première aluminerie, d'une capacité de 700.000 tonnes par an, doit être lancée par le consortium algéro-émirati composé des compagnies publiques algériennes Sonatrach (hydrocarbures) et Sonelgaz (électricité et gaz) et des sociétés émiraties Dubal (aluminium) et Mubadala (société d'investissement du gouvernement d'Abou Dhabi). Les Emiratis en détiendront 70%. Cette aluminerie, dont la mise en service est prévue en 2012, sera implantée dans la future zone industrielle de Beni Saf à 500 km à l'ouest d'Alger. L'usine devrait coûter plus de 7 milliards de dollars, au lieu des 5 milliards prévus initialement, et rapporter quelque 700 millions de dollars par an, selon Sonatrach. La seconde aluminerie, d'une capacité de 1,5 million de tonnes par an, a été annoncée en 2008 par le groupe privé algérien Cevital (industrie, agroalimentaire, automobile, construction, grande distribution), en partenariat avec le nouveau géant mondial du secteur Rio Tinto Alcan.

Marseille,07 04 2008
Rédaction
L'Economiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |