Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Comment renforcer le journalisme professionnel au Liban

La PNUD et l’Union européenne ont déjà planché sur le problème

«Les mauvais journalistes sont nombreux au Liban. Ils manquent totalement d’objectivité » ; « Nous avons besoin de bons reporters et d’un système de contrôle des médias pour sauvegarder les standards et les règles déontologiques. »

Ces remarques sont celles d’un groupe de journalistes représentatifs de l’ensemble des médias libanais, interrogés dans le cadre d’un sondage effectué par Jemstone, un réseau international de consultations et de soutien au développement des médias au Proche-Orient.

Effectuée il y a quelques semaines, cette étude constitue la première phase d’un projet itinérant comprenant un travail d’investigation qui s’étendra sur plusieurs mois. Celui-ci consistera à établir un bilan sur l’état actuel des médias libanais et sur la crise aiguë que traverse ce secteur, de plus en plus polarisé depuis l’assassinat du Premier ministre, Rafic Hariri. Le projet se fonde sur une approche comparative entre l’Irlande du Nord, les Pays-Bas et le pays du Cèdre en vue de tenter de tirer les leçons nécessaires de l’expérience irlandaise notamment, en termes de paix, de coexistence et de compromis viable dans le cas des pays pluricommunautaires.

Le travail d’enquête et, par la suite, de recherche de solutions sera effectué sous forme de « séminaire itinérant ». Celui-ci débutera aujourd’hui même par un débat ouvert à tous les médias libanais, qui se tiendra à 16h30 à l’hôtel Rotana Gefinor sur le thème suivant : « Les médias, l’identité et les limites de la démocratie au Liban, en Irlande du Nord et aux Pays-Bas ».

Invités en grand nombre, les journalistes libanais sont appelés à prendre activement part aux discussions pour tenter, avec les experts, d’établir un état des lieux et d’effectuer une autocritique du paysage médiatique auquel ils appartiennent. Un groupe formé de professionnels représentatifs de l’ensemble des groupes et formations politiques libanais poursuivra les discussions à Belfast, puis à Amsterdam en automne prochain, dans le but de rechercher les raisons qui sont derrière les lacunes qui caractérisent parfois le travail journalistique au Liban, l’objectif ultime étant de parvenir à apporter les réponses adéquates et de définir les stratégies en fonction.

Le groupe, qui sera de retour après le mois de ramadan, reviendra avec des propositions sérieuses, et un plan de renforcement et de développement des médias et de leur rôle. Parmi les recommandations attendues, la définition d’un code d’éthique et des règles déontologiques à mettre en place qui pourraient figurer parmi les solutions recherchées. Les débats porteront également sur les identités nationales et sectaires en relation directe avec ce qu’on appelle désormais « la polarisation des médias libanais ».

La société de consultations Jemstone n’est d’ailleurs pas la seule à s’intéresser à la problématique posée par la couverture médiatique en temps de crise, notamment dans des pays aussi complexes que le Liban.

Le PNUD, l’Union européenne, les ONG internationales et locales, comme la LADE ( Lebanese Association for Democratic Elections), ont planché sur ce problème. De l’aveu des responsables politiques eux-mêmes, la polarisation des médias « est à l’origine même de l’aggravation de la situation », dans la mesure où ils consacrent « une guerre autrement pernicieuse, celle que se livrent les politiques par écran, journaux, radios, voire sites Web interposés, attisant tout en répercutant le climat de haine et d’intolérance qui sévit dans les rues ».

Tout le monde en est conscient : une réforme en profondeur du paysage médiatique s’impose désormais.
Selon les experts, elle devrait accompagner, voire précéder les efforts de réconciliation nationale maintes fois avortés. C’est dans cette optique que s’inscrit le projet lancé par Jemstone, dont l’initiative s’inspire des épreuves passées de certains pays qui, à l’instar du Liban, ont connu des problématiques similaires qu’ils ont finalement réussi à surmonter.

Marseille,07 04 2008
Rédaction
L'Orient-Le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |