Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Energies renouvelables - Le Portugal veut partager son expérience avec le Maroc

Entretien avec Manuel Pinho, ministre portugais de l’Economie

Le Portugal occupe une place de choix dans le domaine des énergies renouvelables.
Pour l’heure, 42% de ses besoins énergétiques sont satisfaits à partir de l’éolien. Il dispose aussi des plus grandes centrales solaires qui existent de par le monde.

- L’Economiste: Quel est l’objectif de votre visite au Maroc?
- Manuel Pinho: Ma visite rentre dans le cadre de la préparation des travaux de la haute commission mixte maroco-portugaise qui aura lieu le 5 juillet 2008 au Portugal.
J’ai profité de cette occasion pour rencontrer les responsables marocains surtout ceux des départements de l’Energie, du Tourisme et de l’Economie.

- Quelle appréciation des relations entre les deux pays?
- Sur ce point, on doit enregistrer avec grande satisfaction l’amélioration remarquable durant ces quatre dernières années des relations entre le Maroc et le Portugal.
Sur le plan commercial, les échanges ont affiché un taux d’accroissement à deux chiffres.
Le volume des exportations annuelles du Portugal vers le Maroc avoisine les 300 millions d’euros, soit plus de 3 milliards de DH.
Alors que nos importations en provenance de votre pays sont estimées à 180 millions d’euros, soit près de 2 milliards de DH.

-Et pour les investissements?
-Le marché marocain présente un grand intérêt pour les investisseurs portugais.
Aujourd’hui, le nombre d’entreprises portugaises installées au Maroc est de l’ordre de 140 unités. Leur apport en termes d’emplois se traduit par quelque 30.000 postes de travail. Ces entreprises génèrent par ailleurs un chiffre d’affaire estimé à 600 millions d’euros, soit plus de 6,5 milliards de DH.

-Quels sont les secteurs prioritaires à relancer dans le cadre de cette coopération?
-Notre partenariat ambitionne de donner un coup de pousse à plusieurs activités. Toutefois, la priorité est accordée, dans un premier temps, aux secteurs du tourisme, de l’industrie et de l’énergie.
Pour ce dernier, notre pays dispose de l’expertise nécessaire qu’il veut partager avec le Maroc. Surtout que le secteur est en phase d’accomplir sa libéralisation.
Cette coopération trouverait un terrain de concrétisation, notamment dans le domaine des énergies renouvelables eu égard de notre expérience. Sur ce point, permettez-moi de rappeler que le Portugal occupe la 5e position mondiale.
Au Portugal, les énergies renouvelables présentent 42% de la production énergétique totale. Pour 2010, on table sur une contribution de 45% pour passer à 60% à l’horizon 2020. Notre stratégie dans ce secteur est fondée sur l’énergie éolienne et l’hydraulique.
Sans oublier que le Portugal dispose aussi des plus grandes centrales solaires qui existent dans le Monde. Il est également un pionnier dans les énergies produites à partir des marées et des vagues. Donc, dans le cadre de notre coopération avec le Maroc, on va travailler ensemble pour créer les conditions favorables à la participation des investisseurs portugais au développement de ce secteur dans votre pays. Ces questions ont fait l’objet de discussions avec la ministre marocaine de l’Energie.
Toujours dans le même registre, on doit souligner que cette coopération pourra s’étendre au secteur du gaz à un moment où le Maroc va entamer le projet de la centrale du gaz. De même, l’expérience avancée du Portugal sur la libéralisation de ce secteur sera d’une grande utilité pour les décideurs marocains.

Marseille,07 04 2008
Rédaction
L'Économiste
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |