Opportunités d'Affaires Liban
Opportunités d'Affaires Maroc
Opportunités d'Affaires France
- Opportunités d'Affaires Jordanie
- Opportunités d'Affaires Méditerranéennes
Iloubnan - Portail d'informations
www.iloubnan.info
Agent Exclusif de Philips & Whirlpool au Liban
www.azelectronic.com
- Nsouli - Bijouterie Liban
- Bijouterie Liban
www.andremarcha.com
- Agence interactive Marseille, Agence web
www.ebizproduction.com
- Location de Voitures à Beyrouth, Liban
advancedcarrent.com
- Immobilier Liban
www.real-estate-lebanon.com
- Montres Suisses
exposureswiss.com
- Montres Suisses
www.elogaswiss.com
   
 

ARCHIVES
Retour aux Archives
Retour aux infos
English Version

Le courtage en ligne sur la Bourse de Beyrouth bientôt disponible

L’Arab Finance Corporation lancera dans les prochains jours un site Internet qui permettra de passer des ordres d’achat et de vente sur la Bourse de Beyrouth directement en ligne.

Acheter une action Solidere depuis n’importe quel pays dans le monde sera possible dès le 2 juin.

L’Arab Finance Corporation vient en effet de créer une plate-forme qui permettra le courtage en ligne sur la Bourse de Beyrouth, un service encore inédit. Près de quinze personnes ont été mobilisées pendant deux ans sur ce projet dont le montant de l’investissement n’a pas été communiqué, mais jugé « majeur » par la banque d’affaires.

Le site Internet Beirut Trader, une fois accessible, sera directement relié à la Bourse de Beyrouth, où les ordres seront enregistrés. En développant une plate-forme simple d’utilisation, l’AFC veut cibler aussi bien des particuliers que des institutions financières qui pourront, elles, gérer plusieurs comptes. Chaque client pourra « trader » en temps réel sur l’ensemble des valeurs négociables inscrites sur la Bourse de Beyrouth, que ce soit les 15 entreprises cotées ou les bons du Trésor. Quant à la tarification, l’AFC prendra des commissions sur les services réglementés par les tranches tarifaires du Beirut Stock Exchange.

L’AFC espère aussi toucher la diaspora libanaise présente de par le monde et qui serait intéressée par le BSE. Dans un second temps, elle envisage également de fournir ce service en marque blanche (sans logo) afin que toute institution financière puisse l’utiliser et le proposer à ses clients qui pourront alors, eux aussi, boursicoter sur la Bourse de Beyrouth.

« Rien n’a été inventé, nous avons juste donné une visibilité supplémentaire à la Bourse de Beyrouth, explique Sami Akhras, directeur général d’AFC. Certes, elle est une place financière émergente, mais sa plate-forme électronique est aux normes des places parisienne ou new-yorkaise. »

Pour le moment, le trading en ligne n’est pas très développé sur le marché local. Le site FFA direct revendique la première place au Liban, avec près de 200 comptes et quelque 15 000 transactions annuelles sur les marchés internationaux.
Mais pour Sami Akhras, le courtage en ligne ne peut que se développer. « Dans quelques années, il n’y aura plus de trading par téléphone, tout se fera via Internet », conclut-il.

Marseille,05 28 2008
Rédaction
L'Orient-Le Jour
ebizproduction est soutenue par "Le Conseil Régional de la Région
Provence-Alpes-Côte d'Azur".
| Home | English version | contact@1stmediterranean.com | © ebizproduction - Agence web - 2002/2008 |